Communique de la réunion du comité scientifique avec le ministre de la santé

Communique de la réunion du comité scientifique avec le ministre de la santé

Le ministre de la Santé Mohamed Warsama Dirieh a convoqué une réunion avec  le comité scientifique de suivi de la covid 19 dans le cadre d'un échange sur la réévaluation périodique de la stratégie de riposte et notamment à la lumière de l’apparition des variantes du virus SARSCOV 2  contre la pandémie dans notre pays.

Ont assisté a cette réunion le secrétaire général du ministère de la santé Dr  MEEKE Mohamed moussa, chef de cabinet  du premier ministre Mr ALI SILLAH Abdallah ainsi que le  conseil du président de la république  dans le domaine de la santé Dr Abdilillahi Mohamed Abdi.

Dans son mot d'ouverture le ministre a salué les efforts et les apports des membres du comité scientifique dont la pertinence et la qualité des recommandations ont été décisives tant dans la prévention  et que  dans la prise en charge thérapeutique de la pandémie et la mise en œuvre de la riposte à Djibouti.

Lors de cette réunion plusieurs point ont été soulevés  notamment : la situation épidémiologique relative à la covid 19 dans le pays ainsi que l’évolution de la pandémie dans le monde et a Djibouti. Egalement, l’état des lieux des différentes variantes du SARS-COV-2 dans le monde et ainsi que les renforcements des mesures de ripostes  d actuellement déployés  en république de Djibouti  ou la situation épidémiologique demeure sous contrôle.

Les experts nationaux ont donc établi un état des lieux de la situation épidémiologique notamment sur la question des variant du virus dans le monde.

En effet, les membres du comité ont également discuté des actions à envisager en cas d'émergence de la variante du Sarscov-2 en formulant des nouvelles recommandations sur les dispositifs biologiques de séquençage du génome mutant. Le ministre de la santé Mr Mohamed Warsama Dirieh a insisté sur la nécessité  de  d’élever le niveau d’alerte dans le pays et de prendre de toutes les précautions au niveau des points d’entré.

De recommandations similaires ont aussi concerné les moyens de dépistage déployé à tous les points d'entrées en particulier pour l'accueil des voyageurs internationaux.