Réception d'une délégation de la région de Harar en Ethiopie.

Réception d'une délégation de la région de Harar en Ethiopie.

Le Secrétaire d’Etat à la Décentralisation Hamadou Mohamed Aramis a ce matin accueilli une forte délégation de la région de Harar d’Ethiopie. La délégation était composée d'Ordin Bedri, Président de la Région de Harar, Khalid Alwan, Porte-parole  du Congrès National du Harar, Abdulhakim Abdulmalik, Directeur du Développement Urbain de la ville de Harar et de Bekele Temesge, Maire de la ville de Harar.  Elle était accompagnée de Mr Mohamed Cheiko Hassan, Préfet de la Région d’Arta et Elmi Bouh Goudadeh, Président du Conseil Régional d’Arta.

La délégation est en visite à Djibouti dans le cadre d’un projet de jumelage entre la ville de Harar et Arta qui présentent des similarités sur le plan social et culturel. Il s’agira  surtout d’échanger, dans le cadre de ce jumelage, des connaissances, des expériences et de partager un savoir-faire dans tous les domaines tant économiques que socioculturel.

Le Ministre a remercié la délégation pour la visite et a exprimé  sa satisfaction de voir Arta et Harar  évoluer sur le plan du jumelage   dans le cadre des activités touristique, économique ou culturelle qui peuvent bénéficier aux deux parties. Il a souligné les liens historiques qui lient les  deux villes sœurs.  Il a tenu particulièrement à souhaiter la bienvenue  et  à faire part de son contentement quant à ce projet de jumelage qui fera que rapprocher les deux pays frères à savoir l’Ethiopie et Djibouti.

Le Président de la région de Harar  a quant à lui  remercier le Ministre pour l’accueil chaleureux et fraternel qui lui a été réservé, non seulement au SED, mais dans toutes les étapes de leur mission à Djibouti.  Il  espère  que les échanges entre les deux villes déboucheront sur des opportunités de développement économique et de partenariat entre les villes et contribueront grandement à  l’entente de leurs citoyens

Les deux parties ont  évoqué que  ce rapprochement  et la rencontre des deux régions contribueront à asseoir  un cadre favorable à la promotion de  la paix et au développement.

 Il est à souligner également que la ville de HARAR est classée comme patrimoine de l’UNESCO et a déjà été primée comme  Ville de paix et de tolérance.