Lancement du premier marché solidaire pour les familles pauvres.

Lancement du premier marché solidaire pour les familles pauvres.

Dans le cadre de la semaine nationale de l’action sociale, le ministère des Affaires sociales et des Solidarités a lancé ce matin  le premier marché solidaire pour les familles les plus démunies.

Une initiative réalisée par le ministère des affaires sociales en étroite collaboration avec les mouvements associatifs de la société civile djiboutienne.

il s’agit bien d'une belle et noble occasion aux associations et aux particuliers d’appuyer des familles démunies en leur offrant des  produits alimentaires dits de première nécessité et d’autres objets  essentiels à leur vie au quotidien .

L’événement qui a eu lieu  au centre de développement communautaire de wahledaba, commune de Balbala a vu la participation des centaines des familles bénéficiaires.

L’objectif de ce marché solidaire est de favoriser l’échange et l’entre-aide entre les membres d’une même communauté tout en participant à l’amélioration du niveau de vie des défavorisés.

Sorte d’une boutique sans argent, qui se caractérise par un don collaboratif, une première à Djibouti et qui se veut promoteur de l’économie du don, c'est à la fois social et solidaire.

La ministre de femme et famille Moumina Houmad Hassan, la vice présidente de l’UNFD Hasna Houmed Bilil et des bienfaiteurs issus de la société civile ont pris part. 

Les bénéficiaires de cet acte citoyen ont remercié de prime abord les organisateurs de cet événement en particulier la ministre des Affaires sociales et des Solidarités Mouna Osman Aden.

La ministre de la femme et de la famille Moumina Houmed Hassan a également salué les efforts tangibles du ministère des affaires sociales et des solidarités pour l’organisation de cet événement que nous souhaitons de multiplier dans les prochaines années.

La ministre des Affaires sociales et des Solidarités Mouna Osman Aden a salué l’initiative qui favorise de ‘’vivre ensemble’’, de partager et de s'entre-aider.

Elle n’a pas manqué de féliciter les mouvements associatifs qui ne ménagent  aucun effort quant à la mise en place du marché solidaire.