mai 31, 2020

Organisation d'une conférence intitulée «une prospérité pour l’Afrique».

Organisation d'une conférence intitulée «une prospérité pour l’Afrique».

Le Palais du peuple a abrité ce matin l’une des conférences les plus importantes de cette année. Cette conférence intitulée «une prospérité pour l’Afrique» est la première du genre organisée sur le sol djiboutien.

Cet événement  de trois jours initié par la Chambre de Commerce de Djibouti en partenariat avec la chambre de Commerce et de l’industrie Panafricaine va poser les jalons et ouvrir les discussions sur des défis et opportunités de la ZLECA pour le secteur privé du continent ainsi que les mesures de facilitation du commerce dans cette partie du globe.

Objectif, impliquer davantage le secteur privé dans le cadre des échanges du marché africain. En d’autre terme promouvoir l'intégration économique africaine au niveau régional et continental par une meilleure implication du secteur privé et encourager les économies à renforcer leur positionnement dans un processus de construction du marché unique africain.

Cette conférence qui a fait salle comble ce matin a réuni de près et de loin, les chefs d’entreprises africains ; les chefs du secteur financier, les représentants des institutions Internationales, des hauts cadres de l’administration, une pléiade d’experts nationale.

Ce forum sur la zone de libre-échange continentale africaine de trois jours va servir de plateforme de débat et de réflexion sur le processus de développement de la ZLECA. Ces experts et ces observateurs venus de loin vont débattre sur les défis et opportunités qu’offre cette zone de libre échange et de ses implications pour le développement économique et la croissance.

Ces échanges vont permettre d’approfondir les questions des politiques d'intégration régionale et continentale en vue de faciliter la formulation de nouvelles stratégies plus intégrées et mieux coordonnées.

Notons au passage que l’ouverture effective de ce marché commun représente beaucoup d'avantages et d'opportunités pour le continent, notamment pour le secteur privé, en termes de facilitation des échanges et de réglementations.

Entrée en vigueur le 30 mai dernier, la ZLECA vise à réduire les barrières tarifaires et non-tarifaires au commerce, à encourager l'ouverture des marchés et la facilitation du commerce, et à harmoniser les règles de commerce à travers le continent africain. Elle se veut la création d'un marché de 1,2 milliard de personnes pour un produit intérieur brut combiné de plus de 2.500 milliards de dollars.

 

PLAN ORSEC/GARDE-COTES: le ministre de l’Equipement et des Transports supervise le déroulement des opérations

PLAN ORSEC/GARDE-COTES: le ministre de l’Equipement et des Transports supervise le déroulement des opérations

 Depuis l’initiation du plan ORSEC, le ministre de l’Equipement et des Transports Moussa Mohamed Ahmed  a pris les dispositions nécessaires pour transmettre les consignes à la Garde-côtes sous l’impulsion du colonel Waiss Omar Bogoreh, commandant de la Garde-côtes. 

Le ministre de l’Equipement et des Transports a effectué une visite pour superviser le déroulement des opérations de réhabilitation et de  nettoyages de la Garde-côtes dans les  quartiers de la zone 6 «Arhiba- Maka Mukarama-Wadajir» et les écoles et les hôpitaux  qui s’y trouvent. 

Le ministre de tutelle de la Garde-côtes Moussa Mohamed Ahmed a pu apprécier l’excellent travail et l’évolution des travaux réalisés par les Garde-côtes.

 

 

 

Le médiateur remet des équipements au délégués régionaux.

Le médiateur remet des équipements au délégués régionaux.

Le médiateur de la république et président de la commission nationale de conciliation fiscale Dr Kassim  Issak Osman  a remis aujourd’hui au siège de la médiateur à chaque délégué du médiateur dans les 5 régions de l’intérieur les équipements informatiques avec tous ses accessoires et mobiliers flambant neuf.

Ces équipements étaient composés d’un bureau, d’un fauteuil pour le président, deux chaises visiteurs, d’une armoire, d’un split, d’un ordinateur portable, d’une imprimante et des fournitures de bureau.

La remise de ces équipements intervient à point nommé car avant la fin de l'année, le médiateur s’apprête à fêter son 20ème anniversaire.

Ces équipements permettront de mieux accomplir les diverses tâches  et surtout de transmettre en temps voulu les décisions prises par les délégués régionaux du médiateur.

Lors de cette cérémonie de remise, le délégué des régions ont tour à tour remercié le médiateur de la république et ont indiqué qu’ils feront d’un bon usage de ces matériels.

 

Perquisitions dans deux domiciles pour vente de produits de stupéfiants

Perquisitions dans deux domiciles pour vente de produits de stupéfiants

Dans le cadre de la lutte contre les stupéfiants initiée par le Haut commandement de la Gendarmerie à l’échelle nationale, les unités opérationnelles de l’institution ont uni leurs forces pour mettre un terme à ce fléau.

Dans   la  soirée  du  30 novembre dernier vers 19  heures,  les gendarmes  de la  Brigade  des Quartiers 6  et 7, exploitent  des renseignements selon lesquels, des produits de  stupéfiants  seraient en  vente  dans deux habitations au quartier 7  bis et  que  les  consommateurs  auraient  considérablement  augmenté  dans ce  quartier.

Après une mission d’ observation,  les  gendarmes  ont  procédé  à  l’opération  dans   ces deux  maisons  ciblées. Les gendarmes ont interpellé deux personnes notoirement connues pour la  vente des  produits  de  stupéfiants.  

Les perquisitions effectuées ont permis la saisie de 3.6 Kilogrammes de cannabis emballés près à être vendu.

Immédiatement, les deux personnes ont été  placées  en garde  à  vue  pour  trafic  illicite  de  stupéfiant dans un  quartier  populaire.

Toutes les personnes impliquées seront présentées devant la justice pour répondre de leurs actes.

Le Haut commandement de la Gendarmerie rassure la population que désormais le fléau de la drogue dans notre pays est combattu à sa juste valeur tant dans la capitale que dans les régions de l’intérieure. 

MENFOP/ UNESCO: séminaire de réflexion sur l’hygiène en milieu scolaire

MENFOP/ UNESCO: séminaire de réflexion sur l’hygiène en milieu scolaire

Le ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFOP) en étroite collaboration avec l’UNESCO a organisé un séminaire de réflexion sur l’hygiène en milieu scolaire au profit des enseignants de l’enseignement de base issus de quatre circonscriptions de Djibouti ville, le thème retenu était «hygiène du corps, hygiène de vie».

Ce séminaire organisé par le MENFOP en collaboration avec l’UNESCO a vu la participation, d’une cinquantaine des enseignants de l’enseignement de base issus de quatre circonscriptions de Djibouti ville.

L’objectif de ce regroupement était de partager des réflexions sur l’hygiène en milieu scolaire avec les enseignants de base, d’étudier ensemble les comportements à adopter pour une bonne hygiène corporelle et les mesures à prendre afin de préserver la santé des élèves et celle du corps enseignants sur le terrain et surtout d’offrir un environnement propre et propice aux apprentissages.

Journée Internationale des Personnes Handicapées: processus d’élaboration de la stratégie nationale du handicap

Journée Internationale des Personnes Handicapées: processus d’élaboration de la stratégie nationale du handicap

A l’instar du monde, la Journée Internationale des Personnes Handicapées, dont le thème de cette année est « Promouvoir la participation et le rôle des personnes handicapées : faire progresser le Programme de développement durable à l'horizon 2030 », a été célébrée aujourd’hui en république de Djibouti à travers un atelier de lancement du processus de diagnostic-planification de la première stratégie nationale du handicap.

Cet événement, placé sous l'égide du Premier ministre Abdoulkader Kamil Mohamed, a vu la participation des membres du gouvernement, ainsi que les institutions nationales et internationales partenaires de l’ANPH,  Directeur Général de l’Agence Nationale des Personnes Handicapées, mais également les différents présidents des associations des personnes handicapées à Djibouti.

La république de Djibouti a ratifié la Convention des Nations Unies des Droits des personnes Handicapées en 2010, et à travers les Objectifs de Développement Durable ODD 2030, fait ressortir comme une priorité la construction et le maintien des sociétés résilientes et surtout inclusives.

Cet événement coïncide avec le processus de révision de la SCAPE 2015-2019 et de la planification d’une nouvelle stratégie de développement socio-économique sur la période 2020-2024 avec l’impérieuse nécessité de prendre en compte la dimension handicap comme marqueur transversal dans tous les axes stratégiques. La nouvelle feuille de route en matière de politique du handicap s’inscrit également dans le contexte de l’adoption récente par l’a gouvernement de la stratégie nationale de protection sociale qui fait ressortir la dimension handicap comme une priorité.

PLAN ORSEC/PLUIES DILUVIENNES : le ministre de la Défense et le chef d’Etat-major général des armées visitent les populations sinistrées

PLAN ORSEC/PLUIES DILUVIENNES : le ministre de la Défense et le chef d’Etat-major général des armées visitent les populations sinistrées

Toujours dans le cadre du plan ORSEC initié en raison des fortes pluies diluviennes ayant détruites habitats et axes routiers dans la capitale, le ministre de la Défense chargé des Relations avec le Parlement, Hassan Omar Mohamed, accompagné du chef d’Etat-major général des armées, le général de corps d’armée Zakaria Cheick Ibrahim, ont visité les Forces Armées Djiboutiennes engagées dans les opérations d’assistance humanitaires en faveur des populations sinistrées. Engagés dans la 5ème journée, les FAD s’investissent sans répit à secourir et apporter un peu de confort et joie aux personnes sinistrées.

Suivant un plan de répartition bien définie, la zone désignée pour les FAD regroupe les quartiers sous la responsabilité du 2ème arrondissement, particulièrement le quartier 7 et ses environs. A cet effet, faisant appel au devoir de citoyenneté et de civisme, plus de 450 militaires issus des différents corps de la capitale ont été mobilisés samedi 30 novembre 2019, dans les opérations de nettoyage et d’assistance humanitaires à la population tant affectée par les effets dévastateurs des intempéries.

Ainsi, munis de pelles, pioches brouettes, motopompes et animé d’un sentiment de fierté et de courage, les militaires se sont attelés à pomper les eaux usées des maisons, creuser des tranchées pour l’évacuation des eaux stagnantes, nettoyer et déblayer les rues, déboucher les égouts, débarrasser les ordures et détritus et surtout rassurer les personnes les plus démunies de leur soutien sans faille. Pour ce faire, les FAD n’ont ménagé ni leur temps ni leur effort pour secourir les populations vulnérables.