janvier 28, 2021

Lancement officiel du PRREEV à Tadjourah.

Lancement officiel du PRREEV à Tadjourah.

Sous le Haut Patronage, du Ministre de l’Economie et des Finances chargé de l’Industrie, Monsieur Ilyas Moussa Dawaleh et du Secrétaire d’Etat chargé de la Décentralisation, Monsieur Hamadou Houmed Aramis, le Centre de Leadership et l’Entrepreneuriat a organisé ce jeudi 5 Novembre 2020, le lancement officiel du PRREEV (Projet de Renforcement de la Résilience Economique des Entreprises Vulnérables) dans le Chef-lieu de Tadjourah.

D’un montant 7, 350,000 $US (l’équivalent de 1 milliard 304 millions de nos francs), ce projet financé par la Banque Islamique pour le Développement (BID) a pour objectifs de :

ü De fournir une aide d'urgence aux AGR et micro-entreprises touchées par la crise socio-économique du COVID-19 et d'améliorer l'accès aux compétences de production dans le secteur de la pêche, de l’agropastoralisme et de l’artisanat en les organisant en cluster.

ü De soutenir les efforts du Gouvernement pour réduire la pauvreté grâce à la promotion des micro-entreprises en améliorant les opportunités d'entreprendre pour les jeunes et en renforçant leur résilience.

D’améliorer l’accès au financement pour les femmes et les jeunes entrepreneurs à deux niveaux :

  1. En fournissant des subventions aux entreprises nouvellement créées par le programme FORJE, ainsi qu'aux organisations au niveau des clusters.
  2. En introduisant des produits de microfinance islamique, par le biais des principales banques islamiques du pays, afin de financer le développement des activités des acteurs économiques ainsi que les jeunes entrepreneurs des programmes FORJE et PROPEJA.

La cérémonie de lancement officiel du PRREEV s’est clôturée avec une série de signatures de protocole d’entente entre le CLE et les partenaires du projet, a savoir le PNUD et les banques islamiques Saba Bank, Salam Bank et la East African Bank.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le président de l’Autorité des Ports et des Zones Franches participe à la 3è édition de CHINA INTERNATIONAL IMPORT EXPO

Le président de l’Autorité des Ports et des Zones Franches participe à la 3è édition de CHINA INTERNATIONAL IMPORT EXPO

Le Président de l’APZFD, M Aboubaker Omar Hadi, a participé ce mercredi 4 novembre 2020 à la 3eme Edition de ‘China International Import Expo (CIIE)’.

Il s’agit de la première exposition chinoise au monde consacrée à l’importation. Il s’agit d’une initiative majeure prise par la Chine pour poursuivre sa réforme et l’ouverture de son marché au reste du monde, démontrant ainsi sa faveur pour la libéralisation du commerce et la mondialisation économique.

La participation virtuelle de M. Hadi à cet évènement vient suite à une invitation du ministre du Commerce de la République Populaire de Chine, M. Zhong Shan.

L'évènement a vu la participation virtuelle de plus de 146 pays.

Le président des autorités des ports et des zones franches reçoit le Directeur général du port de Mogadishu.

Le président des autorités des ports et des zones franches reçoit le Directeur général du port de Mogadishu.

Le président de l’autorité des ports et des zones franches Aboubaker Omar Hadi s’est entretenu aujourd’hui à Kempisky Hotel avec son homologue de l’autorité des ports de Mogadiscio Ahmed M. Mahamoud.

Situé sur l’une des voies maritimes les plus fréquentées au monde, au carrefour entre l’Afrique de l’Est, la péninsule arabique, le continent asiatique et l’Europe via le canal de Suez, Djibouti a mis en place des installations de mégaprojet d’infrastructure portuaire destinée à lui permettre de tirer pleinement profit de cette situation stratégique. Et l’acquisition cette année du navire porte conteneur que le Président de la République, M. Ismail Omar Guelleh, a inauguré et lancé officiellement ses activités récemment le mois juillet dernier, vient compléter le maillon manquant visant à renforcer son statue de pole commercial maritime régional et international incontournable//

Ce qui a porte un engouement du président de l’autorité des ports de Mogadiscio afin d’exploiter cette piste pour exporter à l’extérieur ses produits agricoles que ça soit les fruits et légumes ou produits très riches en Somalie.

Une occasion enrichissante pour la Somalie en ce qui concerne le temps d’exporte qui est de trois à une semaine nettement plus convaincante par rapport à la voie terrestre autrefois très difficile.

Cette discussion a vu la participe, du président de l’autorité des ports de Mogadiscio Ahmed M. Mahamoud et ses proches collaborateurs. Cotés Djiboutiens, Aboubaker Omar Hadi était accompagné de son conseiller, Mohamed Aden Waberi, du directeur des projets de l’APZFD, Aden Moussa Dougsieh.

Selon le président de l’autorité des ports et des zones franches Aboubaker Omar Hadi, Djibouti s’affranchit d’un nouveau cap en ce qui concerne sa détermination à devenir  une plateforme logistique internationale et un hub multimodal des échanges économiques et commerciaux. Et par la suite, rassure son homologue de l’entière disponibilité de l’autorité des ports et des zones franches à collaborer dans les meilleures conditions avec des équipes très expérimentés.

Le président de l’autorité des ports de Mogadiscio monsieur Ahmed M. Mahamoud qui s’est exprimé aux micros de la presse locale et régionale, il s’est dit « très surpris de l’avancé qu’a connu la république de Djibouti dans le domaine de l’infrastructure portuaire ces dernières années. Cela traduit la politique visionnaire du président de la république de Djibouti Ismail Omar Guelleh à se doter d’une infrastructure  la plus moderne au monde dans son domaine ».

« Il faut savoir que les ports des Djibouti sont toutes équipées d’un système de collecte et de distribution quatre-en-un Route-Port-Air-Chemin de fer dans la corne de l’Afrique, qui offrira aux investisseurs des avantages uniques en matière de logistique et de transport dans la région. » a-t-il indiqué.

La position stratégique de Djibouti sur l’une des routes commerciales les plus fréquentées au monde, reliant l’Asie, l’Afrique, l’Europe et les Amériques va offrir une accessibilité parfaite aux entreprises industrielles pour se connecter avec leurs fournisseurs et clients ».

« C’est pour nous une occasion de tirer profit et ainsi commercialisé nos produit à l’extérieur avec un délai vraiment très compétitives records » s’est réjouit le président de l’autorité des ports de Mogadiscio Ahmed M. Mahamoud.

 

L’ancien port en voie de devenir un quartier d’affaires.

L’ancien port en voie de devenir un quartier d’affaires.

Une importante cérémonie de signature, par vidéoconférence, portant sur le redéveloppement de l’ancien port en quartier d’affaires a eu lieu aujourd’hui.

Ce projet d’une importance capitale dans le concept de Port-Park-City, vient s’ajouter aux projets stratégiques développés ensemble avec China Merchant.

Le Président de l’APZFD a remercié le partenaire et toutes les parties prenantes pour le travail acharné afin de faire aboutir ce projet.

Pour sa part, le Directeur Général de China Merchant Shekou, Mr. MIAO JIANMIN, a réitéré l’importance de Djibouti pour le groupe et a félicité notre pays pour la mise en œuvre de ce projet.  

La signature de "Spécial Promotion Complexe", dont les travaux de construction, seront lancés le jeudi 8 Octobre, par le président de la République, Ismail Omar Guelleh, marque la première étape de ce vaste projet, consistant à la construction d’un hôtel, des appartements de services et un centre d’exhibition, qui abritera un centre d’excellence pour les études maritimes, des salles de conférences mais également d’autres locaux.  

 

 

Une délégation de la région du Puntland visite le port de Djibouti

Une délégation de la région du Puntland visite le port de Djibouti

Le conseiller du président de l'Autorité des Ports et des Zones Franches de Djibouti, Mohamed Aden Waberi a conduit ce mardi 25 août 2020 une délégation de la région du Puntland au port de DMP.

Cette délégation était composée, entre autres, du haut management du port de Garacad, des commerçants et conseillers techniques. A l'arrivée au DMP, ils ont été accueillis par le Directeur Générale du Port de Djibouti (PDSA/DMP), Mr Djama Ibrahim Darar et ses proches collaborateurs.

Cette délégation était venue à Djibouti pour s’acquérir des informations sur la gestion de nos ports et zones franches aussi d’un transfert de connaissance et d’expertise. De ce fait, des présentations sur les projets d'infrastructures, du système portuaire (DPCS) et du DMP leur ont été faites.

Ensuite, les hôtes sont venus au bureau de l'Autorité des Ports et de Zones Franches de Djibouti pour assister à une présentation sur le port PDSÀ.

Rappelons que les membres de la délégation du Puntland sont à Djibouti dans le cadre d’une visite de travail officielle de quelques jours.

Cette formation va continuer et les hôtes visiteront nos infrastructures portuaires.

A noter la présence du conseiller du président de Puntland, Ali Awareh, du représentant de la région de Puntland à Djibouti, Saïd Mahdi Abdi. Du côté de l'Autorité des ports et des zones franches de Djibouti, le Directeur Administratif, Mohamed Aden Cheikh, le Directeur du système DPCS, Warsama Mouhoumed Bouh et du Chef du Département Mohamed Aref étaient présents.

Réunion entre le président de l’autorité des ports et des zones franches et le Président de la région somalienne de Galmudug.

Réunion entre le président de l’autorité des ports et des zones franches et le Président de la région somalienne de Galmudug.

Le président de l’autorité des ports et des zones franches Aboubaker Omar Hadi s’est réuni aujourd’hui à Kempisky Hotel avec le Président de la région somalienne de Galmudug, Mr Ahmed Abdi Kariyeh qui, à la tête d’une délégation de haut niveau de son administration, effectue depuis mercredi, une visite de 72 heures à Djibouti.

Les discussions entre le président de l’autorité des ports et des zones franches et le président de la région somalienne ont porté sur un projet de construction d’un port à HOBYO dans la région de Galmudug.

Il était question sur l’assistance, notamment technique et de transfert de compétences et de savoir-faire que notre pays au haut profil d’offrir à la région somalienne de Galmudug, dans la quête légitime de cette dernière à réaliser des infrastructures portuaires dans sa localité côtière d’Hobyo.

Au cours de discussion Mr Aboubaker Omar Hadi a mis l’accent sur l’importance de promouvoir le partage de connaissance entre les deux pays. 

«Vous avez visité le nombre de projets portuaires que nous avons mis en place en peu de temps» a-t-il dit à ses hôtes de Galmudug avant de s’engager à soutenir les autorités portuaires de cette région dans la mise en place d’infrastructures adéquates et dans le domaine de la gestion.

De son côté, le président de la région de Galmudug s’est dit très fier de l’expertise de la république de Djibouti dans les domaines de l’infrastructure portuaire. Il a remercié le président de la république ce séminaire leur a permis d’acquérir beaucoup d’informations aussi bien dans les domaines de mise en place d’infrastructures portuaires et les technologies nécessaires que celui du renforcement des compétences des autorités portuaires de sa région. 

A la fin de la réunion, une équipe technique a été désignée de l’autorité des ports et des zones franches de se rendre sur place afin de commencer l’étude de faisabilités de ce port Hobyo.

Le président de la région somalienne de Galmudug était entre autres accompagné de plusieurs ministres de son Administration, notamment le ministre de la Sécurité, M Ahmed Malin Fiki, le ministre de l’Intérieur, M Ahmed Abdi Djama et le ministre des Transports, M Abdirizak Mohamed, des responsables logistique et portuaire de cette région de Galmudug.

Cotés Djiboutiens, le président de l’APZFD, Aboubaker Omar Hadi, accompagné de son conseiller, Mohamed Aden Waberi, du directeur des projets de l’APZFD, Aden Moussa Dougsieh.

 

 

 

 

 

 

 

 

Port de Djibouti : conformité des installations aux règlementations internationales en matière de sécurité

Port de Djibouti : conformité des installations aux règlementations internationales en matière de sécurité

Les Autorités portuaires de Djibouti interpellent sur la conformité de nos installations aux règlementations internationales en matière de sécurité des marchandises toxiques et dangereuses.

Les Autorités portuaires de Djibouti attirent l’attention sur la conformité de nos installations aux réglementations internationales en vigueur en matière de sécurité liée à la prise en charge des marchandises toxiques et dangereuses.

Les responsables portuaires affirment que nos infrastructures doivent cette situation à leur respect rigoureux et systématique aux normes et codes édictés par l’Organisation Maritime Internationale (IMDG) qui, fixe les modalités de traitement et de sécurisation de produits explosifs et inflammables.

Nos installations doivent surtout leur capacité à prévenir en amont le moindre risque lié aux accidents de produits toxiques dans leurs enceintes à une législation, notamment un décret présidentiel adopté en Juillet 2007.

Ce décret ratifie, aux fins d’application rigoureuse, les produits et marchandises, notamment les gaz toxiques, les matières radioactives, les peroxydes organiques, les liquides inflammables, définis comme hautement dangereux par l’Organisation Maritime Mondiale.

Il interdit le stockage de ces substances sur les quais et les zones franches de Djibouti et, définit de bout en bout le protocole sécuritaire devant disposer au maniement, au traitement et à la gestion de ces produits depuis leur arrivée dans nos ports jusqu’à leurs destinations finales.

« Notre pays a atteint le risque zéro en matière d’accidents liés aux produits toxiques et inflammables », a indiqué, dans une brève déclaration à la Presse, le Président de l’Autorité des Ports et des Zones Franches de Djibouti (APZFD), M Aboubaker Omar Hadi.

« Cela en raison du fait qu’il s’est doté depuis fort longtemps de procédures draconiennes où, les déchargement hautement minutieux de ces produits dans nos ports sont immédiatement suivi de leurs embarquements sur les camions censés directement les acheminer, moyennant une escorte assurée par la Gendarmerie nationale, jusqu’à leurs destinations finales », a-t-il souligné.

Et le Président de l’Autorité des Ports et des Zones Franches de Djibouti de rejeter d’autant plus avec véhémence « tout risque lié à d’éventuelles déflagrations dans nos ports que, ces matières arrivent toujours dans des conteneurs chez nous et jamais en vrac ».