Le commandant des garde-côtes reçoit l’ambassadeur de la France.

 Le commandant des garde-côtes reçoit l’ambassadeur de la France.

Le colonel Wais Omar Bogoreh, commandant de la Garde-Côtes a accueillis dans l’enceinte de la Direction Général de la Garde-Côtes sis à escale, l’Ambassadeur de la République Française à la République de Djibouti, Arnaud GUILLOIS  dans le cadre des très bonnes relations plurielles et historiques entre les deux pays.

Dès son arrivée à la Direction Centrale de la Garde-Côtes, l’Ambassadeur de la France à Djibouti, Son Excellence Monsieur Arnaud GUILLOIS  a été accueillis avec les honneurs militaires qui est du à son rang par les troupes et les officiers de la Garde-Côtes.

Le Colonel Wais Omar Bogoreh a  d’abord donné un aperçu de l’historique de la Garde-Côtes qui va bientôt célébrer son dixième année d’existence avant de  présenter brièvement à l’Ambassadeur de la France à Djibouti, un exposé sur les différentes missions dévolues à la Garde-Côtes et ses différentes installations placés stratégiquement sur l’ensemble des côtes Djiboutiens.

Lors de leur entretien, l’Ambassadeur de la République Française à la République de Djibouti, Arnaud GUILLOIS a fait part de sa totale satisfaction de l’accueil chaleureux qui lui a été réservé avant de signifier son incroyable impression de l’évolution extraordinaire de la Garde-Côtes Djiboutienne qui a réalisés des avancés majeures en un laps de temps. Il a tenue à avancer son entière disponibilité pour soutenir les efforts immenses entrepris par les Garde-Côtes en louant le leadership impliqué du Commandant de la Garde-Côtes, le Colonel Wais Omar Bogoreh.

Effectivement, l’Ambassadeur de la République Française à la République de Djibouti, Son Excellence Monsieur Arnaud GUILLOIS et le Commandant de la Garde-Côtes, le Colonel Wais Omar Bogoreh ont longuement insisté sur la nécessité de développer les formations et les entrainements conjoints entre la Garde-Côtes et les Forces Françaises Stationnées  à Djibouti (FFDJ) dans le cadre des relations historiques et privilégiés entre la République de Djibouti et la République Française.

L’entretien entre les deux responsables s’est achevé par une courte visite des moyens navals de l’institution et une brève sortie en mer.