Visite de courtoisie d'un exécutif de la Banque mondiale au ministère de l'Education.

Visite de courtoisie d'un exécutif de la Banque mondiale au ministère de l'Education.

Le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud a reçu ce matin la visite de courtoisie de Boubacar-Sid BARRY, conseiller supérieur du Directeur exécutif de la banque mondiale. L’entrevue qui s’est déroulée au cabinet du ministre a été l’occasion pour le MENFOP de faire une large présentation des projets d’amélioration des enseignements et apprentissages ainsi que le projet transformateur de l’école djiboutienne.

L’occasion pour lui de revenir largement sur la politique du MENFOP qui met l’accent sur la valorisation du capital humain, la seule richesse dont dispose le pays. « Nous mettons tout en œuvre pour permettre aux entreprises du pays et de la région de trouver une main d’œuvre et des techniciens supérieurs capables de répondre aux besoins du marché » a déclaré le ministre.
Il a insisté sur l’Enseignement Technique et la Formation Professionnelle qui fait l’objet de toute une stratégie qui a été élaborée et qui est en train d’être mise en œuvre avec l’appui des Partenaires Techniques et Financiers. « Nous mettons l’accent dans sur la logistique et les transports, le tourisme et l’hôtellerie parmi d’autres secteurs névralgiques » a encore dit le ministre.
Par ailleurs, Moustapha Mohamed Mahamoud a évoqué l’introduction du numérique dans les écoles avec l’appui de Djibouti Télécom. « Les écoliers ont un accès aux nouvelles technologies et les opportunités du WEB très tôt, ce qui permet de réduire considérablement le gap numérique De nombreuses plateformes, des applications de pointe, et de nombreuses avancées ont été enregistrées grâce à l’introduction du numérique dans les écoles et le développement des TICE», a insisté le ministre.
De son côté, le conseiller supérieur du Directeur exécutif de la Banque mondiale, a déclaré que sa visite de courtoisie a été l’occasion de discuter les priorités du MENFOP et de faire le point sur la nouvelle stratégie de la Banque Mondiale qui est en pleine préparation. « Ce fut aussi le moment idoine pour mettre en lumière l’importance de la formation professionnelle qui sera intégrée dans cette nouvelle stratégie pour aider Djibouti à créer les emplois nécessaires pour sa croissance économique » a-t-il dit.
Le Ministre des Affaires Musulmanes et de la Culture, M. Moumin Hassan Barreh a pris part à la cérémonie d’ouverture de la première édition du Forum panafricain pour la culture de la paix, qui a eu lieu à Luanda en Angola du 18 au 22 septembre. Ce forum s’inscrit dans le cadre de la dynamique du continent africain à travers les initiatives pour la paix et la promotion du dialogue culturel.
Organisé par le gouvernement angolais, l’UNESCO et l’Union africaine, cet événement ambitionne d’impulser le mouvement panafricain en faveur d’une culture de la paix et de la non-violence pour retrouver le chemin de la prospérité et de la stabilité.
La cérémonie inaugurale s’est déroulée en présence, notamment, des présidents de l’Angola pays hôte, du Mali, et de la Namibie, ainsi que du président de la Commission de l’Union africaine, et la Directrice générale de l’UNESCO.
A son arrivé au centre de la convention de Luanda, le ministre de la culture Moumin Hassan Barreh a été accueilli par son homologue angolaise Mme Ana Paula avec qui il a échangé sur le renforcement des relations culturelles entre les deux pays. En marge de ce Biannuel de Luanda, le Ministre a rencontré plusieurs personnalités politiques dont notamment le Président de la République du Mali Ibrahim Boubacar Keïta auquel il lui a transmis les salutations cordiales du Président de la République Ismail Omar Guelleh.