Assemblée nationale: travaux de commission sur la situation sanitaire dans le pays

Assemblée nationale: travaux de  commission sur la situation sanitaire dans le pays

Ce dimanche 05 avril, dans les arcades du Parlement, le Président de l'Assemblée nationale, S.E Mohamed Ali Houmed, a réuni en commission restreinte, ses collègues parlementaires pour s'informer et échanger leurs points de vue quant aux actions prochaines dans le cadre des efforts nationaux engagés contre la pandémie mondiale du virus covid-19, et pour mettre en place un organe ad'hoc, appellé « commission parlementaire d'accompagnement et de suivi ».

 

En introduction, le Speaker a souhaité rappeler la nécessité vitale de concilier respect des mesures de l'ordre public, de salubrité et de santé publiques avec la continuité même dans un format minimal de la vie institutionnelle de notre république, notamment dans le cadre du contrôle de l'action de l'Exécutif.

Par ailleurs, il a été mention dans un bref relevé, de nombreuses actions menées par notre République, sous la conduite du Chef de l'Etat, S.E Ismail Omar Guelleh, dont celles à teneur sociale et plus spécifiquement, l'appel à la solidarité nationale auquel la Représentation nationale s'y est inscrite dès les premiers instants : le président de l'Assemblée ne manquant pas de souligner à ce niveau, la fierté et l'insigne privilège ressenti tant par les élus de la Nation que par leurs collaborateurs, d'avoir pris part à une initiative de protection de leurs mandants.

 

Dans la seconde partie des discussions et dans un tour de table synthétisé, les parlementaires membres de la commission d'accompagnement et de suivi, que conduira le parlementaire Dr Ahmed Robleh, ont pu échanger des points saillants des actions à mener de la commission.

 

Il est à noter qu'outre l'honorable Ahmed Robleh, médecin de carrière, la commission est constituée des honorables Abdoulkader Mohamed, Omar Wabéri, Abdo Sikieh, Ali Chehem et Abdallah Barkhat: cette composition comme il a été souligné, étant évolutive mais siègera en mode restreint conformément aux mesures sanitaires et aux instructions médicales préconisées par l'OMS.