juillet 05, 2020

Le président Ismail Omar Guelleh préside les travaux du premier conseil des ministres de l'année

Le président Ismail Omar Guelleh préside les travaux du premier conseil des ministres de l'année

Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH, Président de la République, Chef du Gouvernement a eu lieu ce Mardi 07 Janvier 2020, la 1ère Séance du Conseil des Ministres. 

Ont été examinés et approuvés les textes suivants : 

Présidence de la République.

1ère Question : Projet de Loi portant création du Fonds Souverain de Djibouti.

Le présent projet de Loi a pour objet la création et la mise en place d’un Fonds Souverain. Il a été démontré la faisabilité et la pertinence d’un Fonds Souverain en République de Djibouti et la nécessité impérieuse de se doter de ce mécanisme afin de mieux gérer le surplus de la trésorerie publique et de générer de l’épargne pour les générations futures. Ce Fonds d’investissement détenu par l’Etat aura pour missions d’investir dans le tissu économique des projets rentables et à fort potentiel de création d’emploi et de co-investir avec les investisseurs nationaux et internationaux dans des projets propices au développement du pays. Pour mener à bien ses missions et atteindre les objectifs, il a été jugé nécessaire de créer une Société Anonyme de droit privé avec une structure de gouvernance simplifiée. La création de ce Fonds Souverain permettra de contribuer au développement et à la croissance économique du pays, à la diversification des sources de revenus de l’Etat, à la pérennisation des rentes existantes ou futures. Ce Fonds Souverain est ainsi appelé à mettre en œuvre, financer et soutenir tous les secteurs et en particulier les projets jugés stratégiques par le Gouvernement notamment l’énergie, le tourisme, les infrastructures, pêche etc... La mise en place de cet outil financier permettra également à notre pays de mobiliser davantage de ressources et de financement à des conditions favorables. 

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

2ème Question : Projet de Décret portant statut particulier du corps des enseignants-chercheurs de l’Université.

Le présent projet de Décret a pour objet de définir le statut des enseignants-chercheurs de l’Université de Djibouti. Aujourd’hui, l’Université dispose des 300 enseignants dont 92 docteurs pour remplir ses missions de service publique de formation et de rechercher dans des conditions optimales. Afin de poursuivre le processus de mastérisation d’une part et d’amorcer la mise en place des premières formations doctorales en cotutelle avec les universités partenaires, il est nécessaire de mettre en place un nouveau cadre statuaire pour le corps enseignant. Ce Décret vise à créer deux cadres à savoir celui des maitres de Conférences et celui des Professeurs d’Université. Il définit les missions de ce nouveau corps et clarifie les conditions d’exercices des fonctions d’enseignements et de recherche au sein de l’Université. Ce projet permettra de mettre en valeur des ressources humaines pour un développement socioéconomique durable. Il s’inscrit également dans la stratégie visant à accroitre la dimension internationale et régionale de l’Université de Djibouti.  

3ème Question : Projet de Décret fixant les conditions et modalités d’octroi, aux établissements privés d’enseignement supérieur, de l’accréditation des filières de formation et de son retrait.

4ème Question : Projet d’Arrêté fixant le cahier des charges des accréditations de filières de l’enseignement supérieur privé.

Le premier projet a pour objet de modifier le Décret sur les conditions et modalités d’octroi de l’accréditation des filières de formation. Ce projet prévoit des nouvelles procédures d’évaluation des dossiers de demande d’accréditation en précisant toutes les étapes ainsi qu’en introduisant une double évaluation par le Ministère de l’Enseignement et une équipe d’experts indépendants. Ce texte tend à garantir la qualité des conditions et contenus de formation de l’offre d’enseignement supérieur dispensée par le secteur privé. Le second projet définit le Cahier des Charges des accréditations de filières de l’enseignement supérieur privé. Ce texte intègre une liste exhaustive de paramètres exigés lors de l’évaluation des demandes d’accréditations, ainsi que les formats des diplômes qui pourront être délivrés par les instituts supérieurs privés. L’adoption de ces projets permettra de renforcer le suivi des activités d’enseignements et des formations des instituts supérieurs privés répondant aux besoins de meilleure qualification. Il constitue un socle organisationnel de la normalisation de l’enseignement supérieur privé. 

Ministère du Travail chargé de la Réforme de l’Administration.

5ème Question : Projet de Décret portant sur la Tarification des Etablissements Sanitaires du Ministère de la Santé.

Le projet de Décret a pour objet d’abroger et remplacer les dispositions du Décret n°2017-114 sur la Tarification des Etablissements Sanitaires du Ministère de la Santé. Les dépenses de l’Assurance Maladie Universelle ont atteint des proportions considérables et risquent de compromettre la mise en œuvre de la couverture médicale universelle. Aussi, il a été décidé de revenir à la Tarification de l’Arrêté n°2015-795 qui fixe les actes et procédures médicales pris en charge par l'Assurance Maladie Universelle ainsi que leurs tarifs de remboursement par la CNSS. Cette mesure est rendue nécessaire d’une part dans un souci d’intérêt général pour pérenniser l’Assurance Maladie Universelle et d’autre part de disposer d’une réglementation conforme aux standards internationaux en la matière. L’adoption de ce projet permettra à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale d’exécuter ses missions dans des meilleures conditions notamment l’amélioration de la couverture sociale de la population.  

Ministères du Logement/Affaires Sociales.

6ème Question : Projet de Décret modifiant et complétant le Décret n°2017-194/PR/MDMHUEL portant Déclaration d’Utilité Publique du périmètre d’étude des Projets de Développement Urbain Intégré 2 à Balbala.

Le présent projet de Décret a pour objet de modifier et compléter le Décret portant déclaration d’utilité publique le périmètre d’étude du Projet de Développement Urbain Intégré 2 à Balbala. Notre pays a obtenu un financement additionnel d’un montant de 7 millions d’Euros soit 1,3 milliards FD qui a pour objectif d’accroitre les réalisations en augmentant le volume des travaux prévus liés au désenclavement et à l’amélioration du cadre de vie notamment des quartiers de Layableh et Moustiquaire. Pour avoir une meilleure cohérence des actions visées dans la stratégie d’ensemble de long terme et avoir un impact rapide dans la réduction de la pauvreté dans le secteur, il est jugé nécessaire de modifier certaines dispositions du Décret susvisé. Ce projet s’inscrit dans une vision stratégique de long terme avec la réalisation des diverses composantes notamment des infrastructures routières, équipements marchants et sociaux de proximité ainsi que la réorganisation du foncier. Il vise à améliorer les conditions de vie des populations de ces quartiers et renforcer les capacités productives des populations vulnérables. 

Secrétariat d’Etat à la Jeunesse et aux Sports.

7ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget prévisionnel 2020 de l’Institut National de Formation Sportive.

Le budget prévisionnel de l’Institut National de Formation Sportive pour l’exercice 2020 est arrêté en charges et en produits à 42 millions FD. Cet établissement de formation sportive a pour mission principale la gestion des Centres Sportifs, la formation des ressources humaines et la promotion du développement du sport national à travers la détection des jeunes talents. Ce budget à l’établissement permettra d’améliorer sa gestion administrative et financière et poursuivre sa mission. L’adoption de ce projet permet de consolider cet outil de promotion et de développement du sport national.

 

 

 

Message de vœux de fin d’année du Président de la République

Message de vœux de fin d’année du Président de la République

Mes chers compatriotes

Nous voici au seuil d’une nouvelle année. L’occasion pour moi de vous souhaiter à toutes et à tous mes meilleurs vœux de santé, de bonheur et de prospérité.

Au moment où beaucoup d’entre nous vont célébrer l’entrée dans la nouvelle année, dans la joie et l’enthousiasme, je veux qu’on pense tout d’abord, très sincèrement et très affectivement, à nos compatriotes qui sont diminués par les épreuves de la vie. Nous implorons le Tout Puissant pour leur prompt rétablissement.

Je veux également, au seuil de cette nouvelle année, qu’on pense fortement à nos forces de défense et de sécurité qui sont investis, corps et âmes, dans notre protection et  celle de notre Nation.

Mes chers compatriotes,

L’année qui vient de s’écouler a été riche en événements qui ont permis à notre pays de poursuivre sur le chemin de notre développement économique. Mais, hélas, cette année a été aussi marquée par des inondations sans précédant qui ont éprouvé beaucoup de nos compatriotes. Je veux ici saluer l’esprit de solidarité et d’entraide des Djiboutiennes et des Djiboutiens qui nous a permis de surmonter cette épreuve. Ainsi que l’engagement des pays amis qui s’est manifestée à notre égard en cette douloureuse circonstance.

Mes chers compatriotes,

D’année en année, notre pays poursuit sa transformation. Nous pouvons avec fierté regarder vers le passé et nous réjouir des progrès que nous avons réalisés. Et plaider nos acquis socioéconomiques et politiques. Mais ces acquis et d’autres, doivent, au contraire nous permettre de nous projeter dans le futur. Ces acquis doivent nous remplir d’espoir et d’optimisme. Et nous convaincre que notre futur dépend entièrement de nous, de notre capacité, de notre mobilisation, et de notre engagement.

Mes chers compatriotes,

Notre ambition pour notre Nation est intacte. Car cette ambition est soutenue, nourrie et entretenue par notre volonté à nous tous. Et cette ambition se concrétise déjà sous nos yeux, étape par étape, grâce à notre vision, à notre stratégie et à nos grands projets.

Cette nouvelle année 2020 nous trouvera donc encore sur le chemin de notre ambition, et dans la continuité de nos politiques et de nos engagements.

Cette année encore le gouvernement continuera sur le chemin des reformes. Des reformes qui visent à rendre notre service public plus efficace et plus performant. Mais également des reformes qui visent à rendre notre secteur privé plus dynamique et plus attractif. Le gouvernement veillera cette année encore à ce que notre croissance soit plus inclusive, aussi bien économiquement que socialement.

Et cette année encore le gouvernement sera à l’écoute de vos préoccupations et de vos aspirations. Car ce sont avant tout, vos idées, vos propositions et vos initiatives qui servent de fil conducteur à la politique du gouvernement.

Mes chers compatriotes,

Si notre pays compte dans la région, ce n’est pas seulement pour sa position stratégique. Notre pays compte aussi pour ce qu’il est, pour ses valeurs et pour ses principes.

C’est pourquoi, nous sommes fiers de ce que nous sommes: une nation en paix, une nation qui cultive la tolérance et la fraternité. C’est aussi ce message de paix, de tolérance et de fraternité que nous voulons partager avec la communauté internationale durant la nouvelle année.

Mes chers compatriotes, Je vous renouvelle encore mes meilleurs vœux de santé et de prospérité pour la nouvelle année.

Vive la République de Djibouti

Le Président de la République reçoit la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH)

Le Président de la République reçoit la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH)

Le Chef de l’Etat, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a reçu aujourd’hui, lundi, en fin de matinée, au Palais de la République, le Président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme, M Souleiman Omar Oudin, accompagné de ses principaux collaborateurs. 

L’audience servit de cadre à la remise d’un rapport combiné sur les  activités réalisées par l’institution durant les années 2017 et 2018. 

Reparti en quatre (4) volets, ce rapport combiné met respectivement en lumière les missions de l’institution, une rétrospective sur son action, les perspectives et ambitions qu’elle se fixe pour l’avenir et, les recommandations qu’elle suggère en vue d’une plus grande efficience de ses missions et prestations. 

La rencontre servit par ailleurs d’opportunité aux responsables de la CNDH de briefer le Chef de l’Etat sur les projections et initiatives qu’ils entendent rapidement entériner. 

 La diffusion d’un spot télévisé dédié à la vulgarisation de l’institution auprès de nos concitoyens et, la création d’antennes de relais au sein des régions de l’intérieur constituent, entre autres réalisations, les initiatives que la CNDH projette d’entériner. 

Le Secrétaire Général du Gouvernement, M Mohamed Hassan Abdilahi et le Secrétaire Général de la Présidence, M Mohamed Abdillahi Waïs, ont pris part à cette rencontre.

PRESIDENCE: Le chef de l’Etat préside la 25ème séance du Conseil des Ministres

PRESIDENCE: Le chef de l’Etat préside la 25ème séance du Conseil des Ministres

 Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH, Président de la République, Chef du Gouvernement a eu lieu ce Mardi 31 Décembre 2019, la 25ème Séance du Conseil des Ministres.

Ont été examinés et approuvés les textes suivants :

 Présidence de la République.

1ère Question : Projet de Loi portant création de l’Autorité de Régulation Multisectorielle de Djibouti.

Le présent projet de Loi a pour objet la création de l’Autorité de Régulation Multisectorielle de Djibouti. Notre pays dispose d’importants atouts : un port d’une envergure régionale, un système de télécommunication performant et des ressources d’énergies renouvelables. Afin d’attirer les investissements et améliorer le climat des affaires, il est nécessaire de créer un environnement favorable fournissant des directives claires, transparentes et prévisibles à toutes les parties prenantes. Le projet de Loi vise à mettre en place un organe de régulateur multisectoriel chargé du secteur des Télécommunications et du secteur de l’Énergie. Cette Autorité indépendante renforcera le cadre juridique et règlementaire existant et permettra de séparer la fonction de régulation de celle de prestation de services. Les missions principales seront de créer et superviser les conditions de compétition loyale, de dynamiser l’économie nationale et d’assurer un accès non discriminatoire et à des coûts abordables. Ce cadre servira aussi à asseoir une meilleure coordination des secteurs régulés.

 Ministère de l’Energie chargé des Ressources Naturelles.

2ème Question : Projets de Loi portant approbation des Comptes financiers de la Société Internationale des Hydrocarbures de Djibouti pour les exercices 2016 et 2017.

Les comptes définitifs de la Société Internationale des Hydrocarbures de Djibouti pour les exercices 2016 et 2017 montrent que les excédents bruts d’exploitations restent positifs et confirment la bonne performance de cet établissement. Au cours de ces exercices, les activités de la Société à continuer de sécuriser l’approvisionnement du carburant, ainsi que l’importation des produits pétroliers aux prix abordables.

Ministère de la Défense chargé des Relations avec le Parlement.

3ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel 2020 de la Caisse Militaire de Retraite.

Le budget prévisionnel de la Caisse Militaire de Retraites pour l’exercice 2020 est arrêté en dépenses à 2,2 milliards FD. Les recettes prévisionnelles du budget connaissent une progression dû principalement aux divers avancements du personnel militaire. Ce budget prend en compte la mise en œuvre de la maitrise des dépenses techniques.

Ministère de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie.

4ème Question : Projet d’Arrêté portant adoption du Budget prévisionnel de l’exercice 2020 du Fonds de Garantie Partielle des Crédits de Djibouti.

Le budget prévisionnel 2020 du Fonds de Garantie Partielle des Crédits de Djibouti est arrêté en recettes et charges à 60 millions FD. Le Fonds est une institution financière spécialisée ayant pour mission de contribuer au développement et à la promotion d’un secteur privé et d’un réseau de petites et moyennes entreprises ou industries modernes aptes à promouvoir le développement économique et social de notre pays. Ce budget permettra au Fonds de Garantie Partielle des Crédits de Djibouti de contribuer à l’amélioration des conditions d’accès au financement des entreprises.

Ministère de l’Equipement et des Transports.

5ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel 2020 de l’Agence Nationale de la Météorologie de Djibouti.

Le budget prévisionnel de l’Agence Nationale de la Météorologie de Djibouti pour l’exercice 2020 est arrêté en produits à 254 millions FD. Ce budget 2020 vise la poursuite des objectifs et missions qui lui sont assignés notamment satisfaire les besoins en assistance météorologique nécessaire à la sécurité aérienne, renforcer l’assistance en métrologie maritime, veiller à l’évolution du changement climatique. 

Ministère de l’Agriculture, de l’Eau, de la Pêche, de l’Elevage et des Ressources Halieutiques.

6ème Question : Projet d’Arrêté portant adoption du projet de Budget prévisionnel 2020 du Laboratoire National d’Analyses Alimentaires.

Le budget prévisionnel de l’exercice 2020 du Laboratoire National d’Analyses Alimentaires est arrêté en produits à 483 millions FD. En 2020, le Laboratoire atteindra l’amélioration de la qualité des produits alimentaires importés grâce à une meilleure surveillance et la mise en place d’un système intégré de contrôle sanitaire, l’appui pour l’émergence d’une industrie agroalimentaire au niveau national, la mise à disposition pour le professionnel de l’agroalimentaire des outils de diagnostics rapides et fiables et la mise en place d’un réseau de surveillance et de veille sanitaire. 

   Ministère du Budget.

7ème Question : Projet d’Arrêté portant l’affectation d’une parcelle de terrain au profit du Ministère du Travail chargé de la Réforme de l’Administration.

8ème Question : Projet d’Arrêté portant la concession définitive d’une parcelle de terrain sise à Balbala Sud.

9ème Question : Projet d’Arrêté portant attribution d’une parcelle de terrain sise à Nagad au profit de l’Institut Supérieur de Comptabilité et Administration des Entreprises.

10ème Question : Projet d’Arrêté portant transfert de droit de propriété sur deux parcelles de terrains urbains bâtis au profit de l’Ambassade d’Arabie Saoudite de Djibouti.

11ème Question : Projet d’Arrêté portant l’affectation d’une parcelle de terrain au Ministère de l’Energie chargé des Ressources Naturelles.

Le Ministre du Budget a présenté plusieurs textes. Le 1erprojet d’Arrêté a pour objet l’affectation d’une parcelle de terrain d’une superficie de 3000 m² sis aux Saline Ouest au profit du Ministère du Travail et mise à la disposition de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale. Cette parcelle est destinée à l’implantation d’un hôpital de maternité. Le 2èmeprojet accorde au Ministère de la Défense, la concession définitive sur la parcelle de terrain non bâtis d’une superficie de 89,5 hectares sis à Balbala Sud, destinée à l’implantation des logements sociaux.Le 3ème projet d’Arrêté est relatif à l’attribution d’une parcelle de terrain d’une superficie de 10.000 m² situé à Nagad au profit de l’Institut Supérieur de Comptabilité et Administration des Entreprises, destinée à l’implantation d’un Institut privé de l’Enseignement Supérieur. Le 4ème projet d’Arrêté fait transfert de propriété de deux parcelles de terrain urbaines bâties respectivement l’une souscrit au nom de l’Education Nationale et l’autre dénommée l’’Institut Islamique. Ces parcelles seront l’objet de mutation au nom de l’Ambassade d’Arabie Saoudite à Djibouti. Enfin, le5èmeprojet d’Arrêté a pour objet l’affectation d’une parcelle de terrain d’une superficie de 12,43 hectares dans le secteur de Damerjog. Cette parcelle est mise à la disposition de la Société CREC-DJIB SAS, destinée à la construction d’un parc d’énergie renouvelable. Ce projet contribuera à appuyer la politique nationale énergétique.

Communications.

Le Ministre de l’Urbanisme, de l’Environnement et du Tourisme a fait un compte rendu sur sa participation à la 25ème Session de la Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques qui s’est tenue du 02 au 13 décembre 2019 à Madrid. Il a fait également un rapport de mission sur la 22ème Session du Conseil Ministériel Arabe du Tourismeet sur la signature du mémorandum d’entente entre l’Arabie Saoudite et Djibouti qui se sont tenues du 22 au 24 décembre 2019 en Arabie Saoudite.

PRESIDENCE: Le chef de l’Etat préside la 24ème Séance du Conseil des Ministres

PRESIDENCE: Le chef de l’Etat préside la 24ème Séance du Conseil des Ministres

 Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH, Président de la République, Chef du Gouvernement a eu lieu ce Mardi 24 Décembre 2019, la 24ème Séance du Conseil des Ministres.

 Ont été examinés et approuvés les textes suivants :

 Présidence de la République.

1ère Question : Projet de Loi portant adoption des comptes financiers de l’exercice 2017 de l’Agence Nationale des Systèmes d’Informations de l’Etat.

Les comptes financiers de l’Agence Nationale des Systèmes d’Informations de l’Etat pour l’exercice 2017 sont arrêtés en produits à 282 millions de FD. Cet exercice 2017 a été marqué par la mise en service du centre de traitement de données Datacenter, la mise à nouveau des réseaux locaux, l’élaboration de l’architecture et les spécialisations techniques du réseau intégré de l’Etat et la mise à disposition à l’ensemble des ministères des adresses emails professionnelles. Ces actions ont permis, d’améliorer le fonctionnement de l’administration, rationaliser sa gestion, accroître la qualité des services rendus.

 2ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel 2020 de l’Agence Nationale des Systèmes d’Informations de l’Etat.

Le budget prévisionnel de l’Agence Nationale des Systèmes d’Informations de l’Etat pour l’exercice 2020 est arrêté en charges et en produits à 274 millions FD. En 2020, l’Agence prévoit la finalisation de la mise à niveau des réseaux locaux des ministères, la migration progressive du réseau intégré de l’Etat, l’extension du Datacenter et la poursuite de la mise en norme des différents sites du web du gouvernement ainsi que la poursuite du projet de modernisation de l’administration publique. Il est programmé aussi la mise en place de la stratégie de Cyber Sécurité, la signature électronique, l’élaboration d’une stratégie commune pour la délivrance des services électroniques et l’acquisition des équipements réseaux.

 3ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel 2020 de l’Office Djiboutien de Développement de l’Energie Géothermique.

Le budget prévisionnel de l’ODDEG pour l’exercice 2020 est arrêté en charges et en produits à plus de 700 millions FD. Ce budget poursuivra les actions engagées dans le cadre du programme d’exploration des ressources géothermiques. En 2020, l’Office prévoit de démarrer deux projets à savoir le projet Hanlé-Garabayis et Galle-le-Koma. Il est prévu de réaliser 8 forages de productions et 2 forages de réinjection dans le cadre du programme géothermique du site Galle-le-Koma et de réaliser les travaux préparatoires du projet Hanlé. Parallèlement, l’office poursuivra la réalisation des études de surfaces et des études complémentaires sur les différents sites géothermiques notamment le site de Nord-Goubet-Est. Ce projet de budget prend en compte aussi la sécurisation des financements régionaux pour les projets d’explorations géothermiques et la formation des ingénieurs.

 4ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel 2020 de l’Agence Nationale des Personnes Handicapées.

Le budget prévisionnel de l’Agence Nationale des Personnes Handicapées est arrêté en recettes et en dépenses à 265 millions FD. En 2020, l’Agence prévoit la poursuite de l’enquête des personnes vivant avec un handicap, la mise place d’un système d’enregistrement biométrique et de gestion des dossiers des personnes handicapées, la cartographie des acteurs du handicap et le diagnostic d’accessibilité et plan de mise en accessibilité des établissements sociaux prioritaires recevant du public. Ce projet de budget vise aussi l’achat des matériels pour les handicapés notamment les fauteuils roulant manuels et électriques, prothèses auditives, cannes blanches, brailles et montres. Ces équipements permettront d’améliorer la vie quotidienne des personnes vivant avec un handicap.

 Ministère de la Communication, chargé des Postes et des Télécommunications.

5ème Question : Projet de Loi portant adoption des comptes financiers de l’exercice 2017 de Djibouti-Télécom.

Les comptes financiers de Djibouti-Télécom pour l’exercice 2017 sont arrêtés en produits à 23 milliards FD et dégage un résultat net de 1,4 milliards FD. Au cours de cet exercice 2017, l’établissement a connu un accroissement de son activité qui se traduit par une évolution importante des produits notammentFixe, Mobile et Internet. Les comptes définitifs de Djibouti-Télécom pour l’exercice 2017 confirment la bonne performance de l’établissement et visent à améliorer l’accès aux services de télécommunications et des TICs sur l’ensemble du territoire.

 6ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel 2020 de Djibouti Télécom.

Le budget prévisionnel de Djibouti-Télécom pour l’exercice 2020 est arrêté en produits à 28 milliards FD et dégage un résultat prévisionnel de plus de 4 milliards FD. Ce budget 2020 prévoit un accroissement des recettes prévisionnelles.Pour l’année 2020, Djibouti-Telecom compte continuer à améliorer l’efficacité opérationnelle de l’entreprise, la modernisation des réseaux fixes, continuer les efforts d’optimisation et densification du réseau mobile et la poursuite de la stratégie de diversification. Ce budget prévoit un volet d’investissement de 11 milliards pour le projetdu câble sous-marin régional DARE-1, le projet de mise à niveaux des infrastructures existantes, le projet Datacenter, la mise en place d’un système d’information intégré et le renforcement du lien de connectivité. Il est prévu en 2020 de mettre en œuvre la baisse des tarifs offres Data mobiles et le lancement de la plateforme Mobile Money. Parallèlement Djibouti-Télécom poursuivra l’externalisation des activités non cœur des métiers.

 Ministère auprès de la Présidence, chargé des Investissements.

7èmeQuestion : Projet d’Arrêté portant approbation et rendant exécutoire le Budget prévisionnel de l’exercice 2020 du Fonds de Développement Economique de Djibouti.

Le budget prévisionnel 2020 du Fonds de Développement Economique de Djibouti est arrêté en produits à 500 millions FD. En 2020, le Fonds de Développement prévoit l’utilisation de la dernière tranche du financement du Fonds Saoudien de Développement et le renouvellement des concours des bailleurs de fonds. Le Fonds de Développement poursuivra le financement des projets viables générateurs de revenus et d’emplois.

 8ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation et rendant exécutoire le Budget prévisionnel de l’exercice 2020 de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements.

Le budget prévisionnel de l’ANPI pour l’exercice 2020 est arrêté en charges et produits à 186 millions FD. L’Agence a pour vocation de créer les synergies entre tous les acteurs intervenants dans la promotion et le développement du secteur privé. En 2020, l’Agence vise d’intensifier ses activités pour contribuer davantage au développement des investissements et du secteur privé.

 Ministère de la Santé.

9ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget prévisionnel consolidé 2020 de l’Hôpital Général Peltier.

10ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget prévisionnel consolidé 2020 de l’Hôpital de Balbala.

11ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget prévisionnel 2020 de l’Hôpital Dr. Chakib Saad.

12ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget prévisionnel 2020 de l’Hôpital Dar-El-Hanan.

13ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget prévisionnel consolidé 2020 du Centre National de Référence en Santé de la Reproduction « Housseina ».

Le ministre de la Santé a présenté plusieurs textes. Le 1er projet d’Arrêté est relatif au budget de l’Hôpital Général Peltier pour l’exercice 2020 présenté en produits à 2,5 milliards FD. En 2020, l’hôpital prévoit la mise en service du laboratoire de cathétérisme pour la cardiologie interventionnelle, le renforcement des équipements du laboratoire et l’achat des médicaments et consommables. Le 2ème projet a pour objet l’approbation du budget prévisionnel de l’exercice 2020 de l’Hôpital Balbala arrêté en recettes et en dépenses à 979 millions FD. Ce budget 2020 met l’accent sur l’amélioration du diagnostic, le traitement, la surveillance et l’hébergement des patients. Il est prévu la construction d’une salle de maintenance biomédicale et la construction d’un espace de stockage et le renouvellement du plateau technique des services de spécialités. Le 3ème projet d’Arrêté vise l’approbation du budget prévisionnel 2020 de l’Hôpital Dr. Chakib Saad qui s’équilibre en recettes et en charge à plus de 230 millions FD. En 2020, l’établissement prévoit de développer l’offre de soins et dépistage, de renforcer l’activité d’hospitalisation dans les différents pavillons, de coordonner et organiser la lutte contre la tuberculose. Le 4ème projet d’Arrêté a pour objet l’approbation du budget prévisionnel 2020 de l’Hôpital Dar-El Hanan présenté en équilibre, en recettes et en dépenses à plus de 648 millions FD. L’Hôpital Dar-El-Hanan prévoit l’extension et l’équipement de la néonatologie, le renforcement du plateau technique, la mise en place d’un service de stérilisation centrale commune, l’informatisation des dossiers des patients et la promotion des soins de santé génésique. Enfin, Le 5ème projet d’Arrêté est relatif au budget prévisionnel pour l’exercice 2020 du Centre National de Référence en Santé de la Reproduction Housseina qui est présenté en équilibre, en recettes et en dépenses à 111 millions FD. Il prévoit l’amélioration de la qualité des prestations notamment l’offre dans le domaine de la santé de la reproductive et le renforcement des activités du laboratoire. L’adoption des projets de budget prévisionnel permettra auxHôpitauxde référence de poursuivre leurs missions notamment l’amélioration de la qualité des soins prodigués et la prise en charge des différents types des pathologies.

 14ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget prévisionnel 2020 de la CAMME.

Le projet d’Arrêté a pour objet l’approbation du budget prévisionnel de l’exercice 2020 de la Centrale d’Achat des Médicaments et Matériels Essentiels qui est arrêté en produit à 1,8 milliards FD. Ce budget 2020 de la CAMME vise la poursuite de l’amélioration de l’approvisionnement des médicaments et matériels essentiels, des vaccins et solutés. L’adoption de ce budget permettra à la CAMME de continuer à pérenniser la disponibilité des médicaments et matériels essentiels et rationaliser les dépenses.

 15ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget prévisionnel de l’exercice 2020 de l’INSPD.

Le projet de budget prévisionnel de l’Institut National de Santé Publique de Djibouti pour 2020 est arrêté en charges et produits à plus de 141 millions FD. Ce budget prévisionnel 2020 vise le maintien du contrôle sanitaire aux frontières, le renforcement de la lutte anti-vectorielle et de veille sanitaire, la mise en place d’un système d’alerte rapide et la détection des épidémies ainsi que le renforcement des capacités du laboratoire en matière de détection.

 Ministère des Affaires Musulmanes, de la Culture et des Biens Wakfs.

16ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel du Diwan des Biens Waqfs pour l’exercice 2020.

17ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel 2020 du Diwan de la Zakat.

Le ministre des Affaires Musulmanes a présenté deux projets d’Arrêté. Le budget prévisionnel pour l’exercice 2020 du Diwan des Biens Waqfs est arrêté en produits à 523 millions FD. Les recettes prévisionnelles du Diwan sont en augmentation principalement dues à la hausse des loyers et redevances. Ce budget prévoit de poursuivre la gestion et développement des revenus des Biens Waqfs et d’augmenter ses ressources par le biais des projets d’investissements. Le budget prévisionnel pour l’exercice 2020 du Diwan de la Zakat est arrêté en produits à 462 millions FD. Le Diwan de la Zakat est chargée de la collecte et de la distribution de la Zakat, la gestion des revenus de la Zakat et la gestion du programme de parrainage des orphelins. Le Diwan de la Zakat compte poursuivre l’amélioration de la collecte des revenus de la Zakat et la promotion de la pratique du devoir de la Zakat.

 18ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel de l’Office Djiboutien des Droits d’Auteur et de Droits Voisins pour l’exercice 2020.

Le budget prévisionnel pour l’exercice 2020 de l’Office Djiboutien du Droit d’Auteur et de Droits Voisins est arrêté en produits et en charges à 119 millions FD. Ce budget 2020 prévoit la consolidation de l’environnement juridique, la sensibilisation sur le respect des droits d’auteurs etle contrôle de toute les utilisations des œuvres protégés, ainsi que la promotion de la créativité nationale.

 Ministère de L’Energie chargé des Ressources Naturelles.

19ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel de l’Agence Djiboutienne de la Maitrise de l’Energie pour l’exercice 2020.

Le projet a pour objet l’approbation du budget prévisionnel de l’exercice 2020 de l’Agence Djiboutienne de la Maîtrise de l’Energie qui est arrêté en produits à 31 millions FD. En 2020, l’Agence compte mettre en œuvre le projet d’efficacité énergétique dans les bâtiments publics, l’audit énergétique, la vulgarisation des équipements éco-énergétiques et le programme de campagne de sensibilisation et de communication.

 Ministère du Commerce.

20ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel de l’Office Djiboutien de la Propriété Industrielle et Commerciale de l’année 2020.

Le budget prévisionnel de l’année 2020 de l’Office Djiboutien de la Propriété Industrielle et Commerciale est arrêté en produits à 312 millions FD. En 2020, l’ODPIC poursuivra les réformes pour améliorer l’environnement des affaires et faciliter les procédures de création d’entreprises.

 Secrétariat D’Etat à la Jeunesse et aux Sports.

21èmeQuestion : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget prévisionnel 2020 du « Stade Al Hadj Hassan GouledAptidon ».

Le budget prévisionnel pour l’exercice 2020 du Stade est arrêté en produits et charges à 39 millions FD. Ce budget 2020 du Stade Al Hadj Hassan GouledAptidonpermettra l’entretien régulier des installations et la mise à disposition des espaces sportifs aménagés aux fédérations et aux particuliers.

Communications.

Le Ministre de la Santé a fait une communication sur la fièvre qui sévit actuellement dans le pays et indique une augmentation significative du nombre de cas de fièvre attribuable principalement à trois maladies: le paludisme, la dengue et le chikungunya. Ainsi 16.000 cas ont été pris en charge dans les différentes structures de santé. Il informe des mesures prises: l’augmentation du personnel soignant dans les structures de soins en vue afin de renforcer la capacité d’intervention et de soins, la mise à disposition en quantité des intrants nécessaires à la prise en charge (médicaments, injectables et consommable), le lancement des opérations massives de destruction des gites larvaires, la pulvérisation intra domiciliaire et la distribution des moustiquaires imprégnées. Ces mesures de lutte anti-vectorielle visent à répondre à toute propagation virale. Il a souligné l’importance des moyens mis à disposition pour faire face à cette épidémie de fièvre et la réussite de ces actions passe par la pleine implication de l’ensemble des acteurs concernés notamment l’environnement, la voirie, l’assainissement et la société civile.

 Le Ministre de l’Intérieur a fait un compte rendu sur sa participation au Forum Mondial sur les Réfugiés qui s’est tenu du 16 au 18 décembre 2019 à Genève.

 Le Ministre de l’Equipement et des Transports a fait un compte rendu sur sa visite de travail qu’il a effectué les 15 et 17 décembre 2019 en Arabie Saoudite dans le cadre de la Coopération Bilatérale dans le Domaine des Transports.

 Le Ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles a fait un rapport de mission sur sa visite de travail au Maroc du 15 au 17 décembre 2019.

 Le Ministre du Commerce a fait un compte rendu sur ses participations de la 10ème réunion des Ministres Africains en charge du Commerce et 2ème Réunion du Conseil des Ministres des Etats parties de la Zone de Libre-échange Continentale Africaine qui se sont tenues du 14 au 15 décembre 2019 à Accra (Ghana).

 Le Secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sport a fait un compte rendu sur sa participation à la 3ème Edition du Forum Mondial de la Jeunesse qui s’est tenue du 14 au 17 décembre 2019 à Sharma El Sheikh (Egypte).