MFF: lancement du projet d'appui à l'autonomisation et à la protection des femmes

MFF: lancement du projet d'appui à l'autonomisation et à la protection des femmes

Le ministère de la Femme et de la Famille conjointement avec ses partenaires clés du système des Nations Unies a procédé ce mercredi 6 janvier 2021 au palais du peuple à un évènement de grande envergure : une cérémonie de lancement du projet d'appui à l'autonomisation de la femme et à la protection des droits des femmes et des jeunes filles (FEMFI).

Ce projet a pour objectif la réduction de la disparité de genre à travers le soutien à la mise en œuvre des politiques du ministère de la Femme et de la Famille (MFF) en matière d’intégration du genre.

Il s’inscrit dans le cadre de la politique de l'Union européenne en matière du genre.

Une série de reportages sur les projets phares du ministère de la Femme nous a été projetée afin de mettre en lumière les réalisations et les perspectives du ministère de la Femme et la Famille pour un nouveau élan plus promoteur en matière de la politique nationale de la protection des droits des femmes et des jeunes filles.

Rappelons que l'initiative fait partie du programme indicatif national du 11eme FED et contribuera à la mise en œuvre du programme national genre de la République de Djibouti.

Il s'agit à travers cet événement de renforcer l'engagement des autorités en charge de l'égalité des genres et la coopération entre les départements concernés, de consolider l'autonomisation de la femme Djiboutienne et enfin d'assurer le respect des droits des femmes et des filles.

Pour y parvenir, les résultats suivants sont proposés :

1) les capacités du MFF pour la mise en œuvre de ses politiques et projets d'appui à la femme et à la famille sont renforcées

2) l'observatoire genre est mis en place

3) un programme national d’alphabétisation et de formation professionnelle est mis en place

Force est de rappeler que l’action couvrira les zones périurbaines autour de Djibouti ville et les zones rurales dans les cinq régions (Ali-Sabieh, Arta, Dikhil, Obock et Tadjourah) de l’intérieur du pays

Ce projet contribuera aux objectifs de développement durable du Programme des Nations unies de développement durable à l’horizon 2030, en particulier celui d'atteindre l'égalité de genre et la promotion des femmes et des filles.

Fidèle à son franc parler, la représentante du l'UNFPA de Djibouti a dans son intervention salué les efforts du MFF en vue de promouvoir les droits de la femme et surtout la détermination sans faille de créer des filles plus responsables, plus citoyennes et plus forte capable de prendre la relève de demain.

La représentante par intérim de l'UNICEF a quant à elle souligné l'importance de ce projet qui, selon elle, a pour vocation de promouvoir des actions transformatrices pour l'équité en matière de genre.