Santé/Intempéries: l' encochement du plan contre les risques des maladies.

Santé/Intempéries: l' encochement   du plan contre les risques des maladies.

L'Institut National de Santé Publique de Djibouti  (INSPD) poursuit ses activités préventives et proactives dans le cadre du plan ORSEC afin de lutter contre les risques des maladies à potentiels épidémiques telles que le paludisme, la diarrhée ou encore les fièvres d’origine virale.

Il s’agit en effet d’une stratégie de prévention mise en œuvre par le département de la santé qui vise à lutter contre la prolifération des moustiques, les mouches et de tous insectes vecteurs dans la transmission des infections.

Ces activités d’épandage permettent d’apporter des solutions appropriées et efficientes en matière d’hygiène publique et environnementale en vue de réduire les impacts négatifs causés par les inondations qui, s’ils ne sont pas traités, peuvent générer des conséquences néfastes sur la santé de la population.

Ainsi, des mesures  préventives d’urgence seront menées principalement au niveau des quartiers sinistrés de la commune de Boulaos qui sont fortement touchés par les intempéries pour contribuer à l’atténuation progressive et à l’élimination des facteurs de risques au moyen d’actions complémentaires et combinées.

Ces actions concentrent donc la lutte anti vectorielle multiforme, la distribution de masse de moustiquaires imprégnés, de veille épidémiologique mais aussi à travers une vaste campagne de sensibilisation de la population sur les bonnes pratiques éducationnelles et promotionnelles d’hygiène et de santé publique.