décembre 11, 2019

Le Premier ministre Abdoulkader Kamil participe au sommet des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP).

Le Premier ministre Abdoulkader Kamil participe au sommet des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP).

Le Premier ministre Abdoulkader Kamil Mohamed est à Nairobi, capitale du Kenya, pour prendre part au 9ème Sommet des Chefs d’État et de Gouvernement des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), qui se tiendra les 9 et 10 décembre 2019. 

Le Sommet, dont le thème est “Un Groupe ACP transformé et engagé en faveur du multilatéralisme”, a été précédé des réunions ministérielles du vendredi 6 au dimanche 8 décembre.

Le thème de cette année lors de ce 9è sommet qui se déroule à Nairobi est "Un Groupe ACP transformé et engagé en faveur du multilatéralisme".

Les Chefs d’État et de Gouvernement de l'ACP vont approuver les résultats des négociations en vue d’un nouvel accord de partenariat ACP-UE, d’une durée de 20 ans. Ils vont également réviser les résultats et les impacts des activités du Groupe, depuis 2016, et faire le point sur la mise en œuvre des engagements pris lors du 8ème Sommet.

À noter qu'en marge du Sommet, il y aura deux événements parallèles : un forum des femmes et des jeunes et un forum des entreprises ACP qui mettront en évidence la voie à suivre pour les pays ACP, en renforçant l'autonomie des femmes et des jeunes et en créant des liens plus durables avec le secteur privé.

 

 

Le président de l'Assemblée national convoque les parlementaires pour une réunion sur le plan ORSEC

Le président de l'Assemblée national convoque les parlementaires pour une réunion sur le plan ORSEC

Le président de l’Assemblée Nationale Mohamed Ali Houmed a convoqué, ce lundi, l’ensemble des parlementaires pour une réunion d’information et d’évaluation de l’efficacité du plan ORSEC déclenché suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues sur l’ensemble du territoire nationale ses dernières semaines.

L’objectif de cette réunion consistait en premier lieu, à dresser un Etat des lieux de la situation. Ensuite il était question de mettre en exergue les difficultés rencontrées sur le terrain par l’ensemble des acteurs intervenant dans la gestion de cette catastrophe. Il s’agit entre autre, du gouvernement, de la société civile et de toutes les entités ayant donné main forte à une population en détresse. 

Lors de cette réunion qui s’est déroulé dans la salle de conférence de l’Assemblée Nationale, le président Mohamed Ali Houmed a souligné la nécessité pour les représentants de la nation de s’impliquer davantage dans la supervision et la gestion de cette calamitée. Il a, en outre, demandé à ses collègues d’exiger des comptes au gouvernement, conformément à leurs mission de contrôle de l’action gouvernementale.

Un comité de suivi et d’évaluation dirigé par le 1er vice-président de l’Assemblée national et composé des présidents de commissions et des deux présidents de groupes ainsi que du secrétaire général a été mis en place pour suivre et contrôler les actions qui ont été menées sur le terrain par la puissance publique.

Plus généralement, les parlementaires se sont engagés à apporter un soutien moral et matériel aux populations sinistrées.

La présidente du sénat de Zimbabwe reçu a par le nouveau président de l’union parlementaire africaine.

La présidente du sénat de Zimbabwe reçu a par le nouveau président de l’union parlementaire africaine.

Le Président de l’Assemblée nationale de la République de Djibouti et Président en exercice de l’Union Parlementaire Africaine (UPA) S.E Mohamed Ali Houmed, a reçu ce dimanche 1er décembre 2019, la visite de courtoisie de S.E MABEL MEMORY CHINIMONA, Présidente du sénat de ZIMBABWE.

Suite à la 75ème session du comité exécutif et la 42ème conférence des présidents qui a propulsé le président Mohamed Ali Houmed à la tête de l’UPA, l’honorable MABEL MEMORY CHINIMONA a tenu a félicité de vive voix le nouveau président des présidents des assemblées Africaines.

Lors de cet échange, les deux présidents ont souligné la nécessité de renforcer davantage les liens d’amitié et de coopération entre les élus du peuple de la République de Djibouti et du Zimbabwe et de facto entre les deux peuples.

Par ailleurs, l’honorable MABEL MEMORY CHINIMONA, qui est à la tête du comité des femmes parlementaires de l’UPA depuis deux années, a sollicité l’appui du nouveau président pour soutenir et renforcer les mécanismes de promotion du genre au sein de l’institution panafricaine.

A son tour, le chef de l’hémicycle Djiboutien a mis en exergue sa vision et ses ambitions pour une redynamisation réussie de cette instance internationale. Il a exprimé sa volonté de voir certains parlements réintégré cette institution. Il s’agit surtout de quelques pays d’Afrique centrale et australe. Pour ce L’influence et les atouts de la présidente du Senat du Zimbabwe nous sera indispensable pour élargir le nombre des Etats membre de l’UPA, a conclu le chef de l'hémicycle de Djibouti.

 

ASSEMBLÉE NATIONALE: le président de l’Assemblée reçoit en visite de courtoisie du conseiller de la région Afrique de l’APF

ASSEMBLÉE NATIONALE: le président de l’Assemblée reçoit en visite de courtoisie du conseiller de la région Afrique de l’APF

Egalement, le président de l’Assemblée Nationale, Mohamed Ali Houmed a reçu dans la matinée la visite de courtoisie du conseiller de la région Afrique de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie.

Porteur d’un message de félicitation  du président de l’APF l’honorable Amadou Soumahoro et du secrétaire générale parlementaire monsieur Jacques KRABAL à l’endroit du nouveau président de l’Assemblée Nationale, monsieur BACHIR DIEYE s’est exprimé ainsi : « Nous mesurons pleinement l’ampleur des défis auxquels vous devez faire face, en vous souhaitant très sincèrement plein succès dans vos nouvelles fonctions ».

En outre les deux personnalités ont discuté des voies et moyens de consolider les relations entre l’Union Parlementaire Africaine et l’Assemblée Parlementaire de la francophonie. Le président Mohamed Ali Houmed a également à encouragé l’APF à devenir un membre observateur de l’UPA. La coopération avec un maximum d’organisation internationale est une condition sine qua none d’une « redynamisation réussie » a précisé le PAN.

De son côté, le conseiller de l’APF en charge de la région Afrique a demandé au président de désigner deux jeunes parlementaires pour qu’ils puissent prendre part au forum du réseau des jeunes parlementaires qui se tiendra à Rabat durant le mois de juillet prochain.

UNION PARLEMENTAIRE AFRICAINE: clôture des travaux de la 42e conférence

UNION PARLEMENTAIRE AFRICAINE: clôture des travaux de la 42e conférence

Les travaux de la 42e conférence de l'Union Parlementaire Africaine (UPA) et de la 75e session de son Comité exécutif se sont clôturés vendredi 30 novembre 2019.

Co-présidées par le président du Parlement djiboutien, Mohamed Ali Houmed, et le secrétaire général de l'UPA, Idi Gado Boubacar, ces assises ont réuni des membres de cette organisation continentale, des parlementaires djiboutiens et des représentants du corps diplomatique et consulaire accrédité à Djibouti.

La conférence a examiné des questions d'actualités continentales, dont la promotion d'une économie diversifiée et de transformation locale des produits de base en vue de l'emploi des femmes et des jeunes, tandis que la session du Comité exécutif avait dans son agenda notamment l'approbation du programme annuel de travail pour 2020 ainsi que l'adoption du budget pour l'exercice 2020.

Les jeunes sont une force vive qui doit participer pleinement au maintien et à la promotion de la paix et de la sécurité dans notre continent une problématique au cœur des discussions.

Les parlementaires sont arrivés à un consensus Panafricain, en d’autres terme, une inclusion des jeunes dans les sphères politiques, économiques et socioculturelles, et édifier des partenariats avec le plus grand nombre d'entre eux dans toutes nos institutions.

Ces assises font suite au séminaire de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie qui s'est tenue cette année à Djibouti. A cette occasion, des thématiques sur l'importance de la contribution des jeunes à la promotion de la démocratie, de la paix, de la sécurité et de l'Etat de droit dans les pays africains ont été discuté et débattu de long en large.

L'UPA, créée le 13 février 1976 à Abidjan en Côte d'Ivoire, est une organisation interparlementaire du continent africain, qui a pour objectif de favoriser les contacts entre toutes les institutions parlementaires des pays africains et de promouvoir la paix, la démocratie, la bonne gouvernance, le développement durable et le progrès social en Afrique.