MENFOP : reprise des cours pour les élèves de Terminale et Première

MENFOP : reprise des cours pour les élèves de Terminale et Première

A l’occasion de la reprise des cours pour près de 11 milles élèves des classes de terminales et de premières de l'enseignement général et de l'enseignement technique et professionnel, le ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud a effectué une tournée dans les lycées d’enseignement général et technique de la capitale. 

Au cours de cette visite, le ministre et sa délégation se sont rendus successivement dans le lycée d’Etat de djibouti, les deux lycées d’enseignement général et technique de Gabode, le LIC, le lycée de Balbala et enfin au lycée de pk12. 

A chacune de ces étapes, le ministre a inspecté les points d’eau dédié au lavage des mains, mais aussi le respect du port des masques et plus généralement le respect des mesures barrières pour se prémunir contre l’épidémie de COVID-19. Il a également pris langue avec les enseignants, mais aussi les élèves et les personnels administratifs pour s’enquérir des conditions de cette reprise des cours. 

  Il a notamment discuté avec les élèves sur leur sentiment au moment de reprendre les cours après la période de confinement, mais aussi et surtout sur les cours diffusés sur les antennes de télévision et les plateformes numériques. Les élèves ont globalement exprimé leurs satisfactions sur ces cours à distances qui ont été largement facilité par la diffusion via les réseaux sociaux des agendas de diffusion des cours à la télé et sur internet. 

  1. Moustapha Mohamed Mahamoud a longuement insisté sur l’impérieuse nécessité de respecter les mesures barrières car, a-t-il répété «  le risque sanitaire lié au coronavirus n’est pas encore complètement maitrisé malgré l’accalmie observée un peu partout dans le monde ». « Il est donc impératif de se protéger et de protéger nos proches » a-t-il dit en substance.

  Le ministre a enfin rendu un vibrant hommage à tous les enseignants, les personnels administratifs et les responsables pédagogiques, comme les inspecteurs et les conseillers pédagogiques qui sont restés mobilisés durant la période de crise sanitaire pour assurer la continuité des enseignements et des apprentissages durant la période de confinement et de propagation extrême du virus.