Le groupe parlementaire sur la population et le développement lance son premier atelier.

Le groupe parlementaire sur la population et le développement lance son premier atelier.

Le groupe parlementaire sur la population et le développement a tenu son premier  atelier de présentation et de lancement de ses activités futurs en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la population et le développement.

Cet atelier est l’opportunité pour les parlementaires réunis au sein du « groupe parlementaire sur la population et le développement » d’inscrire au rang des priorités, les questions ‘’ spécifiques’’ relatives, entre autres, à la santé de la reproduction, à la planification familiale, aux droits humains, à la promotion du genre, à l’accès à l’école et à la santé de façon générale.

Les prérogatives premières de ce groupe d’élus est d’écouter, de recenser et d’attirer, en retour, l’attention des décideurs sur ces questions via surtout les actions de plaidoyer.

sa lancée, le réseau bénéficie de l’appui de l’UNFPA dans la mise en œuvre de son plan d’actions. Il mène deux types d’activités.

Il s’agit  d’une part, des activités propres incarnées au plan national et, d’autre part des activités à l’échelle internationale organisées par des organisations auxquelles appartiennent le groupe ou auxquelles il est invité.

Durant l’atelier, les parlementaires du réseau ont longuement discuté des actions à mettre en œuvre pour respecter leurs engagements en faveur du bien-être des populations.