Cérémonie de fin de formation des jeunes recrues des Forces Armées Djiboutiennes.

Cérémonie de fin de formation des jeunes recrues des Forces Armées Djiboutiennes.

La place du rapport du centre d’instruction technique et tactique (CITTA) construite au sein du Camp Cheick Osman (CCO) a abrité ce samedi 12 septembre 2020 une cérémonie de fin de formation des jeunes recrues des Forces Armées Djiboutiennes. 

En effet, dans le cadre de la montée en puissance des Forces Armées Djiboutiennes, le commandement militaire a entrepris une campagne de recrutement ciblée en faveur des jeunes techniciens dans tous les domaines. Ces spécialités englobent un large éventail de disciplines allant du mécanicien à l’ingénieur en énergétique en passant par le réseau, la menuiserie, la logistique,,l’administration, le permis de conduire et bien d’autres disciplines.  A cet effet et pour  une large diffusion de la candidature, les antennes de la RTD, le journal La Nation et les réseaux sociaux ont été sollicités. Suite à l’annonce de recrutement, les jeunes Djiboutiens, hommes et femmes, n’ont pas manqué de répondre à l’appel. Suite à ce recrutement des jeunes nationaux ayant rejoints les rangs des Forces Armées Djiboutiennes (FAD), il s’est avéré crucial d’entamer leur formation militaire de base et de parfaire leur formation de spécialistes. Après avoir passé 5 mois à l’école militaire « Président Gouled » de Holl-Holl et une remise à niveau de leur formation initiale de spécialistes de 2 mois dans les différents centres de formation technique des FAD, cette journée est consacrée à leur cérémonie de remise de diplôme. Présidée par le chef d’état-major général des armées (CEMGA), le général de Corps d’Armée ZAKARIA CHEIK IBRAHIM, cette cérémonie a vue la participation du chef d’état-major de la défense, le général de brigade Taher Ali Mohamed et des plus hauts responsables des Forces Armées Djiboutiennes (FAD). 

A son arrivée, le général ZAKARIA CHEIK IBRAHIM a été accueilli par le général Taher Ali Mohamed, chef d’état-major de la défense. Puis, le CEMGA  a effectué la revue des troupes composées du drapeau et de sa garde, des éléments du piquet d’honneur et des stagiaires.  

Au total, cette cérémonie a réunit onze formations techniques spécialisées distinctes pour un effectif global de 364 stagiaires et ceci dans un format centralisé. 

Une fois le général installé à la tribune, le capitaine de corvette Ali Elmi Bouh, en charge du bureau formation a pris la parole pour proclamer les résultats tant attendus. 

 Les meilleurs de chaque discipline ont pu bénéficier d’un avancement  exceptionnel au grade supérieur pour leur mérite et leur dévouement après des mois de sacrifice et de courage.   

Ensuite, le CEMGA a tenu à féliciter et remercier les officiers cadres chargés de la bonne conduite des différentes spécialités dans les centres de formation distincts. Pour leur travail assidu et leur investissement personnel sans relâche, le chef d’état-major général des armées a tenu à les honorer à travers des lettres de félicitation. 

Comme à l’accoutumée, la cérémonie s’est clôturé par la traditionnelle photo de famille.