Retour à Djibouti du dernier contingent des pèlerins Djiboutiens

Retour à Djibouti du dernier contingent des pèlerins Djiboutiens

Le dernier contingent composé de 140 pèlerins djiboutiens a regagné hier après-midi la capitale, après avoir effectué le pèlerinage à La Mecque qui, rappelons-le, forme le cinquième pilier de l’Islam.

Avant leur arrivée à l'aéroport international d'Ambouli, nos pèlerins ont été conduits vers la ville de Djedda où ils ont pris un vol à destination de Djibouti. Ils ont été accueillis à leur descente d’avion par le ministre des Affaires Musulmanes, de la Culture et des Biens Waqfs, M. Moumin Hassan Barreh ainsi que des hauts responsables de son département.
Au total, quelque 1400 djiboutiens ont effectué cette année leur pèlerinage.
Le ministère des Affaires musulmanes, de la culture et des biens WAQFS, en collaboration avec les autorités aéroportuaires, a en effet mis en œuvre les conditions propices au confort des pèlerins partout où ils se sont rendus afin d’accomplir leur devoir religieux.
Le moment fort de leurs activités de pèlerinage aura sans doute été l’ascension du mont Arafa. A cette étape décisive comme à toutes les autres activités qu’implique le « Hadj », nos pèlerins ont y été préparés grâce au concours du comité d’organisation qui comprend entre autres des oulémas.
Les membres de ce comité, rappelons-le, sont désignés chaque année par le ministère des Affaires musulmans, de la Culture et des Biens Waqfs. Ils ont pour mission de prendre toutes les dispositions pour que nos pèlerins accomplissent leur devoir religieux dans les meilleures conditions.
Dans une déclaration faite sur place, le ministre Moumin Hassan Barreh a salué les efforts entrepris par les organisateurs pour permettre aux pèlerins djiboutiens d’accomplir le 5ème pilier de l’islam dans des bonnes conditions.
«Gérer environ 1500 personnes n’est pas une tache facile. Je félicite les membres du comité d’organisation, les responsables de la compagnie aérienne Air Djibouti, les médias nationaux, et surtout nos pèlerins qui ont effectué leur hadj avec dévouement et discipline », a souligné le ministre des Affaires Musulmanes, de la Culture et des Biens Waqfs.
« Toutes les dispositions ont été mises en place par mon département, notamment des moyens logistiques de qualité », a poursuivi le ministre.

Source : RTD