novembre 28, 2020

Education : Clôture des rencontres pour la mise en place du nouveau cadre partenarial à Tadjourah.

Education : Clôture des rencontres pour la mise en place du nouveau cadre partenarial à Tadjourah.

C’est à Tadjourah la ville blanche que fut revenu l’honneur de clore les rencontres de concertation et de sensibilisation engagées par le MENFOP avec les différents acteurs de l’école Djiboutienne et organisées dans l’ensemble des communes de la ville de Djibouti et les régions.

À la tête d’une forte délégation de son département, le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle Son Excellence Moustapha Mohamed Mahmoud s est rendu ce jeudi Tadjourah où un accueil chaleureux et enthousiaste lui fut réservé au lycée industriel et commercial ,lieu de cette ultime rencontre avec les représentants des associations des parents D ;élèves, des élus régionaux, des chefs coutumiers, des chefs de quartiers, des imams et des leaders associatifs de la région.

Saluée sur place par le préfet de la région Hassan Dabaleh, le président du conseil régional, les députés de la région, les représentants des forces armées et de sécurité et plusieurs notables dont le vizir Ahmed Chehem ,le ministre et sa délégation se sont longuement entretenus avec une assistance composée de plus de cents personnes venues de toutes les localités de la région. Des discussions, échanges et débats fructueux eurent lieu entre le ministre et les participants.

Les intervenants qui ont unanimement salué les efforts louables du gouvernement en matière de d’éducation avec notamment la disponibilisation totale des enseignants, l’électrification des établissements scolaires, la mise en place des transports scolaires partout où c était nécessaire.

Le ministre M. Moustapha Mohamed Mahmoud a finalement insisté sur la mise en place de ce nouveau cadre partenarial qui doit s’appuyer sur le principe de reddition de compte, la proactivite du MENFOP face aux attentes et besoins éducatifs des acteurs de l école.

 

Education: remise de récompenses aux lauréats  du BAC.

Education: remise de récompenses aux lauréats du BAC.

C’est en fin de matinée que la délégation officielle conduite par le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud est arrivée au Sunny Hill Center. 

Accompagné par Mme la Maire de Djibouti et plusieurs hauts responsables de son département, le ministre a été accueilli par le préfet de la région d'Arta M. MohamedCheiko Hassan et plusieurs personnalités de la région. Un invité de marque en la personne de LAAB SALAH, le célèbre poète et compositeur somalilandais considéré comme l'un des meilleurs en Afrique de l'est a par ailleurs assisté à la cérémonie.  

 Une haie d’honneur a par ailleurs été formée par l’ensemble des lauréats qui chantaient et dansaient pour l'accueil de la délégation ministérielle. 

Le ministre et le reste des personnalités ont été agréablement surpris par la magnifique cérémonie organisée en l’honneur des meilleurs bacheliers de cette année scolaire très particulière. L’occasion pour eux de leur rendre hommage aux jeunes lauréats pour leurs énormes efforts afin de relever le défi qui fut le leur tout au long de cette année exceptionnelle de 20192010 et pour leur brillante réussite aux examens de baccalauréat. 

Parmi les interventions des lauréats, deux furent particulièrement appréciées et applaudies au cours de cette cérémonie à savoir celle du premier lauréat bachelier d’Ali Addeh et fils de parents réfugiés et celle du lauréat de l’ETFP, qui est passé de l’enseignement général à l’enseignement technique en décrochant son bac avec mention très bien dans la filière PSI.  

A noter également, l’intervention du poète Hassan Lab. Salah, qui a prodigué des conseils judicieux aux lauréats dans la suite de leurs cursus universitaires et au cours de leur future vie socio-professionnelle.  

L’édile de la capitale et le préfet ont réitéré leurs félicitations aux lauréats en se remémorant leurs propres parcours scolaires pour décrocher le graal.  .  

La cérémonie s’est achevée en apothéose avec la remise de plus de 105 ordinateurs portables aux lauréats et une magnifique photo de famille.

Dans un mot prononcé à cette occasion, le ministre a surtout mis l’accent sur la fierté de la nation toute entière qui trouve des motifs de confiance et d’espérance en ces merveilleux bacheliers qui vivent leur jour de gloire. Il a rappelé les aléas et les difficultés liées à la crise sanitaire mondiale. 

L’occasion pour lui de dire toute sa fierté à ces lauréats mentionnés très bien qui incarnent le succès fulgurant face à une année chargée de doutes et de peur.  

Il a enfin rendu hommage au président de la République pour son soutien indéfectible et son accompagnement face à l’épreuve du Coronavirus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Menfop rencontre les acteurs de l’école de la commune de Balbala

Le Menfop rencontre les acteurs de l’école de la commune de Balbala

« Apres les communes de Ras-DIKA et de BOULAOS, la semaine, c’est autour de la grande commune de Balbala d’accueillir en ce mardi 25 août 2020 la rencontre du MENFOP- acteurs de l’école djiboutienne. » C’est dans le cadre des préparatifs de la rentrée scolaire prévue pour le 6 septembre 2020, le Ministre, Son Excellence MOUSTAPHA MOHAMED MAHAMOUD a réuni tous les acteurs de l’école de la commune de BALBALA.

En effet, cette rencontre qui a eu lieu au sein du complexe d’ALRAHMA a vu la participation de Madame le Maire de la ville de Djibouti, du Préfet de la ville, du président de la commune de Balbala, du président de la société civile, des représentants de la Police et de la Gendarmerie, des représentants des associations des Parents d’Elèves (APE) de tous les établissements scolaires de la commune. Ont pris part également à cette rencontre importante, les conseils de quartiers, les élus locaux, les associations œuvrant dans le domaine de l’éducation.

L’objectif principal de cette rencontre consiste à mettre en place un nouveau cadre partenarial entre le MENFOP et les acteurs de l’école à travers une plateforme multidimensionnelle, active et propice à un dialogue et des échanges sereins. C’est dans ce sens que Son Excellence le Ministre, dans son allocution, a clairement précisé que l’école est ouverte à la communauté. Il a rappelé que l’implication, la participation à la gestion et à la sauvegarde de nos biens les plus chers qu’est l’école nous interpelle tous.

De ce fait, il a exhorté tous les acteurs de l’école à s’approprier l’école, à s’impliquer dans son fonctionnement et dans l’amélioration de son environnement, à questionner sa performance, en vue d’obtenir des résultats satisfaisants pour les élèves et rassurants pour les parents C’est pourquoi, a-t-il dit, nous devons agir ensemble pour le bien-être de nos enfants en mettant en synergie nos efforts.

Ce qui aura un impact considérable sur la qualité des enseignements apprentissages et donc les résultats de nos élèves, a-t- il précisé. Mme Fatouma Awaleh Osman, maire de la ville de Djibouti, a quant à elle, salué l’initiative du MENFOP. Ensuite, elle a évoqué le lien solide et le partenariat entre le MENFOP et son département. Elle a réitéré son engagement à être auprès des activités stratégiques autour de l’école.

Le préfet de la ville de Djibouti, M. Osman Bileh a félicité cette noble action destinée à s’unir autour de l’école et n’a pas manqué de soutenir et de collaborer à travers les institutions publiques. Des discussions fructueuses et des échanges constructifs ont eu lieu suite à la projection d’un court reporte retraçant les grandes réalisations du MENFOP et aux présentations des nouveaux défis de l’éducation dans le contexte particulier du Covid-19 et des exigences du XXIème siècle. Le ministre a invité les différents acteurs des institutions et des associations ainsi que les entités du ministère à poursuivre le dialogue pour aboutir à la définition et la mise en place de la plateforme des acteurs de l’école que nous souhaitons tous, a-t-il conclu.

 

MENFOP : concours de recrutement d’inspecteurs du permis de conduire et des moniteurs d’auto-école

MENFOP : concours de recrutement d’inspecteurs du permis de conduire et des moniteurs d’auto-école

Le ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud et son collègue en charge de l’Intérieur ont effectué ce lundi 19 octobre 2020 une visite d’inspection conjointe des tests de recrutement des formateurs spécialisés dans la formation des acteurs de la filière du permis de conduire et de la sécurité routière.

Le test de recrutement s’est déroulé au centre sectoriel de formation en logistique et transports. Ce sont 38 candidats, retenus sur les 75 postulants, qui ont planché sur les épreuves composés des connaissances du code de la route et la sécurité routière, mais aussi la conduite d’un véhicule léger et une épreuve d’entretien avec un jury.

Il faut dire qu’une vingtaine de candidats seront retenus à l’issue de ces tests, dont les six meilleurs seront des inspecteurs du permis tandis que les autres seront destinés à devenir des moniteurs de conduite dans les auto-écoles.

Ce projet conjoint des ministères de l’Intérieur et du MENFOP vise à combler un vide dans la certification des inspecteurs du permis et les moniteurs d’auto-écoles qui seront désormais soumis à l’obtention des licences et certifications délivrées par le MENFOP à travers le centre sectoriel de formation en logistique et transports.

Les deux ministres ont mis l’accent sur l’importance de réglementer le secteur afin de prévenir les lacunes et renforcer la sécurité routière.

 

MENFOP: début des épreuves du bac

MENFOP: début des épreuves du bac

Comme à son accoutumée, le ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, M. Moustapha Mohamed Mahamoud a  effectué une tournée d’inspection pour s’assurer du bon déroulement des épreuves du baccalauréat. La délégation conduite par le ministre s’est rendue successivement au campus de Balbala, à l’école d’ingénierie de Balbala, au LIC, au Lycée d’Etat de Djibouti, puis au Centre de Formation des Enseignants de l’Enseignement Fondamental, puis au lycée de Gabode.

Le ministre était accompagné d’une forte délégation composée des plus hauts responsables de son département. L’occasion pour la délégation ministérielle d’apprécier le dispositif conséquent et adéquat mis en place pour permettre aux candidats de passer les épreuves dans les meilleures conditions matérielles, sanitaires et humaines. Au terme de sa tournée, le ministre s’est dit satisfait du bon déroulement des épreuves.

Après des échanges avec les chefs de centres et le président du jury, le ministre a rendu hommage à la mobilisation des personnels engagés. Il a encouragé les enseignants et les personnels administratifs à donner le meilleur d’eux même pour garantir une totale équité et une parfaite transparence de cet examen. Il a insisté, en rappelant que le respect des mesures barrières est obligatoire.

A noter enfin que ces épreuves se poursuivront durant toute la semaine avant les délibérations et les proclamations des résultats qui sont attendues à partir de fin du mois de septembre prochain.

Le ministre de l’Education reçoit la directrice régionale du HCR pour l’Afrique de l’Est.

Le ministre de l’Education reçoit la directrice régionale du HCR pour l’Afrique de l’Est.

Le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud a reçu dans son cabinet, la directrice régionale du HCR pour l’Afrique de l’Est, Mme Clémentine Nkweta-Salami.

La rencontre s’est déroulée en présence du représentant du HCR à Djibouti, Yohondamkul Sakor, et le Secrétaire général du MENFOP, Mohamed Abdallah Mahyoub.

Après un mot de bienvenue du ministre, Mme Salami a rappelé le contexte de la mise en place des trois bureaux régionaux du HCR en Afrique. Une démarche qui visait à rapprocher les organes de décisions des foyers de tensions où sont concentrées le plus gros des réfugiés et des populations déplacées sur le continent.

Elle a ensuite expliqué que cette visite de courtoisie s’inscrit dans le cadre de ses prises de contacts avec les gouvernements des pays de la région. L’occasion pour elle de saluer les efforts et les avancées majeures réalisées dans les politiques d’amélioration des conditions de vie des populations réfugiés à Djibouti.

Elle a rendu un hommage appuyé au leadership et à la détermination des autorités djiboutiennes, et notamment le président Ismail Omar Guelleh, qui a ouvert l’accès à l’école et aux services de santé, entre autres, aux populations réfugié. « La république de Djibouti est un modèle à suivre pour de nombreux pays dans le monde. C’est tout à l’honneur de votre pays » a-t-elle déclaré.

Le ministre s’est dit fier de mettre en œuvre la politique de générosité et de bienfaisance en direction des populations vulnérables dont les réfugiés et les déplacés mais aussi les migrants, selon la volonté du chef de l’Etat.

« Malgré nos maigres moyens, nous avons ouvert nos cœurs et nos écoles ainsi que nos hopitaux à nos frères jetés par les affres de la guerre sur les chemins de l’exil » a-t-il dit. Il a rappelé les efforts entrepris depuis les quatre  dernières années qui ont conduit à ce que des enfants réfugiés puissent passer le Bac avec un taux de réussite honorable.

« Nous sommes en train de mener des réflexions pour ouvrir les portes de nos universités et nos établissements d’enseignement supérieur à ces enfants réfugiés » a-t-il ajouté. Les deux personnalités ont ensuite un long échange sur l’ensemble des problématiques liées aux réfugiés. Ils ont pris l’engagement de renforcer leur collaboration.   

« Colonie de vacances du MENFOP : 2eme vague de bonheur à Arta pour 100 élèves de Djibouti et du Nord"

« Colonie de vacances du MENFOP : 2eme vague de bonheur à Arta pour 100 élèves de Djibouti et du Nord"

La ville d’Arta a accueilli la 2eme colonie de vacances, durant les 3 jours de ce long weekend férié, la 2eme vague de 100 élèves de la capitale, de Tadjourah et d'Obock.

Le MENFOP continue sur sa lancée du processus de reconditionnement en offrant à ces élèves du primaire des activités aussi diverses que ludiques dont le but est de favoriser la mixité sociale, d'inculquer des valeurs de respect et de tolérance.

La rencontre de ces élèves venus de toutes les communes de Djibouti, de Tadjourah et d'Obock, au-delà de l'amitié et la fraternité spontanée, a permis la révélation de personnalités riches et diverses, l'éclosion d'un potentiel affectif et physique jusque là enfouis et enfin l'expression d'une joie et d'un épanouissement indescriptible notamment durant les activités aquatiques et les ateliers d'expression artistiques.

Les élèves du Primaire de Djibouti , de Tadjourah et d'Obock se sont donc durant trois journées amusés avec les ateliers mis en place par les Animateurs BAFA spécialistes de l'encadrement et de l'animation.

Outre les jeux de société, les arts plastiques, les jeux culturels , les élèves ont profité de la piscine, de la promenade à dos de chameau et de la randonnée pédestre à la découverte de la ville d'Arta et de ses richesses.

La veillée nocturne avec des chants et danses traditionnelles présentés par les élèves à leurs camarades des autres régions a été très appréciée.

L'encadrement de qualité et professionnel assuré par les Animateurs BAFA et les surveillants de baignade formés par le MENFOP a permis à ces élèves venus d'horizons géographiques divers d'aérer leurs esprits, d'épanouir leurs corps et d'exprimer leur personnalité dans un espace magnifique.

Le ministre de l'Education Nationale a manifestement offert un magnifique cadeau à ces élèves dont le visage reflétait tout au long de ces 3 journées la joie, le sourire et la plénitude.

Le MENFOP reste donc fidèle, à travers ces colonies de vacances du mois d'Aout, à son engagement de reconditionnement pour une transition en douceur de près de 500 élèves vers la rentrée scolaire 2020-2021.

On peut conclure, après cette 2eme étape , comme certains commencent déjà a le murmurer : " COLONIE DE VACANCES : LES ELEVES ONT EN REVE, LE MENFOP L'A REALISE".