septembre 21, 2020

Le Menfop rencontre les acteurs de l’école de la commune de Balbala

Le Menfop rencontre les acteurs de l’école de la commune de Balbala

« Apres les communes de Ras-DIKA et de BOULAOS, la semaine, c’est autour de la grande commune de Balbala d’accueillir en ce mardi 25 août 2020 la rencontre du MENFOP- acteurs de l’école djiboutienne. » C’est dans le cadre des préparatifs de la rentrée scolaire prévue pour le 6 septembre 2020, le Ministre, Son Excellence MOUSTAPHA MOHAMED MAHAMOUD a réuni tous les acteurs de l’école de la commune de BALBALA.

En effet, cette rencontre qui a eu lieu au sein du complexe d’ALRAHMA a vu la participation de Madame le Maire de la ville de Djibouti, du Préfet de la ville, du président de la commune de Balbala, du président de la société civile, des représentants de la Police et de la Gendarmerie, des représentants des associations des Parents d’Elèves (APE) de tous les établissements scolaires de la commune. Ont pris part également à cette rencontre importante, les conseils de quartiers, les élus locaux, les associations œuvrant dans le domaine de l’éducation.

L’objectif principal de cette rencontre consiste à mettre en place un nouveau cadre partenarial entre le MENFOP et les acteurs de l’école à travers une plateforme multidimensionnelle, active et propice à un dialogue et des échanges sereins. C’est dans ce sens que Son Excellence le Ministre, dans son allocution, a clairement précisé que l’école est ouverte à la communauté. Il a rappelé que l’implication, la participation à la gestion et à la sauvegarde de nos biens les plus chers qu’est l’école nous interpelle tous.

De ce fait, il a exhorté tous les acteurs de l’école à s’approprier l’école, à s’impliquer dans son fonctionnement et dans l’amélioration de son environnement, à questionner sa performance, en vue d’obtenir des résultats satisfaisants pour les élèves et rassurants pour les parents C’est pourquoi, a-t-il dit, nous devons agir ensemble pour le bien-être de nos enfants en mettant en synergie nos efforts.

Ce qui aura un impact considérable sur la qualité des enseignements apprentissages et donc les résultats de nos élèves, a-t- il précisé. Mme Fatouma Awaleh Osman, maire de la ville de Djibouti, a quant à elle, salué l’initiative du MENFOP. Ensuite, elle a évoqué le lien solide et le partenariat entre le MENFOP et son département. Elle a réitéré son engagement à être auprès des activités stratégiques autour de l’école.

Le préfet de la ville de Djibouti, M. Osman Bileh a félicité cette noble action destinée à s’unir autour de l’école et n’a pas manqué de soutenir et de collaborer à travers les institutions publiques. Des discussions fructueuses et des échanges constructifs ont eu lieu suite à la projection d’un court reporte retraçant les grandes réalisations du MENFOP et aux présentations des nouveaux défis de l’éducation dans le contexte particulier du Covid-19 et des exigences du XXIème siècle. Le ministre a invité les différents acteurs des institutions et des associations ainsi que les entités du ministère à poursuivre le dialogue pour aboutir à la définition et la mise en place de la plateforme des acteurs de l’école que nous souhaitons tous, a-t-il conclu.

 

MENFOP: début des épreuves du bac

MENFOP: début des épreuves du bac

Comme à son accoutumée, le ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, M. Moustapha Mohamed Mahamoud a  effectué une tournée d’inspection pour s’assurer du bon déroulement des épreuves du baccalauréat. La délégation conduite par le ministre s’est rendue successivement au campus de Balbala, à l’école d’ingénierie de Balbala, au LIC, au Lycée d’Etat de Djibouti, puis au Centre de Formation des Enseignants de l’Enseignement Fondamental, puis au lycée de Gabode.

Le ministre était accompagné d’une forte délégation composée des plus hauts responsables de son département. L’occasion pour la délégation ministérielle d’apprécier le dispositif conséquent et adéquat mis en place pour permettre aux candidats de passer les épreuves dans les meilleures conditions matérielles, sanitaires et humaines. Au terme de sa tournée, le ministre s’est dit satisfait du bon déroulement des épreuves.

Après des échanges avec les chefs de centres et le président du jury, le ministre a rendu hommage à la mobilisation des personnels engagés. Il a encouragé les enseignants et les personnels administratifs à donner le meilleur d’eux même pour garantir une totale équité et une parfaite transparence de cet examen. Il a insisté, en rappelant que le respect des mesures barrières est obligatoire.

A noter enfin que ces épreuves se poursuivront durant toute la semaine avant les délibérations et les proclamations des résultats qui sont attendues à partir de fin du mois de septembre prochain.

MENFOP : reprise des cours pour les élèves de Terminale et Première

MENFOP : reprise des cours pour les élèves de Terminale et Première

A l’occasion de la reprise des cours pour près de 11 milles élèves des classes de terminales et de premières de l'enseignement général et de l'enseignement technique et professionnel, le ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud a effectué une tournée dans les lycées d’enseignement général et technique de la capitale. 

Au cours de cette visite, le ministre et sa délégation se sont rendus successivement dans le lycée d’Etat de djibouti, les deux lycées d’enseignement général et technique de Gabode, le LIC, le lycée de Balbala et enfin au lycée de pk12. 

A chacune de ces étapes, le ministre a inspecté les points d’eau dédié au lavage des mains, mais aussi le respect du port des masques et plus généralement le respect des mesures barrières pour se prémunir contre l’épidémie de COVID-19. Il a également pris langue avec les enseignants, mais aussi les élèves et les personnels administratifs pour s’enquérir des conditions de cette reprise des cours. 

  Il a notamment discuté avec les élèves sur leur sentiment au moment de reprendre les cours après la période de confinement, mais aussi et surtout sur les cours diffusés sur les antennes de télévision et les plateformes numériques. Les élèves ont globalement exprimé leurs satisfactions sur ces cours à distances qui ont été largement facilité par la diffusion via les réseaux sociaux des agendas de diffusion des cours à la télé et sur internet. 

  1. Moustapha Mohamed Mahamoud a longuement insisté sur l’impérieuse nécessité de respecter les mesures barrières car, a-t-il répété «  le risque sanitaire lié au coronavirus n’est pas encore complètement maitrisé malgré l’accalmie observée un peu partout dans le monde ». « Il est donc impératif de se protéger et de protéger nos proches » a-t-il dit en substance.

  Le ministre a enfin rendu un vibrant hommage à tous les enseignants, les personnels administratifs et les responsables pédagogiques, comme les inspecteurs et les conseillers pédagogiques qui sont restés mobilisés durant la période de crise sanitaire pour assurer la continuité des enseignements et des apprentissages durant la période de confinement et de propagation extrême du virus.

 

 

« Colonie de vacances du MENFOP : 2eme vague de bonheur à Arta pour 100 élèves de Djibouti et du Nord"

« Colonie de vacances du MENFOP : 2eme vague de bonheur à Arta pour 100 élèves de Djibouti et du Nord"

La ville d’Arta a accueilli la 2eme colonie de vacances, durant les 3 jours de ce long weekend férié, la 2eme vague de 100 élèves de la capitale, de Tadjourah et d'Obock.

Le MENFOP continue sur sa lancée du processus de reconditionnement en offrant à ces élèves du primaire des activités aussi diverses que ludiques dont le but est de favoriser la mixité sociale, d'inculquer des valeurs de respect et de tolérance.

La rencontre de ces élèves venus de toutes les communes de Djibouti, de Tadjourah et d'Obock, au-delà de l'amitié et la fraternité spontanée, a permis la révélation de personnalités riches et diverses, l'éclosion d'un potentiel affectif et physique jusque là enfouis et enfin l'expression d'une joie et d'un épanouissement indescriptible notamment durant les activités aquatiques et les ateliers d'expression artistiques.

Les élèves du Primaire de Djibouti , de Tadjourah et d'Obock se sont donc durant trois journées amusés avec les ateliers mis en place par les Animateurs BAFA spécialistes de l'encadrement et de l'animation.

Outre les jeux de société, les arts plastiques, les jeux culturels , les élèves ont profité de la piscine, de la promenade à dos de chameau et de la randonnée pédestre à la découverte de la ville d'Arta et de ses richesses.

La veillée nocturne avec des chants et danses traditionnelles présentés par les élèves à leurs camarades des autres régions a été très appréciée.

L'encadrement de qualité et professionnel assuré par les Animateurs BAFA et les surveillants de baignade formés par le MENFOP a permis à ces élèves venus d'horizons géographiques divers d'aérer leurs esprits, d'épanouir leurs corps et d'exprimer leur personnalité dans un espace magnifique.

Le ministre de l'Education Nationale a manifestement offert un magnifique cadeau à ces élèves dont le visage reflétait tout au long de ces 3 journées la joie, le sourire et la plénitude.

Le MENFOP reste donc fidèle, à travers ces colonies de vacances du mois d'Aout, à son engagement de reconditionnement pour une transition en douceur de près de 500 élèves vers la rentrée scolaire 2020-2021.

On peut conclure, après cette 2eme étape , comme certains commencent déjà a le murmurer : " COLONIE DE VACANCES : LES ELEVES ONT EN REVE, LE MENFOP L'A REALISE".

 

MENFOP: inspection des lycées dans le cadre des préparatifs des examens

MENFOP: inspection des lycées dans le cadre des préparatifs des examens

Le ministre de l’Urbanisme, de l’Environnement et du Tourisme, ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle par intérim, Son Excellence Mohamed Abdoulkader Moussa Helem a effectué ce mardi 21 juillet 2020 une visite d'inspection dans les différents lycées de l'enseignement général et technique qui s'apprêtent à accueillir le 1er août les élèves des terminales et des premières.

Accompagné du secrétaire général du MENFOP, des conseillers techniques et du directeur général de l'enseignement, le ministre s'est successivement rendu au lycée de Djibouti, au lycée technique de Gabode et au lycée de Hodan 4 où il a pu constater les installations des stations de lavages des mains prévues dans chaque établissement dans le cadre des dispositions relatives aux mesures barrières contre la propagation du Covid-19 .

La délégation a par ailleurs visité le centre de formation de Boulaos (ancienne école ménagère) qui a produit environ 40.000 masques lavables destinés aux candidats de baccalauréat général, professionnel et arabe.

Les lycées de l'enseignement général et ceux de l'enseignement professionnel ouvriront leurs portes le dimanche 1er août sur l'ensemble du territoire national pour les révisions des programmes des examens de baccalauréat avant les passations des épreuves prévues pour la fin du mois d'août.

Le ministre Helem a profité de cette visite pour féliciter les différents personnels ainsi que les responsables du MENFOP pour les efforts louables consentis tout au long de la période de confinement en assurant les cours télévisés et radiodiffusés et pour ces dispositions de prévention en vue d'accueillir les élèves et les enseignants dans les meilleures conditions de sécurité avant les examens de baccalauréat.

Il s'est surtout félicité et s'est dit fier de voir le centre de formation de Boulaos produire environ 40.000 masques en tissu lavables.

COOPERATION DJIBOUTI-JAPON: accord pour la construction d’une école fondamentale à la cite Nassib

COOPERATION DJIBOUTI-JAPON: accord pour la construction d’une école fondamentale à la cite Nassib

Une cérémonie de signature d’une note de financement pour la construction d’une école fondamentale à la cité NASSIB a eu lieu ce lundi 3 août 2020 entre le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, le ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle et l’ambassadeur du Japon à Djibouti.

Ce financement d’un montant de 2 milliards 92 yens japonais s’élève à plus de 3 milliards de francs non remboursables et sera utilisé pour la construction d’une école fondamentale à la cité Nassib.

Dans son intervention, l’ambassadeur du Japon a mis l’accent sur l’excellente relation d’amitié et de coopération que renforcent chaque jour les deux parties.

MENFOP: élaboration des brochures d’apprentissages

MENFOP: élaboration des brochures d’apprentissages

Le MENFOP vient d'élaborer des brochures d’apprentissages scolaires pour l’ensemble des écoliers des milieux ruraux.

Sachant qu’à cette occasion ce même programme d’enseignement scolaire est radiodiffusé à travers les ondes de la RTD à l’adresse de ces derniers.

Un recours considéré comme pragmatique et bien adapté en cette période actuelle de confinement prolongé du peuple sous fonds de menace sanitaire dû à la propagation du virus mortel de coronavirus.

Des livrets scolaires élaborés par des groupes des conseillers pédagogiques à distance sous la houlette des inspecteurs de l’éducation nationale au Centre d’Informations et de Productions de l’Education Nation plus connu sous son sigle CRIPEN.

Notons que les professionnels de l’appui pédagogique de chaque région de l'intérieur du pays, avaient travaillé sur un niveau donné.

Et ce dans le but de permettre aux apprenants ciblés de mieux boucler leurs programmes d’enseignements éducatifs des différents niveaux à l’arrêt depuis la fermeture de leur école de base.

C’est dans cette optique que les premiers éléments des documents de ce genre ont été fournir aux écoles rurales.

Concernant la région d’Ali-Sabieh, le lancement de la livraison des livrets scolaires a eu lieu à l’école rurale intégrée de Doudoub-Allaleh sise à dix kilomètres du chef-lieu à quelques encablures de la RN1 dans le secteur du Grand-Barra.

La cérémonie de lancement de la remise des documents pédagogiques aux écoliers a vu la participation du préfet de la région, Moussa Aden Miganeh, du président du conseil régional, Omar Ahmed Waïss, de l’inspecteur de l’éducation nationale dans la région, Ahmed Hamadou Ibrahim, des conseillers pédagogiques, et des nombreux parents d’élèves. Les responsables de la région ont particulièrement honoré de leur présence à cet événement de distribution des fascicules de rattrapage ou d’achèvement de programmes scolaires.

Et surtout sans délaisser de côté les apprenants des écoles rurales intégrées de l’ensemble du pays. Pour sa part, l’inspecteur Ahmed Hamadou Ibrahim a rappelé que les directeurs de ces établissements de brousse sont à leur poste et assurent les repas de la cantine scolaire depuis le 12 avril dernier. Et ce à la demande catégorique du ministre du MENFOP, Moustapha Mohamed Mohamoud. La cantine scolaire est utilisée comme un appât afin de maintenir le contact des écoliers avec leur milieu d’apprentissages. Durant trois semaines de suite les élèves travailleront sur les compétences essentielles en français et en mathématiques.

A cet effet, des moniteurs d’un certain niveau scolaire relevé et originaires des localités rurales sont recrutés pour épauler les directeurs chargés de ces écoles dans cette tâche.