FAD : Cérémonie de clôture de formation d’artillerie

FAD : Cérémonie de clôture de formation d’artillerie

Le régiment d’artillerie a accueilli ce jeudi 23 juillet 2020 une cérémonie de fin de formation au profit de 48 stagiaires ayant suivi une formation spécifique d’artillerie. Il s’agit d’un certificat technique de 1er degré en artillerie (armement lourde dont le canon est supérieur à 105mm) et d’un certificat technique élémentaire sol-air spécifique à la défense aérienne. Cette cérémonie, haute en couleurs, a été présidée par le général de corps d’armée ZAKARIA CHEICK IBRAHIM, chef d’état-major général des armées.

Ont également participé à cette cérémonie de fin de formation les grands responsables des FAD, en premier lieu le général de brigade Taher Ali Mohamed, chef d’état-major de la défense, le général de division Hassan Ali Kamil, conseiller du CEMGA, le colonel Mohamed Djama Doualeh, commandant la garde républicaine, le colonel Waiss Omar Bogoreh, commandant les garde-côtes et quelques grands responsables des FAD. En ce temps où sévit la pandémie du Covid-19, le rassemblement en nombre important est à proscrire.

A son arrivée, le CEMGA accompagné du colonel Mohamed Hersi Omar, commandant le régiment d’artillerie a procédé à la revue des troupes dressées pour rendre les honneurs, composé du piquet d’honneur et des stagiaires.

Puis, le général ZAKARIA CHEICK IBRAHIM a salué la délégation constituée des hauts responsables avant de prendre place dans la tribune officielle.

En effet, ces 2 formations spécifiques, d’une durée de 4 mois chacune interrompue par la pandémie de coronavirus et récompensée par un diplôme technique revêtaient 2 aspects :

- La formation CT1 artillerie avait pour objectif de former au métier spécifique de chef de pièces d’artillerie et de pointeur. Parmi les armements gros calibres utilisés, on note le hawthzer, le BM21, le mortier 120 mm et les missiles M109.

- La formation CTE sol-air était dédiée spécifiquement à la défense de l’espace aérien contre toute intrusion étrangère. Cette unité de défense anti-aérienne nouvellement créée sous l’impulsion du chef d’état-major général des armées se verra prochainement dotés de moyens et armements complet avec un dispositif de surveillance radar pour garantir la défense aérienne de notre territoire national.