janvier 28, 2021

Message de félicitation du Président de la République à son homologue réélu d’Ouganda

Message de félicitation du Président de la République à son homologue réélu d’Ouganda

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a adressé hier, lundi, un message de félicitation à son homologue réélu d’Ouganda, M Yoweri Museveni.

Dans son télégramme de félicitation, le Président Guelleh a souhaité « succès et réussite » à M Museveni.

Il a ensuite décrit la réélection du Président Ougandais intervenue dès le 1er tour comme « gage incontestable d’adhésion majoritaire » des ressortissants de ce pays autour du leadership politique en place dans leur pays.

« Nul doute que le renouvèlement de confiance dont vous venez de bénéficier servira de dynamique nouvelle dans votre quête inébranlable à conduire votre pays et votre peuple vers davantage de progrès, de développement et de prospérité », a écrit le Président Guelleh.

« Sous votre conduite éclairée, l’Ouganda contribue, à l’instar de la République de Djibouti, aux efforts de pacification et de stabilisation de la région, préalables indispensables à la réalisation d’une intégration économique durable dans cette partie du monde », s’est-il également réjoui.

M. Yoweri Musveni a été déclaré vainqueur du récent scrutin présidentiel ougandais avec un score de 58,6% des voix exprimées.

Le chef de l’Etat préside les travaux du conseil des ministres : plusieurs projets examinés et approuvés

Le chef de l’Etat préside les travaux du conseil des ministres : plusieurs projets examinés et approuvés

Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH, Président de la République, Chef du Gouvernement a eu lieu ce mardi 19 Janvier 2021, la 2ème Séance du Conseil des Ministres.

En début de séance, le ministre de l’Intérieur fait une communication au conseil des ministres sur l’attaque sanglante le 14 janvier 2021 perpétrée par des assaillants contre la Brigade de Gendarmerie de la ville de Tadjourah. Il a affirmé qu’une enquête a été diligentée afin de mettre la lumière sur cet acte criminel et que tous les moyens sont mis en œuvre pour traduire ces individus devant la justice afin de répondre de leurs actes.

Ont été examinés et approuvés les textes suivants :

Ministère de l’Energie chargé des Ressources Naturelles.

1ère Question : projet de Loi de l’amendement de l’accord-cadre de l’Alliance Solaire Internationale (ASI).

Le projet de Loi portant amendement de l’Accord-cadre de l’Alliance Solaire Internationale est une initiative lancée officiellement à New Delhi le 11 mars 2018. L’Alliance Solaire vise à rendre possible le changement d’échelle dans le déploiement de l’énergie solaire dans les 121 pays à fort ensoleillement situés entre les tropiques du Cancer et du Capricorne. Notre pays est parmi les premiers pays membres de l’Alliance Solaire et a ratifié cet Accord par la Loi n°7 de 2018. Par le développement efficace de la nouvelle organisation, les pays développés ont exprimé leurs souhaits d’y intégrer et en devenir membre entier en dépassant le rôle du partenaire. Lors de l’Assemblée Générale, les pays membres ont voté pour l’amendement de l’Accord-cadre de sorte à étendre l’adhésion à l’organisation les pays se trouvant en dehors des deux tropiques. C’est dans ce cadre que l’amendement est prévu et l’article 7 de cet Accord précise que les critères géographiques entre les tropiques du Cancers et du Capricorne seront supprimées. Ainsi, l’adhésion est ouverte à tous les pays membres des Nations Unies souhaitant participer au développement de l’énergie solaire.

Ministère du Travail chargé de la Réforme de l’Administration.

2ème Question : Projet de Loi portant nouveau Statut général des fonctionnaires.

Le Statut Général des Fonctionnaires de notre pays résulte principalement de la Loi n°48 du 26 juin 1983. Depuis son adoption, il n’a fait l’objet d’aucune évolution significative. En effet, certaines dispositions d’une part ne tiennent pas compte d’évolutions du droit et des engagements internationaux de notre pays, d’autre part, de transformations socioéconomiques. Dans cette perspective, il a été demandé que soit examiné les conditions de rénovation du statut général des fonctionnaires en veillant non seulement à préserver les droits acquis mais aussi à développer de nouveaux droits favorisant l’attractivité d’une fonction publique compétente, responsable pleinement au service de nos concitoyens. Le présent projet de Loi repose fondamentalement sur la réaffirmation des principes intangibles et des exigences qui conditionnent l’efficacité de l’action des fonctionnaires et font l’unité de la fonction Publique. Outre le souci de clarté et de cohérence des règles affirmées par le statut général, les principaux apports de la révision du texte résident dans la modernisation et l’extension des droits individuels et collectifs des fonctionnaires, la responsabilisation des fonctionnaires et de leurs hiérarchies et l’instauration des droits et des procédures favorisant l’activation et la performance de notre système de fonction publique. Ce projet de Loi entend promouvoir une fonction publique Djiboutienne en capacité de répondre efficacement aux attentes de nos concitoyens et de contribuer pleinement au développement de notre pays. Ce projet de Loi vise la modernisation du cadre juridique de la Fonction Publique et de répondre aux changements induits par le développement économique et social que connait notre pays.

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

3ème Question : Projet d’Arrêté accordant l’accréditation d’une formation de Licence en Informatique et Technologie de l’Information du Centre de Formation et de Développement.

4ème Question : Projet d’Arrêté accordant l’accréditation d’une formation de Licence en Energie Electrique du Centre de Formation et de Développement.

5ème Question : Projet d’Arrêté accordant l’accréditation d’une formation de Licence en Electronique Industrielle et Automatisme du Centre de Formation et de Développement.

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche a présenté trois textes. Le 1er projet vise à accorder au Centre de Formation et de Développement l’accréditation d’une formation de Licence en Informatique et Technologie de l’Information. Le 2ème projet est relatif à l’accréditation d’une formation de Licence Professionnelle en Energie Electrique et le 3ème projet vise l’accréditation d’une formation de Licence en Electronique Industrielle et Autonomisme. Conformément à l’article 7 du Décret n°2020-011 du 19 janvier 2020, ces accréditations sont accordées pour une durée de 3 ans. L’adoption de ces projets vont permettre au Centre de Formation et de Développement d’accroitre l’offre des formations dispensées par cet établissement.

Ministère du Budget.

6ème Question : Projet d’Arrêté portant attribution à titre onéreux une parcelle de terrain au profit de la Société « SOJED ».

Le projet d’Arrêté a pour objet l’attribution d’une parcelle de terrain d’une superficie de 7.1 hectares situé dans la zone de Balbala Sud au profit de la Société SOJED. Ladite parcelle est destinée à l’implantation d’un projet immobilier.

Le président de la République reçoit le rapport de la cour des Comptes

Le président de la République reçoit le rapport de la cour des Comptes

Le président de la République a comme à l’accoutumée reçu le rapport de la Cour des Comptes pour l'année 2020. Ce rapport public reprend les travaux réalisés par la dite cour des Comptes durant l'année 2019 dont notamment sur l'exécution du Budget 2018. 

Cette année, des éléments nouveaux ont été pris en compte. Ce rapport a accordé une place importante aux échanges avec la commission de suivi et de correction des anomalies relevées par la Cour des Comptes et d'autres part avec les praticiens de la gestion des finances publiques grâce au colloque sur les finances.

Le chef de l'Etat reçoit la délégation chargé de la médiation entre le Kenya et la Somalie

Le chef de l'Etat reçoit la délégation chargé de la médiation entre le Kenya et la Somalie

Le président de la République reçoit la délégation chargé de la médiation entre le Kenya et la Somalie. Cette délégation avec à sa tête l'ambassadeur de Djibouti au Kenya M. Yacin Elmi Bouh a fait son compte rendu de sa mission. 

Cette délégation a pour objectif de rétablir les liens diplomatiques entre le Kenya et la Somalie.  

Cette délégation mandaté par les chefs d'Etats des pays membres de l'IGAD est composé outre l'Ambassadeur M. Yacin Elmi Bouh, l'ambassadeur de Djibouti en Somalie, M. Aden Hassan Aden, le Général Ali Mohamed Taher, le Général Osman Nour Soubagleh, le Colonel Mohamed Barkad, le Colonel Ali Aden ainsi qu'un représentant de l'IGAD.

Le Chef de l'Etat reçoit le rapport des droits de l'Homme de la CNDH

Le Chef de l'Etat reçoit le rapport des droits de l'Homme de la CNDH

Le chef de l'Etat a reçu le rapport sur la situation des droits de l'Homme à Djibouti pour l'année 2019.  Ce rapport soumis par le président de la Commission Nationale de Droits de l'Homme M. Saleban Oudine est composé de plusieurs axes.  

Le 1er volet de ce rapport a valeur d’une présentation des missions et fonctionnement de la CNDH.  

Le second volet élabore une rétrospective complète des missions conduites par la CNDH dans le cadre de l’année 2019. Et le troisième chapitre porte sur une conclusion mais aussi une série de recommandations de la CNDH en vue d’une plus grande affirmation des Droits de l’Homme dans notre pays.