Le ministre des Affaires Etrangères reçoit une délégation des Nations Unies.

Le ministre des Affaires Etrangères reçoit une délégation des Nations Unies.

Le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Porte-parole du Gouvernement, Mahmoud Ali Youssouf a reçu aujourd’hui dans son bureau ,Mme Ursula Mueller, Secrétaire Général Assistante pour les questions humanitaires et Coordinatrice Adjointe pour les Urgences , accompagnée de Barbara Manzi, Coordinatrice Résidente du Système des Nations-Unies à Djibouti.

Le chef de la diplomatie djiboutienne et Ursula Mueller ont examiné les voies et moyens de raffermir et de renforcer les liens de coopération privilégiés entre Djibouti et le Système des Nations-Unies.
Le ministre a rappelé que la région de la Corne de l’Afrique demeure la région du continent qui a connu le plus de troubles et de crises ces derniers années, notamment le conflit entre l’Ethiopie et l’Erythrée, la guerre au Sud Soudan , la révolution du Soudan et la guerre au Yémen.
Il a souligné que « que toutes ces crises et conflits ont engendré des conséquences sur la sécurité globale avec l’émergence de groupe terroriste tel qu’Alshabab, la piraterie maritime, le déplacement de populations, réfugiés et déplacés internes, mais aussi de la recrudescence de trafics de tout genre trafic humain, d’armes, de drogues ect… »
Le ministre a évoqué la stabilité et la sécurité que Djibouti a su préserver, malgré les années difficiles de la Corne de l’Afrique, d’une part, et de l’autre part, ses initiatives de paix pour la région notamment la Somalie, le Soudan , le Sud Soudan et le Yémen, qui ont bénéficié de la contribution de Djibouti aux efforts de paix et de stabilisation, ainsi que de l’assistance humanitaire et ce, à travers l’accueil des évacués des zones de conflits, des réfugiés et des personnes déplacées.
Enfin le Chef de la diplomatie Djiboutienne n’a pas manqué de rappelé que « Djibouti, fidèle à sa tradition « de terre d’accueil et d’échanges », a donné dès ses premiers jours d’indépendance, refuge et assistance à tous ceux et celles qui fuyaient les guerres, telle que la guerre de l’Ogaden en 1977 entre l’Ethiopie et la Somalie, la guerre civile entre les Somaliens , celle du Yémen ect… »
Quant à Mme Ursula Mueller, elle a vivement exprimé ses félicitations, au nom du Système des Nations Unies à l’égard de Djibouti, pour sa stabilité enviée, ses multiples initiatives de paix pour la région, son accueil largement généreux des réfugiés et des déplacés et de son assistance humanitaire pour les personnes en besoin.