janvier 28, 2021

MENFOP: Audits pédagogiques par l’Inspection générale dans des établissements scolaires des régions du Nord

MENFOP: Audits pédagogiques par l’Inspection générale dans des établissements scolaires des régions du Nord

L’Inspection générale du MENFOP, garante de la qualité des apprentissages, s’est rendue ce samedi 16 janvier, dans les régions du Nord, pour effectuer des audits pédagogiques dans le cadre de ses missions de contrôle et de suivi.

Ces audits durant lesquels des inspections d’enseignants stagiaires et titulaires ont été réalisées, des contrôles effectués, des entretiens menés, des données récoltées et des réunions tenues avec les chefs d’établissement et l’ensemble des équipes pédagogiques ont permis de couvrir l’ensemble des disciplines enseignées et de cerner tous les paramètres didactiques et pédagogiques. Des réponses ont été apportées et des orientations formulées sur place.

Ciblant les établissements d’enseignement moyen et secondaire, ces audits se sont poursuivis durant la semaine dans tous les collèges, les lycées d’enseignement général et technique d’Obock et de Tadjourah mais également dans toutes les écoles fondamentales de la région à savoir celles de Dorra, d’Adailou, du Day, de Randa et de Sagallou.

En amont de sa tournée, la délégation présidée par l’Inspectrice générale de l’enseignement général et composée d’inspectrice et d’inspecteurs de l’enseignement moyen et secondaire a été reçue, dans chacune des régions, par le Préfet et le Président du Conseil régional qui n’ont pas manqué de saluer les efforts du MENFOP et l’engagement personnel du Ministre mais de faire part aussi de besoins spécifiques en matière éducative.

Il est à souligner que ces audits font l’objet de rapports transmis par l’inspection générale au Ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle ayant pour finalité un renforcement des apprentissages, une optimalisation du suivi des enseignants, le suivi des projets d’établissement, le renforcement du leadership pédagogique des chefs d’établissement ainsi qu’un suivi-accompagnement spécifique de chaque établissement scolaire répondant à ses besoins.

Signature d’une Convention de partenariat entre le MENFOP et les acteurs locaux de l'école

Signature d’une Convention de partenariat entre le MENFOP et les acteurs locaux de l'école

Sous le haut patronage, du ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, M. Moustapha Mohamed Mahamoud, le MENFOP a organisé ce matin une cérémonie de Signature de la convention de partenariat entre le MENFOP et les Acteurs locaux de l'école.

L’événement riche en couleur s’est déroulé dans la salle des fêtes et des congrès du palais du peuple en présence des membres du gouvernement, des élus locaux et de nombreuses personnalités publiques ainsi que de nombreux invités de marques tels que les représentants du corps diplomatiques et des représentants des organisations internationales.

Les cadres et les responsables du MENFOP ainsi que la communauté éducative étaient fortement mobilisés aux côtés organisations de la société civile, des associations des parents d'élèves. La cérémonie a débuté par la lecture de quelques versets du Saint Coran suivie de l’hymne nationale. Une animation musicale avec des poèmes, des chants et danses folkloriques a tenu en haleine la salle. Il faut dire que les troupes folkloriques des établissements scolaires ont su donner le change et se montrer à la hauteur de l’événement.

Puis, un reportage a retracé les contours de ce nouveau cadre partenarial entre le MENFOP et les Acteurs de l’école. Les tournées dans les trois communes de la capitale puis dans les régions de l’intérieur, les échanges et les recommandations issues de ces tournées ont été revisitées.

C’était d’ailleurs la raison d’être de ce cadre partenarial qui est une initiative ministérielle qui trouve ses origines et sa raison d'être dans les recommandations formulées lors des consultations et du colloque de 2016 sur l’amélioration de la qualité des enseignements- apprentissages.

Plus généralement, ce projet qui associe le MENFOP et la population civile s'inscrit dans la vision du président de la république qui a instauré une dynamique de développement participative basée sur le dialogue et la consultation avec la population djiboutienne dans son ensemble.

C’est le fin mot de l’intervention du ministre, M. Moustapha Mohamed Mahamoud, qui a rappelé le processus de transformation dans lequel le système éducatif est engagé pour renforcer la qualité de l’école. Un processus qui privilégie « les échanges, les concertations et la collaboration entre les différents acteurs de l’école » et qui fait fi de l’ancienne approche « essentiellement bureaucratique et verticale ». Il a rappelé la mise en place des réseaux d’associations de parents d’élèves et des réseaux des associations éducatives et la création du Comité Communal de l’Education ainsi que la révision du Comité Régional d’Education au niveau des régions.

 L’édile de la capitale, Fatouma Awaleh, la représentante de l’UNICEF, Melva Johnson, et le président de la Société civile ont tous réaffirmé leurs pleines adhésions à ce nouveau cadre de partenariat pour une plus forte collaboration et une plus large participation des acteurs locaux.

A l’issue des interventions officielles, le ministre et les élus locaux dont la maire de la capitale et les présidents des communes de la capitale et des régions ainsi que les réseaux des APE ont tous signé le document qui pose les bases de ce nouveau cadre de partenariat entre le MENFOP et les acteurs de l’école au service du rayonnement de l’école djiboutienne.

L'Organisation de Coopération Educative inaugure son siège provisoire à Djibouti

L'Organisation de Coopération Educative inaugure son siège provisoire à Djibouti

Le Secrétaire général entrant de l'Organisation de coopération éducative (OCE), S.E. Manssour Bin Mussallam, a inauguré officiellement le siège provisoire de l’Organisation à Djibouti conjointement avec le Ministre djiboutien des affaires étrangères et de la coopération internationale, S.E.M. Mahamoud Ali Youssouf, le Ministre djiboutien de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, S.E.M. Moustapha Mohamed Mahamoud, et le Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, S.E.M. Nabil Mohamed Ahmed.

Après avoir exprimé son remerciement pour le soutien du Gouvernement djiboutien à l'OCE dans sa phase préparatoire, le Secrétaire général entrant a déclaré que l'opérationnalisation de l'OCE représente une opportunité historique pour ses États fondateurs de concrétiser les idéaux et les principes de la Déclaration universelle de l'éducation équilibrée et inclusive (DUEEI). Le Secrétaire général entrant a réaffirmé la détermination de l’OCE à servir les intérêts collectifs de ses États fondateurs pour un développement durable et équitable, et à agir en tant que catalyseur d’une troisième voie, alternative et inclusive, de développement.

Le Ministre djiboutien des affaires étrangères et de la coopération internationale, à son tour, a exprimé la détermination de son pays de compléter les efforts entrepris par l’OCE en vue de son opérationnalisation et d’appuyer ses travaux et son programme d’activités.

Après avoir salué les progrès accomplis en vue de la ratification de la Charte de l'OCE à près de 12 mois après la tenue du Sommet international de l'éducation équilibrée et inclusive, le Ministre djiboutien de l'éducation nationale et de la formation professionnelle a ajouté que l'OCE et Djibouti partagent une conviction commune dans le nécessité de concrétiser les idéaux et les principes de la DUEEI et de tracer une vision commune pour l'avenir de l'éducation.

À la fin, le Ministre djiboutien de l’enseignement supérieur et de la recherche a déclaré que l’opérationnalisation de l’OCE offrira une nouvelle approche de l’éducation et que son pays est fier d’accompagner et de soutenir l’OCE dans cette honorable occasion.

Le 3 novembre dernier, un accord a été signé entre l'OCE et le Gouvernement de Djibouti dans lequel ce dernier céderait à l'OCE les locaux nécessaires à la phase préparatoire de l'Organisation jusqu'à la tenue de l’Assemblée Générale, qui désignera le siège permanent.

En tant qu'État fondateur et un des premiers pays à ratifier la Charte constitutive de l'OCE, le Gouvernement Djiboutien a invité l'Organisation à s’installer provisoirement à Djibouti dans le but de faciliter la coordination entre l'OCE et le Ministère des affaires étrangères en sa qualité de pays dépositaire de ladite Charte.

La cérémonie d’inauguration du siège provisoire de l’OCE a été suivie d’une conférence de presse en présence des représentants des médias djiboutiens et des hauts fonctionnaires du Gouvernement de Djibouti.

Célébration du 20e anniversaire de la création de l’université de Djibouti

Célébration du 20e anniversaire de la création de l’université de Djibouti

Le ministère de l’Enseignement Supérieur et l’Université de Djibouti ont lancé officiellement ce mercredi 6 janvier 2021 dans l’après-midi à l’Université de Balbala les festivités du 20e anniversaire de la création de l’université de Djibouti.

Le lancement des festivités ont été retransmis en direct sur la RTD. Les festivités qui vont se dérouler durant un mois seront variées avec des activités culturelles, sportives, pédagogiques ainsi que des conférences sur l’entrepreneuriat.

Le lancement des festivités ont été marqué par des animations et chansons patriotiques ayant pour thème l’amour de la patrie et le développement de l’Enseignement Supérieur.

Education : Clôture des rencontres pour la mise en place du nouveau cadre partenarial à Tadjourah.

Education : Clôture des rencontres pour la mise en place du nouveau cadre partenarial à Tadjourah.

C’est à Tadjourah la ville blanche que fut revenu l’honneur de clore les rencontres de concertation et de sensibilisation engagées par le MENFOP avec les différents acteurs de l’école Djiboutienne et organisées dans l’ensemble des communes de la ville de Djibouti et les régions.

À la tête d’une forte délégation de son département, le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle Son Excellence Moustapha Mohamed Mahmoud s est rendu ce jeudi Tadjourah où un accueil chaleureux et enthousiaste lui fut réservé au lycée industriel et commercial ,lieu de cette ultime rencontre avec les représentants des associations des parents D ;élèves, des élus régionaux, des chefs coutumiers, des chefs de quartiers, des imams et des leaders associatifs de la région.

Saluée sur place par le préfet de la région Hassan Dabaleh, le président du conseil régional, les députés de la région, les représentants des forces armées et de sécurité et plusieurs notables dont le vizir Ahmed Chehem ,le ministre et sa délégation se sont longuement entretenus avec une assistance composée de plus de cents personnes venues de toutes les localités de la région. Des discussions, échanges et débats fructueux eurent lieu entre le ministre et les participants.

Les intervenants qui ont unanimement salué les efforts louables du gouvernement en matière de d’éducation avec notamment la disponibilisation totale des enseignants, l’électrification des établissements scolaires, la mise en place des transports scolaires partout où c était nécessaire.

Le ministre M. Moustapha Mohamed Mahmoud a finalement insisté sur la mise en place de ce nouveau cadre partenarial qui doit s’appuyer sur le principe de reddition de compte, la proactivite du MENFOP face aux attentes et besoins éducatifs des acteurs de l école.

 

Cérémonie de commémoration du 20ème anniversaire de la Refondation de l’école Djiboutienne Citoyenne et Inclusive

Cérémonie de commémoration du 20ème anniversaire de la Refondation de l’école Djiboutienne Citoyenne et Inclusive

Les membres du gouvernement et le corps diplomatique ainsi que les représentants des organisations internationales ont honoré de leurs présences la fastueuse cérémonie organisée par le MENFOP pour célébrer dans le faste le 20ème anniversaire de la Refondation de l’école Djiboutienne citoyenne et inclusive.

Une foule immense a pris d’assaut les gradins et la pelouse du stade entièrement redécoré aux couleurs de l’école djiboutienne. La grande famille de l’éducation nationale s’est réunie pour marquer cet événement qui commémore les moments clés de l’évolution de notre école depuis les Etats généraux de l’Education.

Ils étaient plusieurs dizaines de milliers d’élèves de tous les ordres et niveaux d’enseignement, tous issus des établissements scolaires de la capitale et des régions encadrés par leurs enseignants et les chefs d’établissements à se retrouver au stade El Hadj Hassan Gouled Aptidon, ce mercredi 6 janvier 2021.

Au menu des festivités, une animation culturelle en différentes langues assurée par des élèves de différents établissements scolaires, mais aussi des sketchs, des spectacles et des chorégraphies ainsi qu’un large défilé soigneusement préparé. Une fête concoctée avec grand soin et menée d’une main de maitre.

Les forces de l’ordre et la protection civile épaulés par la directrice du Stade Gouled et son staff ont effectué un travail remarquable pour assurer l’ordre et l’organisation parfaite de l’événement.

Le ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, enthousiasmé par cette organisation méticuleuse a tenu à saluer les organisateurs et l’ensemble de la famille éducative.

Il est à noter que la RTD a diffusé cet événement directement sur la chaîne nationale.

Education: remise de récompenses aux lauréats  du BAC.

Education: remise de récompenses aux lauréats du BAC.

C’est en fin de matinée que la délégation officielle conduite par le ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Moustapha Mohamed Mahamoud est arrivée au Sunny Hill Center. 

Accompagné par Mme la Maire de Djibouti et plusieurs hauts responsables de son département, le ministre a été accueilli par le préfet de la région d'Arta M. MohamedCheiko Hassan et plusieurs personnalités de la région. Un invité de marque en la personne de LAAB SALAH, le célèbre poète et compositeur somalilandais considéré comme l'un des meilleurs en Afrique de l'est a par ailleurs assisté à la cérémonie.  

 Une haie d’honneur a par ailleurs été formée par l’ensemble des lauréats qui chantaient et dansaient pour l'accueil de la délégation ministérielle. 

Le ministre et le reste des personnalités ont été agréablement surpris par la magnifique cérémonie organisée en l’honneur des meilleurs bacheliers de cette année scolaire très particulière. L’occasion pour eux de leur rendre hommage aux jeunes lauréats pour leurs énormes efforts afin de relever le défi qui fut le leur tout au long de cette année exceptionnelle de 20192010 et pour leur brillante réussite aux examens de baccalauréat. 

Parmi les interventions des lauréats, deux furent particulièrement appréciées et applaudies au cours de cette cérémonie à savoir celle du premier lauréat bachelier d’Ali Addeh et fils de parents réfugiés et celle du lauréat de l’ETFP, qui est passé de l’enseignement général à l’enseignement technique en décrochant son bac avec mention très bien dans la filière PSI.  

A noter également, l’intervention du poète Hassan Lab. Salah, qui a prodigué des conseils judicieux aux lauréats dans la suite de leurs cursus universitaires et au cours de leur future vie socio-professionnelle.  

L’édile de la capitale et le préfet ont réitéré leurs félicitations aux lauréats en se remémorant leurs propres parcours scolaires pour décrocher le graal.  .  

La cérémonie s’est achevée en apothéose avec la remise de plus de 105 ordinateurs portables aux lauréats et une magnifique photo de famille.

Dans un mot prononcé à cette occasion, le ministre a surtout mis l’accent sur la fierté de la nation toute entière qui trouve des motifs de confiance et d’espérance en ces merveilleux bacheliers qui vivent leur jour de gloire. Il a rappelé les aléas et les difficultés liées à la crise sanitaire mondiale. 

L’occasion pour lui de dire toute sa fierté à ces lauréats mentionnés très bien qui incarnent le succès fulgurant face à une année chargée de doutes et de peur.  

Il a enfin rendu hommage au président de la République pour son soutien indéfectible et son accompagnement face à l’épreuve du Coronavirus