Ouverture du Conseil Africain des Régulateurs sous l’égide du ministre des Télécommunications

C’est sous l’égide du ministre de la Communication, chargé des Postes et des Télécommunications Abdi Youssouf Sougueh que s’est ouvert la 7ème réunion du Conseil Africain des Régulateurs ce mercredi au Kempenski palace.

Cette réunion qui va durer pendant 2 jours a rassemblé les cadres du ministère de la Communication et tout aussi des ingénieurs et autre participants des pays membres de l’alliance SMART Africa.
L’objectif étant de faire le point sur la mise en œuvre du Réseau Africain Unique, initié par SMART AFRICA qui est une alliance entre des gouvernements africains qui vise à assurer un accès abordable aux larges bandes et aux Technologies de l’Information et de la Communication à travers la construction d’infrastructures de télécommunication africaines qui permettraient de connecter toute l’Afrique.
Composé des 24 pays membres, ce conseil est hébergé trimestriellement par un des pays de l’Alliance et constitue un organe consultatif qui a pour objectif d’harmoniser les politiques et les cadres réglementaires en termes de Télécommunications/TIC tout en renforçant la coopération africaine. C’est tout aussi un espace qui représente un marché de plus de 600 millions de personnes et autant d’opportunités que de citoyens.
Dans leurs allocutions, Didier Nkurikiyimfura, directeur de l’Innovation et de la Technique SMART Africa et Lin Mombo, Président du Conseil des Régulateurs ont remercié l’accueil qui leur a été réservé. Ils ont tout deux précisé l’importance que revêt cette 7ème réunion qui s’ouvre aujourd’hui.