L’ONARS fête ses 42 ans au service des réfugiés

L’ONARS fête ses 42 ans au service des réfugiés

Sous le haut patronage du ministère de l’Intérieur, l’Office national d’assistance aux réfugiés et sinistrés a célébré hier ses 42 ans au service des réfugiés et sinistrés au village de Holl-Holl de la région d'Ali-Sabieh.

Le ministre de l’Intérieur, Moumin Ahmed Cheikh, a parrainé la cérémonie de célébration du 42ème anniversaire de l’office national d’assistance aux réfugiés et aux sinistrés.

Dès son arrivée sur le lieu le ministre de l'intérieur Moumin Ahmed Cheikh accompagné par une forte délégation et l’envoyé spécial du haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Mohamed Abdi Affey, a été accueilli par le préfet de la région d’Ali-Sabieh Moussa Aden Miganeh, ainsi que de la population de la localité et les réfugiés du camp de Holl-Holl.

L’envoyé spécial du haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Mohamed Abdi Affey ainsi que le ministre de l’Intérieur étaient les vedettes du jour. L’un et l’autre ont rendu hommage à l’ONARS qui « est au four et au moulin depuis ces 42 dernières années pour soulager les peines des plus fragiles ».

Les officiels des agences onusiennes ont pris part  à l’événement tel que Barbara Manzi, coordinatrice résidente du système des nations unies à Djibouti.

L’ambassadeur du Japon, Koji Yonetani, et les représentants du HCR et du PAM, Yohondamkoul Sakor et Mutinta Chimuka y sont allés aussi de leurs hommages au gouvernement qui à travers l’ONARS assure la pitance, mais aussi l’éducation, la santé et l’apprentissage des métiers d’avenir aux enfants et à la jeunesse qui vivent dans les villages de réfugiés. Tous se sont dits heureux de poursuivre et renforcer la coopération déjà étroite entre le gouvernement et l’ONARS pour améliorer les conditions d’accueil des réfugiés à Djibouti.

Mais à comme à chaque fois, ces fêtes d’anniversaires de l’ONARS sont aussi le moment de célébrer la culture d’accueil et d’hospitalité de notre pays. Les réfugiés du village de Holl-Holl, mais aussi les populations locales, les autorités publiques, les agences onusiennes ainsi que les organisations humanitaires internationales se sont joint à ces retrouvailles qui sont l’occasion de faire le point sur la situation des réfugiés dans notre pays, recueillir leurs doléances et entendre leurs attentes.

L’occasion pour rendre hommage au président de la République de Djibouti, Ismaïl Omar Guelleh, qui a réaffirmé haut et fort, lors du 32ème Sommet de l’Union Africaine, que notre pays continue d’accueillir les réfugiés et les déplacés depuis 1977 au gré des catastrophes humaines, des sécheresses et des impératifs régionaux.