avril 07, 2020

Lutte contre l'insalubrité: la police nationale se mobilise.

Lutte contre l'insalubrité: la police nationale se mobilise.

Dans le cadre de la lutte contre l’insalubrité publique, la police nationale a pris part à une opération de nettoyage de grande envergure ce matin.

C’est aux premières heures de la matinée, que les éléments de la police nationale ont été déployé dans plusieurs grandes artères de la capitale.

Munis de pelles, de pioches, de râteaux, les hommes de la police nationale, ont été déployé à l’avenue Nasser et l’avenue 26 pour nettoyer, et ramasser les ordures et les autres détritus.

A travers, ces actions de nettoyage, il s’agit de sensibiliser la population afin de prendre le relai pour garder notre ville propre et saine.

Pour ce faire, les hommes de la police nationale n’ont pas ménagé leurs efforts, car le bien-être et la propreté reste l’affaire de tous.

Plusieurs grandes artères ont donc été nettoyées, les détritus ont été ramassés, ces opérations de nettoyage entreprises par les hommes de la police résulte d’une volonté gouvernementale afin de lutter contre l’insalubrité publique.

Il est à rappeler que, désormais, il ne saura plus tolérer que les habitants de chaque quartier de la ville de Djibouti et de la périphérie déversent des eaux usées sur la voie publique et laissent les ordures sur les bords de route. De lourdes sanctions seront désormais appliquées contre tous les contrevenants.

Compétition interscolaire: remise de trophées.

Compétition interscolaire: remise de trophées.

Sous l'égide de l'ambassadeur saoudien à Djibouti Abdoulaziz ben Abdallah Al Madar , une cérémonie de remise de trophées, lors d'une compétition interscolaire, a eu lieu lundi à l'école saoudienne.

La compétition, dénommée concours de l’ambassadeur,  a été initié pour les élèves arabisants de plusieurs écoles de la capitale.

La cérémonie de remise de trophées s'est également tenue pour le concours de mémorisation des 30 chapitres du Coran.

Les festivités comprenant également la gastronomie de Djibouti, de l'Arabie Saoudite, du Yémen et l'Égypte.

Le premier gagnant de la compétition interscolaire fut l’école saoudienne suivi l’institut islamique saoudien.

Cérémonie de promotions au grade supérieur de jeunes médecins

Cérémonie de promotions au grade supérieur de jeunes médecins

L’hôpital militaire « Omar Hassan Al Bachir » a abrité ce matin une cérémonie de promotions au grade supérieur des jeunes médecins des Forces Armées Djiboutiennes de retour de spécialités. Ces spécialités englobent la chirurgie viscérale, l’ophtalmologie, l’ORL et l’anesthésiste-réanimation. Ces jeunes médecins spécialistes ont effectué leur formation dans les pays amis tels que la France, le Mali et le Maroc, partenaires privilégiés dans la formation du domaine de la santé publique. Cette formation intervient dans le cadre de la montée en puissance de l’hôpital militaire afin d’offrir une couverture médicale optimale et de qualité à la fois aux militaires et à la population civile.

Cette cérémonie de promotion a été présidée par le chef d’état-major général des armées, le Général de corps d’armée ZAKARIA CHEICK IBRAHIM. Ont participé à cette cérémonie les grands responsables des FAD.

Accueilli à son arrivée par le médecin colonel-major Ahmed Hassan Boulaleh, directeur de service de santé des armées, le CEMGA a d’abord salué la délégation militaire. Ensuite, le  général ZAKARIA CHEICK IBRAHIM, après avoir félicité pour les excellents résultats obtenus, a procédé à leur avancement. Tous les 6 médecins spécialistes  ont été promus au grade de capitaine.

La cérémonie de promotion s’est terminée par un petit déjeuner offert par le commandement militaire pour les jeunes médecins spécialistes et la traditionnelle photo de famille.

Signature d'un protocole d'accord de partenariat entre le ministère des Affaires sociales et l'UNICEF.

Signature d'un protocole d'accord de partenariat entre le ministère des Affaires sociales et l'UNICEF.

Un protocole d’accord de partenariat  pour la coopération 2020/ 2021 entre le ministère des Affaires Sociales et des Solidarités et l’UNICEF a eu lieu dans la journée de lundi.
Cette signature de convention s’inscrit dans le cadre l’opérationnalisation de la stratégie nationale de protection sociale 2020/2021 et en mettant l’accent sur les familles en particulier la protection de l’enfant.
La ministre des Affaires sociales a mis au centre de ses préoccupations l’assistance de la prise en charge des familles vulnérables et de l’enfant. Elle n'a pas manqué de remercier pour l’assistance technique de l’UNICEF, routinier ou celles dans les situations d’urgence que le pays traverse.
En paraphant le mémorandum d’entente, Mouna Osman Aden et Maleva Johnson se sont félicitées de la très bonne collaboration de leurs institutions et ont respectivement soulignées l’importance que revêt ce partenariat dans la consolidation de la résilience des populations vulnérables en général et des enfants en particulier face aux affres de la pauvreté.

Dans son discours, la représentante a mis l’accent sur le travail important des travailleurs sociaux en terme de la prise en charge des familles vulnérables ainsi que la production des évidences.

La ministre a, de son côté, remercié la représentante de l’UNICEF tout en mettant l’accent sur le renforcement des capacités des travailleurs sociaux de proximité officiant dans les guichets sociaux, l’appui technique au département ministériel des Affaires sociales, et de l’amélioration de la qualité du service social.

Cérémonie de clôture du « Projet de renforcement des infrastructures solaires du forage dans le village de Randa »

Cérémonie de clôture du « Projet de renforcement des infrastructures solaires du forage dans le village de Randa »

L’association Toha a organisé une cérémonie de clôture du « Projet de renforcement des infrastructures solaires du forage dans le village de Randa » qui a coûté 83 366 dollars américain financé par l’Ambassade du Japon.

L’évènement a vu la participation de l’Ambassadeur du Japon à Djibouti, le 1er préfet Adjoint de la région de Tadjourah, HABIB DJILANI le représentant du conseil régional, le chef de village de Randa ainsi que les autorités coutumières.

L’objectif principal du projet consiste à améliorer l’accès à l’eau aux ménages vulnérables. Le projet qui s’est étalé sur une année et a permis la construction de gabion de 20 m de long et de 3 m de profondeur. Egalement l’acquisition et l’installation de 12 panneaux solaires avec aménagement d’une protection, l'acquisition de la nouvelle pompe et la connexion de la pompe dans le forage.

Dialogue Politique Djibouti/UE dans le cadre de l'Article 8 des Accords de Cotonou.

Dialogue Politique Djibouti/UE dans le cadre de l'Article 8 des Accords de Cotonou.

Le ministère des affaires étrangères de la coopération internationale a accueilli ce matin à l'Institut des Études Diplomatiques le Dialogue Politique Djibouti/UE dans le cadre de l'Article 8 des Accords de Cotonou.

Un grand nombre d'Ambassadeurs des États membres de L'UE accrédités à Djibouti ont fait le déplacement depuis Addis Abeba où ils sont basés. 

La session ordinaire de l’accord de Cotonou entre l'Union européenne et les États d'Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP) signé le 23 juin 2000 dans la capital économique du Bénin.

L'accord de Cotonou vise à réduire à terme, éradiquer la pauvreté et contribuer à l'intégration progressive des pays ACP :les États d'Afrique, Caraïbes et Pacifique, dans l'économie mondiale. Il repose sur trois piliers: savoir améliorer les services sociaux,  favoriser l'intégration régionale, de promouvoir l'égalité des chances hommes-femmes, de protéger l'environnement et d'abolir de manière progressive et réciproque les entraves aux échanges commerciaux.

Les accords de partenariat économique (APE), en cours de négociation, renforcent l'abaissement des barrières douanières prévues par cet accord.

Atelier sur le renforcement des capacités des assistants sociaux pour l'accueil des personnes handicapées.

Atelier sur le renforcement des capacités des assistants sociaux pour l'accueil des personnes handicapées.

Un atelier de formation sur le renforcement des capacités des assistants sociaux en techniques d'accueil des personnes handicapés et traitement de la demande a eu lieu au Sheraton hôtel.

L'atelier a vu la participation du directeur général de l'ANPH Doualeh Siad ainsi que plusieurs membres de l'agence même.

Cette formation de renforcement est dispensée par des experts venus de l'université de Tunisie et des pays arabes ; pour ainsi renforcer les capacités d'assistants sociaux en technique et en matière de traitement et d'accueil des personnes handicapés.

Enfin, à noter que cette formation se déroulera jusqu’au 5 mars 2020.