avril 07, 2020

Le ministre du Commerce en visite officielle en Jordanie.

Le ministre du Commerce en visite officielle en Jordanie.

 Le ministre du Commerce Hassan Houmed Ibrahim, à la tête d’une importante délégation, a effectué une visite officielle, du 1er au 3 mars 2020, au Royaume Hachémite de Jordanie.

Le ministre du Commerce s’est entretenu avec le ministre jordanien du Commerce, de l’Industrie et de l’Approvisionnement, Tarek Al-Hamouri. Les deux ministres ont discuté des mécanismes pour renforcer la coopération économique entre les deux pays dans divers domaines, en particulier le Commerce et l’Investissement, afin de stimuler les secteurs privés respectifs à saisir les opportunités qu’offrent Djibouti et la Jordanie.

A cette occasion, un document, portant sur les Termes de Référence relatif aux négociations futures pour aboutir à un accord de commerce préférentiel entre les deux Etats, a été signé par notre Ministre et son homologue jordanien.

D’autre part, un accord sur une coopération en matière d’investissement entre les deux pays a été signé.

Durant cette visite, le ministre a eu un entretien avec le ministre jordanien de l’Economie Numérique, Monsieur Mouthana Gharaiba, pour que Djibouti bénéficie de l’expérience jordanienne en matière de développement de l’économie numérique.

Le Ministre a eu également une rencontre avec la Ministre jordanienne du Tourisme,  Majda Shouaikah, pour une coopération dans le domaine du Tourisme, notamment le partage de l’expérience jordanienne de l’exploitation touristique de la Mer-Morte en vue de dupliquer cette dernière expérience pour développer le volet touristique de l’exploitation du site du Lac Assal.

La Garde-côtes intercepte une embarcation de pêche illégale.

La Garde-côtes intercepte une embarcation de pêche illégale.

Dans le cadre des opérations régulières de surveillance maritimes dans les eaux territoriales djiboutiennes, une équipe des garde-côtes, en patrouille dans la zone de la plage d’Arta, a intercepté dans la nuit du 28 Février 2020 une embarcation yéménite de type Yamaha en activité de pêche illégale et transportant des centaines des kilos des poissons pêchés dans nos eaux territoriales.

Cinq membres d’équipages yéménites en situation de défaut de séjour dans notre pays ont été arrêtés au cours de cette opération.

La Garde-côtes poursuit sans relâche ses efforts visant à mettre un terme aux activités de ces trafiquants qui pillent en quantité nos ressources halieutiques.

L’enquête a été confiée à la brigade des recherches, d’investigations et des affaires judiciaires de la Garde-côtes et ces individus seront traduits devant la justice tandis quel ’embarcation sera saisie au port de pêche dans l’attente d’une décision de la justice.

L’ONARS fête ses 42 ans au service des réfugiés

L’ONARS fête ses 42 ans au service des réfugiés

Sous le haut patronage du ministère de l’Intérieur, l’Office national d’assistance aux réfugiés et sinistrés a célébré hier ses 42 ans au service des réfugiés et sinistrés au village de Holl-Holl de la région d'Ali-Sabieh.

Le ministre de l’Intérieur, Moumin Ahmed Cheikh, a parrainé la cérémonie de célébration du 42ème anniversaire de l’office national d’assistance aux réfugiés et aux sinistrés.

Dès son arrivée sur le lieu le ministre de l'intérieur Moumin Ahmed Cheikh accompagné par une forte délégation et l’envoyé spécial du haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Mohamed Abdi Affey, a été accueilli par le préfet de la région d’Ali-Sabieh Moussa Aden Miganeh, ainsi que de la population de la localité et les réfugiés du camp de Holl-Holl.

L’envoyé spécial du haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Mohamed Abdi Affey ainsi que le ministre de l’Intérieur étaient les vedettes du jour. L’un et l’autre ont rendu hommage à l’ONARS qui « est au four et au moulin depuis ces 42 dernières années pour soulager les peines des plus fragiles ».

Les officiels des agences onusiennes ont pris part  à l’événement tel que Barbara Manzi, coordinatrice résidente du système des nations unies à Djibouti.

L’ambassadeur du Japon, Koji Yonetani, et les représentants du HCR et du PAM, Yohondamkoul Sakor et Mutinta Chimuka y sont allés aussi de leurs hommages au gouvernement qui à travers l’ONARS assure la pitance, mais aussi l’éducation, la santé et l’apprentissage des métiers d’avenir aux enfants et à la jeunesse qui vivent dans les villages de réfugiés. Tous se sont dits heureux de poursuivre et renforcer la coopération déjà étroite entre le gouvernement et l’ONARS pour améliorer les conditions d’accueil des réfugiés à Djibouti.

Mais à comme à chaque fois, ces fêtes d’anniversaires de l’ONARS sont aussi le moment de célébrer la culture d’accueil et d’hospitalité de notre pays. Les réfugiés du village de Holl-Holl, mais aussi les populations locales, les autorités publiques, les agences onusiennes ainsi que les organisations humanitaires internationales se sont joint à ces retrouvailles qui sont l’occasion de faire le point sur la situation des réfugiés dans notre pays, recueillir leurs doléances et entendre leurs attentes.

L’occasion pour rendre hommage au président de la République de Djibouti, Ismaïl Omar Guelleh, qui a réaffirmé haut et fort, lors du 32ème Sommet de l’Union Africaine, que notre pays continue d’accueillir les réfugiés et les déplacés depuis 1977 au gré des catastrophes humaines, des sécheresses et des impératifs régionaux.

Réception de matériels et de vivres en provenance de l’Arabie Saoudite.

Réception de matériels et de vivres en provenance de l’Arabie Saoudite.

100 tonnes de matériels et vivres en provenance de l’Arabie Saoudite ont été réceptionné à l’aéroport de Djibouti par l’autorité du pays.

Officiellement réceptionné par la Secrétaire Générale du ministère des affaires Sociales et des Solidarités Ifrah Ali Ahmed, de la part de l’Ambassadeur de l’Arabie Saoudite accrédité à Djibouti.

Etaient également présents, le Directeur du Monde Arabe du ministère des Affaires étrangères M. Mohamed Doualeh, du Direceteur de la coopération International du Ministère des Affaires Sociales M. Isamel Hassan Toukaleh, du Conseiller technique des affaires sociales M. Mahamoud Bileh, des représentants du centre du Roi Salman pour le secours de l’action Humanitaire et sociales ainsi que bien d’autres cadres.

Ce don est composé de 200 tentes, 400 couvertures, 1200 nattes ainsi que 700 vivres alimentaires destinés principalement à 3500 familles en situation de vulnérabilité dans les régions de l’intérieur, touchées par les inondations de l’année dernière.

DERE : la place et rôle de la diplomatie djiboutien au menu du DERE SPECIAL TALK

DERE : la place et rôle de la diplomatie djiboutien au menu du DERE SPECIAL TALK

Le  Palais du peuple, a abrité hier matin une rencontre débat d'un nouveau genre appelé DERE Special Talk, et organisé par l'équipe DERE, Djibouti Espace de Réflexion et d'Echanges.

Au programme de ce DERE Special Talk, un "la place et le rôle du minister des Affaires etrangeres et de la diplomatie djiboutienne dans la région de la Corne de l'Afrique et dans le monde" avec comme invité de marque M. Mahamoud Ali Youssouf, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Cette rencontre débat a réuni de nombreux participants issus à la fois du secteur public dont des universitaires, des étudiants des universités, mais aussi du privé et de la société civile.

Au cours de cette rencontre avec M. Mahmoud Ali Youssouf, il a été question de  la stratégie diplomatique à la djiboutienne dans une région en constant bouleversement sur le plan politique, économique et sociale et de l’étude approfondie de la doctrine diplomatique de Djibouti pour faire face à ces bouleversements.

Le débat a été introduit par le directeur exécutif de DERE Mahmoud Ahmed, ensuite il fut une présentation de différentes structures du ministère et ses principales missions diplomatiques dans la région et dans le monde.

Cette présentation a été suivie par une séance de questions-réponses qui a permis au public présent de mieux appréhender cette thématique et ses enjeux, et à l'intervenant de clarifier un peu plus sa présentation.

Budget : lancement des travaux du Comité de Pilotage du projet de mise en place d’un Guichet Unique du Commerce Extérieur.

Budget : lancement des travaux du Comité de Pilotage du projet de mise en place d’un Guichet Unique du Commerce Extérieur.

Le ministre du Budget a organisé aujourd’hui  une cérémonie de lancement des travaux du Comité de Pilotage du projet de mise en place d’un Guichet Unique du Commerce Extérieur.

Cette cérémonie a vu la participation du ministre du Transport, des Président de l’Autorité des Ports et Zones Franches et de la Chambre de Commerce de Djibouti et du Gouverneur de la Banque Centrale de Djibouti.

Les ministres du Commerce, des Investissements et de l’Economie ont été dûment  représentés par leurs Secrétaires Généraux.

Les Directeurs Généraux des Douanes, de l’Agence Nationale des Systèmes d’Information de l’Etat, de l’ANPI, de l’Institut des Statistiques et du Djibouti Ports Community System ont également pris part à cette réunion.

Le projet de mise en place de la plateforme intégrée de facilitation des échanges transfrontaliers s’inscrit dans la stratégie nationale d’amélioration du climat des affaires  et de développement du secteur privé.  Elle répond à l’impératif de garantir une meilleure performance du score de notre pays dans les systèmes internationaux d’évaluation et de notation  de facilitation des échanges commerciaux et de l’indice de performance logistique.

Ce projet d’automatisation et de dématérialisation des procédures et formalités liées au commerce extérieur est la résultante d’assistances techniques et financières de l’Etat du Singapour, de la Banque Mondiale et d’autofinancement de l’Autorité des Ports et Zones Franches de Djibouti.

L’amélioration du climat des affaires constitue la pierre angulaire de la feuille de route du président de la république.

 Le processus de réforme  du cadre juridique, réglementaire et pratique du commerce et des investissements constitue un levier pour l’émergence d’un secteur privé dynamique et innovant.

 Il est internationalement établi que le secteur privé  demeure un déterminant du développement socio-économique des nations et pourvoyeur d’emplois.

Remise des diplômes à des agents d’entretien.

Remise des diplômes à des agents d’entretien.

La faculté d’ingénieurs de l’Université de Djibouti a abrité la cérémonie de clôture et remises de diplômes au profit des techniciennes et techniciens de surface de la société « Harmonica »  en charge de l’entretien et la gestion des espaces verts des institutions publiques tels les hôpitaux, le palais de justice et  l’Université  de Djibouti.

Des séances de formations techniques ont été organisé durant trois semaines à l’Université de Djibouti à Balballa avec l’appui de  deux experts allemands  Helmut Michatz et Gred Köhler et qui ont été suivi  par deux équipes d’agent d’entretiens et de l’espace vert  de la société « Harmonica Group».

La cérémonie de remises de diplômes s’est déroulée en présence des responsables de l’Université et des cadres de la société « Harmonica ».

Les bénéficiaires ont remercié les formateurs allemands pour avoir dispensé la formation.