Djibouti/Ethiopie: le général Zakaria reçoit son homologue éthiopien.

Djibouti/Ethiopie: le général Zakaria reçoit son homologue éthiopien.

Le Général de Corps d’Armée ZAKARIA CHEICK IBRAHIM, Chef d’Etat-major Général des Armées (CEMGA) a reçu ce mercredi 19 novembre 2019 à l’hôtel des officiers des Armées « Hassan Bassoma Hassan » son homologue éthiopien le général d’armée Adem Mohamed. Le général Adem Mohamed était à la tête d’une importante délégation comprenant ses proches collaborateurs.

Cette première visite du chef d’état-major général des forces armées éthiopiennes à Djibouti à la tête d’une importante délégation, suite à sa récente nomination en juin 2019, coïncide avec la ratification du protocole d’accord de défense entre les 2 armées.

Initiés en 2011 conjointement par et sous la responsabilité  des deux ministères de l’intérieur de la République de Djibouti et la République Fédérale et démocratique d’Ethiopie, nos deux pays organisent régulièrement des réunions bilatérales.

L’objectif de cette  réunion de travail est d’évaluer les relations de coopération entre les deux pays dans le domaine militaire. Elle permet aussi de traiter les questions sécuritaires régionales et de réfléchir sur les voies et moyens de trouver des solutions adéquates. C'est dans ce sens que les deux généraux ont paraphé le protocole d'accord dans le domaine de la coopération bilatérale.

En effet, a eu lieu hier dans la matinée à l’hôtel des officiers des Armées « Hassan Bassoma Hassan » la 8eme réunion de travail des experts du sous-comité Technique Conjoint de Défense Djibouto – Ethiopien dont le but final était de se concerter, de réfléchir et d’étudier les enjeux de la sécurité de la région et de formuler des recommandations aux 2 chefs d’état-major général dans leur prise de décisions.

L’objectif de cette réunion est de renforcer les relations de coopération entre les 2 armées et de surmonter et résoudre ensemble les difficultés et les défis sécuritaires de la région. Le CEMGA Ethiopien a précisé que Djibouti et l’Ethiopie font figure d’exception dans cette région de la corne d’Afrique en proie à une forte instabilité.