Cérémonie de commémoration du 42ème anniversaire de la création des Forces Armées Djiboutiennes

C’était le 42ème anniversaire des forces des armées Djiboutienne connu sous le FAD. Une cérémonie haut en couleur ou le drapeau nationale flottait sur la devanture du Camp Cheick Osman.

Comme il est de tradition, cette cérémonie s’est tenu au première lueur de l’aube, les troupes issues des forces de défense et de sécurité, ont procédé au regroupement, au totale 1707 hommes et femmes ont défilé à ce 42 ème anniversaire.

Ce 42ème Anniversaire placé sous l’égide du premier ministre Monsieur Abdoulader Kamil, l’événement a commencé avec une revue des troupes. A son arrivé, le PM a été accueilli par le ministre de la Défense Monsieur Hassan Omar et le CEMGA Zakaria Cheick Ibrahim. Le PM a salué le drapeau et par la suite effectué la revue des troupes.

Le Premier Ministre Monsieur Abdoulader Kamil a suivi ce 42ème Anniversaire avec la présence des membres du gouvernement, des députés, des responsables des institutions de la République, des membres du corps diplomatique ainsi que plusieurs haut gradés des forces étrangères stationnées à Djibouti.

Cet événement riche en émotion a rétenti avec des résonances patriotique, rappelons ainsi à chaque citoyen le sens du devoir, de l’honneur, du sacrifice à toute épreuve et dans toutes les circonstances du Soldat, ce Soldat qui fait la fierté de son pays contribuant ainsi à sa grandeur.

Dans son allocution prononcé par le commandant Mohamed Kayad Naji, chef cabinet du Général qui s’est exprimé au nom du général de corps d’armée Zakaria Cheikh Ibrahim, a tenu d’entrée à rendre hommage à tous les Hommes qui composent les forces armées djiboutiennes. Le Commendant a souligné que l’armé est résolument engagée à défendre les droits et les libertés des peuples dans cette partie du monde connue pour son instabilité chronique, où la paix et la sécurité sont sans cesse menacées.

Après le discour, Le Premier ministre, le Président de l’assemblée Nationale, les membres du gouvernement et les hauts cadres des différentes armées stationnées à Djibouti se sont recueilli sur la tombe du père de la nation Feu Al Hadj Hassan Gouled Aptidon implorant le Très-Haut d’avoir ce regretté en Sa sainte miséricorde….

Après la Fatixa, commença le défilé avec la musique nationale de la république dans une véritable performance collective, suivi de regroupement des drapeaux de l’enssemble des corps avec une parfaite synchronisation des gestes et une uniformité des apparences et des voix.

Deux Unités féminins de l’armée ont suivi après jouant également leur partition, la garde républicaine a quant à elle produit une présentation bien apprécié du public au rythme de la musique principale des forces armées.

Une Unité des Gardes de Cotes suivi d’une unité de la police nationale ont défilé dans une parfaite symbiose, le public a pu apprécier leurs cadences avec une chorégraphie et un art maîtrisé du rythme.

Ce fut le retour de l’Unité de l’école d’Arta connu sous l’AMIA, et une unité de la Marine Nationale, toutes deux traduisaient par leurs prestances une rhétorique corporelle de l’honneur. L’armée de l’aire et une unité du régiment d’artillerie ont eux aussi défilé, un défilé vaillant et puissant synonyme d’union.

Et Enfin Deux unités du Quartier Général, deux Unités du Régiments Blindé, un régiment du Bataillon Hill 7 et une autré de la Force d’Action Rapide connue sous le FAR ont défilé aussi sous le regard avisé du PM Monsieur Abdoulkader Mohamed Kamil et l'expression d'une satisfaction renouvelée du CEMGA Zakaria Ckeikh Ibrahim.

Une fois le défilé terminé, le PM accompagné du CEMGA s'est aussitôt dirigé vers la stèle du monument des martyrs pour le dépôt de gerbe avec une dua, un acte solennel qui vise à entretenir la mémoire collective et à rendre un hommage mérité au défi ce qui sont morts pour la patrie.

Et enfin cette journée s’est clôturée par un rafraîchissement offert par le haut commandement militaire, ce moment de détente avait vibré au rythme des sons et mélodies, interprétés par le groupe d’artiste des corps armées connue du nom de harbi.