juillet 04, 2020

Le Chef de l’Etat salue la mémoire de feu Daniel Arap Moi, l’ancien Président kenyan

Le Chef de l’Etat salue la mémoire de feu Daniel Arap Moi, l’ancien Président kenyan

 Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a salué ce mardi, la mémoire de feu Daniel Arap Moi, ancien Président kenyan,  décédé aujourd’hui même dans son pays, à l’issue d’une retraite paisable après son départ de la Magistrature suprême kenyane.

 L’hommage posthume du Chef de l’Etat est intervenu dans un message de condoléance et de compassion adressé aujourd’hui à son homologue kenyan, M Uhuru Kenyatta.

 Le Président Guelleh a décrit le défunt ancien dirigeant kenyan de « leader éclairé qui n’eut jamais de cesse d’œuvrer en faveur du développement et du bien-être de son pays et de l’Afrique. »

 « Patriote invétéré, il restera, entre autres, gravé dans la mémoire de ses compatriotes pour sa valeureuse contribution au profit de la lutte pour l’Indépendance de son pays », a déclaré le Chef de l’Etat.

 « Quant au leadership qu’il instaura à la tête du Kenya lorsqu’il en devint le 1er Magistrat, il déboucha sur d’éclatants progrès dans tous les domaines et secteurs, notamment en matière de construction d’infrastructures de développement, d’éducation, de renforcement de cohésion nationale… », a indiqué le Président Guelleh, qui, a exprimé ses « condoléances attristées au Peuple et au Gouvernement amis du Kenya ainsi qu’à l’ensemble des proches et membres de la famille du défunt ancien dirigeant ».

 

Le chef de l’Etat préside la 3ème séance du Conseil des Ministres

Le chef de l’Etat préside la 3ème séance du Conseil des Ministres

 Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH, Président de la République et Chef du Gouvernement, a eu lieu ce Mardi 04/02/2020, la 3ème Séance du Conseil des Ministres.

MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES AFFAIRES PENITENTIAIRES CHARGE DES DROITS DE L’HOMME
Projet de Décret portant de divers notaires.
Le projet de Décret a pour objet l’agrément de onze (11) nouveaux notaires conformément aux dispositions de l’Article 18 de la Loi n°170/AN/02/4ème L du 07 juillet 2002 portant Statut du Notariat : Il s’agit de : M. Houssein Barreh Darar, Mme Ilwad Elmi Mohamed, Mme. Asma Sadeck Cheik, M. Abdourahman Abdillahi Sultan, Mme. Halimo Aden Ali, M. Houmed Dabaleh Dileita, M. Ali Moussa Mohamed, M. Iwad Ali Mohamed, Mme. Hodan Hassan Bouh, M. Hassan Dahir Warsama et M. Ali Abyazid Moussa.

MINISTÈRE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES, CHARGÉ DE L’INDUSTRIE
Projet de Décret relatif à l’agrément d’une Société d’assurance Islamique Tamini Insurance SA.
Le projet de Décret a pour objet l’agrément de la Société d’assurance islamique dénommée Tamini Insurance SA. L’essor des banques islamique dans notre pays constitue une opportunité d’innovation et de développement du secteur des assurances en vue d’un élargissement du système financier national et de manière générale l’inclusion financière. Conscient du potentiel de développement de l’assurance Takaful à l’échelle nationale ainsi que son évolution rapide dans le monde, le gouvernement a mis en place en 2012 un cadre juridique spécifique à l’assurance islamique qui définit un modèle opérationnel basé sur les meilleures standards internationaux et des normes comptables particulières garantissant le respect de la charia. C’est dans ce contexte que la banque Salaam African Bank a présenté un dossier d’agrément d’une société d’assurance. Cette nouvelle Société Tamini Insurance SA est agréée, pour effectuer certaines opérations d’assurances conformément à l’article 19 de la loi n°40/AN/99/4ème L du 08 juin 1999 fixant réglementation applicable aux entreprises d’assurance. 

MINISTÈRE DE L’ÉQUIPEMENT ET DES TRANSPORTS
Projet d’Arrêté portant approbation et rendant exécutoire le Budget Prévisionnel 2020 de l’Agence Djiboutienne des Routes.
Le budget prévisionnel de l’Agence Djiboutienne des Routes (ADR) pour l’exercice 2020 est arrêté en produits à 2,3 milliards FD. Cette institution est chargée de la mise en œuvre des travaux d’études, de construction, d’entretien et de réparation du réseau routier. Au courant de l’année 2020, l’Agence Djiboutienne des Routes compte poursuivre ses actions, principalement : les travaux d’entretien, de remise en état et réhabilitation des voies de circulation de la capitale et des régions. Il est programmé en 2020, l’acquisition des nouveaux véhicules lourds et d’engins de chantier, la construction d’un hangar et d’un atelier pour l’entretien du parc automobile. Ce projet de budget permettra à l’Agence de renforcer la performance du secteur routier et améliorer l’état des infrastructures routières du pays.

MINISTÈRE DU TRAVAIL CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L’ADMINISTRATION
Projet de Décret portant dispositions particulières à l’emploi des personnes handicapées.
Ce projet de Décret fixe les règles relatives à l’emploi des personnes handicapées dans notre pays. Force est de constater que les personnes reconnues handicapées accèdent difficilement à un emploi que ce soit dans le secteur public ou privé. C’est pourquoi, il est important que les employeurs prennent conscience que le handicap est compatible avec l’emploi. Par ailleurs, l’insertion des personnes handicapées dans le monde du travail a été consacrée par la Loi n°133/AN/05/5ème L portant code du Travail conformément aux articles 117 à 120. Ce texte spécifique a pour finalité d’inciter l’embauche des travailleurs handicapés dans les établissements du secteur privé et des établissements publics en mettant en place un quota en fonction de l’effectif des entreprises. Le présent projet de décret constituera la base légale d’embauche des personnes handicapées. 

MINISTÈRE DU BUDGET
Projet d’Arrêté portant affectation d’une parcelle de terrain au Ministère de la Santé.
Projet d’Arrêté portant attribution d’une parcelle de terrain à titre gracieux au profit de l’Agence Nationale des Personnes Handicapées.
Le premier projet d’Arrêté a pour objet l’affectation au profit du Ministère de la Santé, une parcelle de terrain d’une superficie de 2,9 hectares situés à Balbala Sud. Cette parcelle de terrain est destinée à l’implantation d’un Hôpital Pneumo-Phtisiologie en remplacement de l’actuel Hôpital Chakib.  Le deuxième projet d’Arrêté a pour objet l’attribution d’une parcelle de terrain d’une superficie de 5000m² situé à Ambouli Route Nelson Mandela destinée à l’Agence Nationale des Personnes Handicapées.   Communication

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Porte-parole du Gouvernement a fait un rapport de mission sur la participation de la délégation conduite par le Président de la République, à la 8ème réunion du Comité de Haut Niveau de l’Union Africaine sur la Libye qui s’est tenu au Congo à Brazzaville le 30 Janvier 2020.
 Le Ministre de la Défense chargé des Relations avec le Parlement a fait un compte rendu sur sa visite de travail qui s’est tenu du 28 au 31 Janvier 2020 en Italie.
 Le Ministre du Travail chargé de la Réforme de l’Administration a fait un rapport de mission sur sa participation au Forum Ministériel régional sur l’harmonisation des politiques de migration du travail dans les pays de l’Afrique de l’Est et dans la Corne de l’Afrique qui s’est tenu à Nairobie, au Kenya du 20 au 21 Janvier 2020.
 Le Secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports a fait un rapport de mission sur sa visite de travail qu’il a effectué en Arabie Saoudite du 20 au 24 Janvier 2020.    

 

Djibouti/Soudan: le président Guelleh reçoit le Premier ministre du Soudan Hamdok.

Djibouti/Soudan: le président Guelleh reçoit le Premier ministre du Soudan Hamdok.

Le président de la république, Ismail Omar Guelleh, a reçu aujourd'hui au palais présidentiel, le Premier ministre soudanais Abdallah Hamdok, qui est arrivé au pays dans sa première visite officielle depuis qu'il a assumé le poste de Premier ministre en août dernier.

Le président Guelleh a souhaité la bienvenue au Premier ministre soudanais, et sa délégation en soulignant l'importance de cette visite, qui reflet la préoccupation qu'il attache au renforcement des relations fraternelles entre Djibouti et Khartoum.

Pour sa part, le Premier ministre soudanais, Abdallah Hamdok, a exprimé ses remerciements et son appréciation au président djiboutien pour l'hospitalité qui lui a été réservé.

Hamdok a informé le Président de la République des derniers développements au Soudan et des efforts déployés par le gouvernement pour surmonter les défis actuels.

 Au cours de l'entretien, le président Guelleh et Abdallah Hamdok ont passé en revue les aspects de la coopération conjointe existante entre la République de Djibouti et la république soudanaise, et les moyens de consolider le niveau de coopération bilatérale dans divers domaines.

Il convient de noter que la délégation de haut niveau conduite par le Premier ministre soudanais comprend le ministre des Affaires du conseil des ministres, l'ambassadeur Omar Bashir Manis, Abbas Madani Abbas, le ministre de l'Industrie et du Commerce, ainsi que le directeur da la sécurité National Service le général Djamal Adabou Al-Majeed.

Coté djiboutien, le Premier ministre, Abdoulkader Kamel Mohamed, le ministre des Affaires étrangères Mahmoud Ali Youssouf, le ministre de l'Economie Ilyas Moussa Dawleh, le ministre du Commerce, Hassan Hamad Ibrahim ainsi que  le secrétaire général de la présidence,  Mohamed Abdillahi Wais, le  directeur du cabinet du président Mohamed Saddek et Hassan Saïd Khaireh chef de la Sécurité nationale.

Lors d'une réunion élargie, les deux délégations ont discuté profondément les moyens de renforcement de la coopération bilatérale ainsi que les moyens de développer des liens fraternels.

Il convient de noter que les deux pays ont signé en avril 2014 plusieurs accords dans le but de renforcer la coopération dans des domaines d'intérêt mutuel, notamment l'enseignement supérieur, la santé, l'agriculture, l'énergie, le commerce et la justice.

 

Activité présidentielle: pose de la première pierre du futur siège de l'IGAD.

Activité présidentielle: pose de la première pierre du futur siège de l'IGAD.

Le président djiboutien Ismail Omar Guelleh a, ce matin, procédé à la pose de la première pierre du nouveau siège de l'Autorité intergouvernementale pour le développement connu sous l'acronyme de l’IGAD à Gabode 4.

A son arrivé, le chef de l’Etat a été accueilli par le Premier ministre Abdoulkader Kamil, le chef de la diplomatie djiboutienne, et le secrétaire exécutif de l’IGAD, Workinet Gebyehu.

Cette cérémonie de pose de la première pierre pour les nouveaux quartiers de l’IGAD a rassemblé, les hauts cadres de la délégation venue du Soudan, les membres du gouvernement, des parlementaires, les représentants des organisations Onusiennes, des ambassadeurs, divers hauts gradés de l’armée.

Cette nouvelle structure imposante aux allures futuristes qui verra le jour très bientôt va conserver le type original fait de blocs de corail épais tout en embellissant son environnement avec une sensation nouvelle et rajeunissante.

Après le discours officiel le chef de l'Etat, en compagnie du secrétaire exécutif de l’IGAD, Mr Workinet Gebyehu et le Premier ministre soudanais a procédé à, la pose de la première pierre de l'édifice de l'IGAD. Ce complexe de l'organisation régionale va réunir divers bureaux pour une synergie et une efficacité administrative et logistique sans faille.

En d’autres termes, un édifice qui poursuit sa mission d’aider les Etats des pays membres à promouvoir et maintenir la paix et la sécurité ainsi qu’à favoriser la coopération économique et l’intégration régionale.

Cette cérémonie, d’aujourd’hui, a marqué un moment rituel de l'histoire de l'IGAD, ainsi l’organisation intergouvernementale ouvre une nouvelle ère stratégique dans son potentiel transformateur.

Il convient de rappeler que la république de Djibouti est hôte de l’IGAD depuis sa création en 1996 après que le gouvernement et le peuple djiboutien ont fait un don de ce terrain de 10.000 mètre carré.

Ce geste symbolique traduit ainsi la vision de Djibouti pour une Corne d’Afrique en paix et prospère à tout jamais.

Comité de l’UA: Les travaux du 8e sommet sur la Libye s’achève

Comité de l’UA: Les travaux du 8e sommet sur la Libye s’achève

Le président Ismail Omar Guelleh participe ce jeudi 31 janvier 2020 à Brazzaville au Congo au 8e sommet du Comité de haut niveau de l’Union africaine (UA) sur la Libye.

Inauguré par le président congolais Denis Sassou N’Guesso, ce sommet a vu  la présence de plusieurs chefs d’Etat et de gouvernements dont le président mauritanien, Mohamed Ould El-Ghazaouani, le Premier ministre algérien, Abdelaziz Djerad, ainsi que des délégations de haut niveau des pays membres de l’UA. Les ministres des Affaires étrangères de l’Afrique du Sud, du Tchad, de la Tunisie et de l’Egypte ainsi que le président de la Commission de l’UA ont également pris part à ce 8e sommet du Comité de haut niveau de l’Union africaine (UA) sur la Libye.

Le président Denis Sassou N’Guesso a déroulé le tapis rouge à  son homologue djiboutien Ismail Omar Guelleh au centre international des conférences de Kintélé à  Brazaville. Les travaux du 8e sommet du Comité de haut niveau de l’Union africaine (UA) sur la Libye se sont achevés avec succès ce jeudi, dans l’après-midi, au centre international des conférences de Kintélé, à Brazzaville, en présence du président de la République, M. Ismail Omar Guelleh.

Des acteurs du conflit en Libye et autres partenaires internationaux, qui se donnent pour objectif de relancer le processus de paix, ont également été présents à Brazzaville pour tenter de trouver une solution à cette crise qui perdure depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011.

Le président Guelleh a  estimé que l’affirmation d’une position africaine sur la crise libyenne ne se fera pas sans un coût financier conséquent. Il a ainsi proposé le financement, à travers le Fonds sur la Paix qui sera bientôt opérationnel, d’une mission politique de l’Union Africaine pour la Libye. Ce qui constituerait, selon lui, le premier terrain de son opérationnalisation.

« D’une part, cela attestera de notre détermination auprès des acteurs libyens et des partenaires internationaux; d’autre part, ce serait la meilleure illustration de notre engagement pour une solution politique à cette crise qui affecte l’ensemble de la région sahélo-saharienne », a-t-il affirmé.

« Le monde nous observe. L’Afrique nous regarde. Mais surtout le peuple frère libyen qui souffre nous attend. Huit ans après le déclenchement de la crise libyenne, nous n’avons plus d’excuse », a-t- il déclaré.

Les propos du président Ismail Omar Guelleh, très vite noyés dans un tonnerre d’applaudissements, ont décidemment marqué les esprits. Cette rencontre qui s’est tenue quelques jours avant le prochain sommet ordinaire de l’UA prévu à Addis-Abeba a permis aux membres du comité de haut niveau de l’UA de réaffirmer dans une déclaration finale la position de l’Afrique sur la crise libyenne.

Ils ont en effet rappelé la décision de la 32ème session ordinaire de la Conférence de l’Union africaine tenue à Addis-Abeba, les 10 et 11 février 2019.

Il s’agit, notons-le, d’une décision qui soulignait le rôle clé des libyens eux-mêmes dans la recherche d’une solution durable au conflit et la nécessité qui leur incombe de s’approprier du processus pour mettre fin à la crise.