Exercice militaire djibouto-japonais.

Exercice militaire djibouto-japonais.

Dans le cadre de la lutte contre la piraterie maritime, les garde-côtes djiboutiens et les garde-côtes japonais ont organisé conjointement le 10 Février 2020 la 8ème édition de l’exercice de simulation de grande envergure sur le Transfert des pirates sous la supervision du Colonel Wais Omar Bogoreh Commandant des garde-côtes et du vice-amiral Hoshi Sumio Commandant adjoint des opérations des garde-côtes japonais.

En effet, la particularité de l’exercice de Transfert des pirates de cette année a inclus une partie maritime de l’exercice où des patrouilleurs des garde-côtes ont débarqué et escorté les pirates depuis le quai n°10 du Port de Djibouti jusqu’à la Direction Générale des Garde-côtes sis escale. Il s’en est suivi ensuite la deuxième partie terrestre qui a conduit l’exercice jusqu’à la base d’auto défense Japonaise à Djibouti afin d’embarquer les supposés pirates à l’avion. Les garde-côtes djiboutien Japonais se félicitent de l’excellence de leur coopération et leur coordination sur la sécurité et la sûreté maritime et notamment la réussite de la 8e édition de l’exercice de simulation des transferts des pirates. De son côté, le Commandant adjoint des opérations des garde-côtes japonais a insisté sur la menace réelle que représente la piraterie maritime en rendant hommage à l’excellente coordination entre les deux institutions qui constitue un facteur capitale dans la réussite de ce genre d’exercice.

Le colonel Wais Omar Bogoreh a réagit à cette exercice entre les deux nations en louant la coopération et l’utilité de cette simulation qui présente une importance régionale et internationale .Il a en outre indiqué que la tenue de la 8ème édition de cet exercice témoigne de l’excellence de coopération et des coordinations entre les deux pays amis et frères, la République de Djibouti et le Japon et par conséquent entre les gardes côtes djiboutien et Japonais.