Assemblée nationale: sa séance de clôture de la première session extraordinaire de l’année 2020.

Assemblée nationale: sa séance de clôture de la première session extraordinaire de l’année 2020.

Sous la conduite de son Président, Mohamed Ali Houmed, l'Assemblée nationale vient d'organiser ce mercredi 5 février 2020, sa séance de clôture de la première session extraordinaire de l’année 2020.

Cette plénière dans les arcanes de l’hémicycle du parlement, a vu la participation du Premier ministre,  Abdoulkader Kamil Mohamed, des ministres et de l’ensemble des parlementaires.

L’ordre du jour porte sur l’examen du double corpus suivant,  à savoir :

projet de loi n°66 portant protection, prévention et prise en charge des femmes et enfants victimes de violence ;

2°/ projet de loi n°73/AN/19/8ème L, portant ratification de l'instrument d'amendement de 1986 à la constitution de l'Organisation internationale du travail, (OIT) ;

3°/ projet de loi n°74/AN/20/8ème L, portant création de l'autorité de régulation multisectorielle de Djibouti ;

4°/ projet de loi n°75/AN/20/8ème L, portant création du fonds souverain de Djibouti ;

5°/ Projet de loi n°79/AN/20/8ème L, portant ratification du Protocole sur les amendements à l'Acte constitutif de l'Union africaine ;

6°/ proposition de résolution n°01/AN/20/8ème L, modifiant l’article 14, alinéa 5, du Règlement Intérieur de l’Assemblée nationale.

Concernant l’ordre du jour, l’auditoire a engagé un débat conséquent, illustré par les différentes interventions des élus du Peuple à l’endroit de l’Exécutif, et des éclairages apportés par les membres  du gouvernement, en réponse.

Durant l’examen des différentes dispositions, plusieurs thématiques plus globales ont été abordé, telles que la bonne gouvernance publique, la reddition des comptes, le rôle de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), le rayonnement de la République de Djibouti sur les scènes continentale et internationale, les règles juridiques afférentes aux sociétés des Zone Franche, l’optimisation du cadre institutionnel et structurel de l’ Autorité de Régulation  Multisectorielle de Djibouti(ARMD).

Au terme de ces discussions, les élus du peuple ont adopté les différentes dispositions soumises à leur examen, avec amendements pour certaines d'entre elles.

Dans ses mots de clôture, Le président de l'Assemblée nationale a exprimé  à l’auditoire ses vœux de bonne santé et de réussite.

Il a par la suite, rappelé la poursuite des travaux des commissions qui, elles, de par leur qualificatif « permanente », ont une mission continue d’information des élus de la Nation, d’analyse des textes de projets, et de soumettre les propositions d’amendements.