Réunion de la dernière séance publique clôturant la première session extraordinaire 2019

Sous le patronage de son Excellence Mohamed Ali Houmed et Conformément à l’article 52 de la Constitution et en application de la circulaire n°139/PAN/AI ; la séance publique clôturant la première session extraordinaire 2019, a eu lieu ce dimanche 14 juillet à l’Assemblée nationale.

Cette séance a vu la participation du premier ministre Monsieur Abdoulkader Kamil Mohamed, des membres du gouvernement et de l’ensemble des parlementaires. Elle avait pour ordre du jour, l’examen de sept projets de loi, à savoir :

1.Projet de loi n°019/AN/18/8èmeLportant approbation des comptes financiers de Djibouti Télécom S.A pour l’exercice 2014,

2.Projet de loi n°020/AN/18/8ème Lportant approbation des comptes financiers de Djibouti Télécom S.A pour l’exercice 2015,

3.Projet de loi n°021/AN/18/8ème Lportant approbation des comptes financiers de Djibouti Télécom S.A pour l’exercice 2016,

4.Projet de Loi n° 055/AN/19/8ème L portant régime juridique des entreprises publiques,

5.Projet de Loi n° 056/AN/19/8ème L portant régime juridique des établissements publics et administratif,

6.Projet de Loi n° 057/AN/19/8ème L portant ratification de l’Accord de financement pour le projet de construction du câble sous-marin de télécommunication à Djibouti (DARE-1),

7.Projet de loi n°058/AN/19/8ème Lportant ratification de l’Accord de financement pour le projet de Renforcement du Système de Santé axé sur la Santé Maternelle Néonatale et Infantile.

Par ailleurs, cette séance publique a été marquée par le discours de clôture du président de l’Assemblée Nationale, SE Mohamed Ali Houmed.

Dans son allocution, le Chef de l’Assemblée Nationale a souligné la particularité de cette réunion qui clôture la première session extraordinaire de l’an 2019. Notons également le PAN a tenu a félicité ses collègues pour le travail accompli durant la 5ème séance de la 1ère session ordinaire de la 8ème Législature.

En outre, le président a mis en exergue quelques activités prévues lors de la rentrée prochaine. Les vacances parlementaires doivent être l’occasion, pour chaque élus de se rendre auprès de ses électeurs afin de s’enquérir de leurs situations et récoltés les doléances des mandants.

« Conformément à notre engagement, devenu maintenant une tradition essentielle de notre institution, la prochaine rentrée parlementaire démarrera, incha'Allah avec l'aide du tout puissant, avec une caravane parlementaire qui sillonnera tout le territoire national afin de s’enquérir de la situation de nos concitoyens vivant dans les localités éloignées en premier lieu.

Le thème retenu pour la caravane parlementaire de cette année est « la protection et la promotion des Droits humains ». Les Droits de l’Homme constituent la base du développement durable et notre pays fait partie de ceux qui partagent et défendent ces valeurs universelles.

Cet exercice, bien que laborieux est indispensable pour matérialiser nos impératifs à l’égard de la population que nous représentons dignement. Et notre objectif premier est de sensibiliser continûment nos populations sur les notions fondamentales que défendent les instances des Nations-Unies à travers la charte Universelle des Droits de l’Hommes‘‘.