août 04, 2020

Le chef de l’Etat préside une réunion sur le bilan de ses récentes tournées dans les régions de l’intérieur

Le chef de l’Etat préside une réunion sur le bilan de ses récentes tournées dans les régions de l’intérieur

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a dirigé aujourd’hui, lundi 1 juin 2020, au Palais de la République, une importante réunion sur le bilan de ses récentes tournées dans les districts de l’intérieur.

L’ensemble des ministres qui accompagnaient le Chef de l’Etat lors de ses tournées dans les régions de l’intérieur ont pris part à cette réunion.

Outre l’élaboration d’une liste détaillée des problématiques constatées sur le terrain lors de ses tournées dans les régions, le Chef de l’Etat mit à profit cette audience pour requérir aux Ministres réunis, chacun dans son domaine, un mécanisme précis d’action pour remédier aux défaillances enregistrées dans les régions de l’intérieur.

Il mit également à profit cette audience pour requérir aux Ministres des dynamiques nouvelles de développement calquées sur le principe d’aspirations légitimes formulées lors de ses tournées dans les districts et, sur le profil économique précis de nos différentes régions de l’intérieur.

Ordre a spécifiquement été donné en vue d’actions rapides sur les problématiques liés au renforcement du niveau de santé, au déficit d’eau et aux précarités sociales.

Cela en raison du fait que ces thématiques relèvent de préoccupations pressantes et à l’ordre du jour dans l’ensemble de nos régions de l’intérieur.

Ce focus présidentiel nouveau sur nos districts met le projecteur sur l’attachement du Chef de l’Etat à l’éthique et culture politique souscrivant au principe de suivi dans les démarches et programmes.

Il donne également la pleine mesure de la détermination de notre pays à adjoindre, à l’instar de son combat salvateur contre le coronavirus sous nos cieux, le développement de ses régions de l’intérieur dans la liste de ses principales priorités.

Le Premier ministre, Abdoulkader Kamil Mohamed, le ministre de l’Intérieur, M Moumin Ahmed Cheick, le ministre du Budget, M Abdikarim Aden Cher, le ministre l’Agriculture, de l'Eau, de la Pêche, de l'Elevage et des Ressources halieutiques, M Mohamed Ahmed Awaleh, le ministre de l’Education et de la Formation Professionnelle, M Moustapha Mohamed Mahamoud, la ministre des Affaires sociales et des Solidarités, Mme Mouna Osman Aden, la ministre du Logement, Mme Amina Abdi Aden, la ministre de la Femme et de la Famille, Mme Moumina Houmed Hassan, le ministre du Travail chargé de la Réforme de l'Administration, M. Isman Ibrahim Robleh, le ministre de la Santé, M Mohamed Warsama Dirieh, le ministre de l'Équipement et des Transports, M Moussa Mohamed Ahmed, le ministre de l'Urbanisme, de l'Environnement et du Tourisme, M. Mohamed Abdoulakder Moussa Helem, et le secrétaire d'Etat chargé de la Décentralisation, M. Hamadou Mohamed Aramis, ont pris part à la réunion sur le bilan des tournées présidentielles dans les régions de l’intérieur.

Message de vœux de l'aïd du chef de l'Etat

Message de vœux de l'aïd du chef de l'Etat

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a, comme à l’accoutumée, à l’avènement de l’Aid Al Fitr, exprimé ses « vœux de santé, de bonheur et de prospérité » à ses compatriotes.

« Je forme le souhait que l’Aïd-al-Fitr soit pour nos concitoyens un couronnement réussi à l’intense piété et recueillement spirituel auxquels ils ont l’habitude de s’assigner durant le mois béni du Ramadan », a déclaré le Chef de l’Etat.

Dans ce vœu à la nation, le Président Guelleh a tout d’abord émis « l’espoir d’un prompt rétablissement à ses compatriotes malades et celui d’un rapide accès au circuit économique à ceux qui sont en proie aux précarités ».

Il mit ensuite à profit cette occasion pour exprimer ses « sincères remerciements et l’expression parfaite de sa reconnaissance à l’ensemble de nos compatriotes engagés au 1er front dans la lutte contre la pandémie du coronavirus sous nos cieux ».

« La nation djiboutienne n’aura de cesse de garder dans sa mémoire collective le dévouement sans faille dont font preuve nos personnels de santé pour protéger et soigner notre population contre les méfaits du coronavirus », a dit en substance le Chef de l’Etat.

« Je souhaite tout autant rendre hommage à nos forces armées et de sécurité et à l’ensemble d’autres départements engagés de près ou de loin dans le combat salvateur de notre société contre cette maladie redoutable », a-t-il poursuivi.

« Quand bien même la méthode anticipative adoptée par notre pays en vue d’éviter les conséquences dramatiques de cette pathologie aient débouché sur des résultats encourageants, je suis d’avis que le danger reste toujours d’actualité » a-t-il indiqué.

« C’est pourquoi, j’exhorte nos compatriotes à respecter et souscrire aux consignes de nos professionnels de santé et à éviter les comportements de nature à compromettre leurs vies et celles de leurs familles et proches »,a-t-il affirmé.

« Je suis fier que, comme à d’autres époques de son Histoire, notre nation ait appréhendé les défis, notamment économiques, lancés par la maladie du COVID-19 sous le signe de la cohésion nationale », s’est par ailleurs réjoui le Président Ismail Omar Guelleh.

« Le confinement adopté n’eut aucune conséquence sur le travail des employés, aussi bien dans le public que dans le privé. Et l’élan de solidarité nationale entrepris sous l’égide de l’Etat a permis une prise en charge optimale de nos compatriotes du secteur informel », s’est-il félicité.

« Je forme le vœu sincère que le Coronavirus devienne rapidement un souvenir lointain pour notre société », a-t-il espéré.

« Je projette de ce fait une reprise efficiente de notre marche inexorable et collective vers le développement », a-t-il indiqué, réitérant ses « meilleurs vœux d’Aïd-al-Fitr à tous les Djiboutiens et les Djiboutiennes et à l’ensemble des expatriés qui nous font l’honneur de vivre chez nous ».

 

Le Secrétaire Général des Nations unies salue le leadership du Président Guelleh en matière de lutte contre le COVID-19

Le Secrétaire Général des Nations unies salue le leadership du Président Guelleh en matière de lutte contre le COVID-19

Le Secrétaire Général des Nations Unies, M Antonio Guterres a, dans un courrier adressé au Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, rendu un vibrant hommage au Gouvernement djiboutien dans le cadre des efforts dédiés à la pandémie du COVID-19.

Dans son hommage adressé hier, mardi, au Chef de l’Etat, le Secrétaire Général des Nations a loué les mécanismes et actions mis en place par la République Djibouti en vue d’atténuer la portée du coronavirus.
Il a cet effet décrit « La politique de dépistage, qui a enregistré le taux de dépistage par habitant le plus élevé de la région » comme un procédé tactique efficient et la marque indéniable d’une posture offensive de Djibouti dans sa légitimité à éviter une propagation de masse de la pathologie.

« Le suivi actif des contacts », autre pratique avant-gardiste adoptée par notre pays en vue d’identifier l’ensemble des personnes ayant eu proximité avec des cas contaminés, a également été définie par le Secrétaire Général comme une approche méthodologique judicieuse.

« L’Organisation des Nations Unies continuera à être un partenaire solide du Gouvernement djiboutien dans les efforts visant à atténuer la propagation du CIVID-19 », a noté M Antonio Guterres.
Et le Secrétaire général des Nations Unies de mettre à profit ce courrier pour exprimer au Chef de l’Etat djiboutien la « reconnaissance » de la Communauté internationale à sa « générosité et son accueil d’un grand nombre de migrants et de réfugiés » fuyant les guerres et les catastrophes dans cette partie du monde.

 Présidence.

Le Président de la République reçoit les meilleurs vœux de ses homologues arabes et musulmans, à l’avènement de l’Aid Al Fitr

Le Président de la République reçoit les meilleurs vœux de ses homologues arabes et musulmans, à l’avènement de l’Aid Al Fitr

Des messages de vœux émanant, à l’approche de l’Aid Al Fitr, de la part des Chefs d’Etat et de Gouvernement de Pays frères arabes et musulmans, continuent d’affluer ces jours-ci à la Présidence de la République.

 Dans leurs télégrammes respectifs, les dirigeants arabes et musulmans forment des vœux de « succès et de réussite » au Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, dans ses efforts visant à connecter notre pays avec le développement durable.

 Ils forment également le « souhait d’un plus grand bien-être,  épanouissement et prospérité au Peuple djiboutien. »

 « Puisse Dieu Tout Puissant continuer d’entourer la République de Djibouti  de sa bénédiction et protection afin qu’elle demeure l’havre de paix, de tolérance et d’intégration qu’elle a toujours été », est  écrit dans certains des messages envoyés au Chef de l’Etat.

 D’autres de ces messages implorent « Dieu afin d’épargner Djibouti et l’ensemble du monde musulman de la pandémie du Coronavirus »

 Le Sultan d’Oman, Sa Majesté Haïtham Bin Tareq et le Président Yéménite, M Abdo Rabo Mansour Hadi  font partie d’un dernier lot de dirigeants arabes et musulmans qui ont fait parvenir des messages de meilleurs vœux d’Aid Al Fitr au Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh.

 Dans leurs missives distinctes, ces leaders ont chacun réitéré la « détermination de son pays et de son peuple à œuvrer au renforcement de relations d’amitié, de solidarité et de fraternité avec la nation djiboutienne ».

 

 

 

Présidence : 8ème Séance du Mardi 12/05/2020

Présidence : 8ème Séance du Mardi 12/05/2020

Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH, Président de la République et Chef du Gouvernement, a eu lieu ce Mardi 12/05/2020, la 8ème Séance du Conseil des Ministres.

PRIMATURE

Communication sur la gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus.

Le Premier Ministre a fait une communication au Conseil des Ministres sur la gestion et les actions engagées depuis plus d’un mois et demi contre l’épidémie du COVID-19. Il a souligné que depuis la mise en place du Comité de pilotage institué par le décret du 24 mars 2020, des réunions quotidiennes ont été organisées pour suivre l’évolution de la situation sanitaire et adapter si nécessaire la riposte gouvernementale. La stratégie initialement mise en place qui consiste à dépister les cas suspects, tracer les contacts et prendre en charge tous les cas testées positifs dans les structures sanitaires et le travail sérieux mené par les médecins du Ministère de la Santé et des forces de sécurités ont permis la maîtrise de la situation sanitaire malgré la persistance de certains foyers épidémiques actifs. Il a précisé que le confinement a permis de ralentir la propagation de l’épidémie. Parallèlement le comité de pilotage a supervisé les opérations de rapatriement de certains ressortissants Djiboutiens résidant dans les différents pays. Il a informé après concertation avec le comité scientifique, il a été décidé de mener une enquête de prévalence dans la capitale pour appréhender le visage de ce virus et les caractéristiques du Covid à Djibouti. Effectuée dans divers quartiers de la capitale, l’étude a montré  un taux de prévalence important. En effet, la quasi majorité des cas détectés sont asymptomatiques et guérissent généralement au bout d’une dizaine de jours. Ces résultats et compte tenu de la nécessité urgente de faire redémarrer l’économie nationale, il a été convenu d’aller progressivement vers un assouplissement du confinement. Il a indiqué que ce processus de déconfinement nécessite qu’on mette l’accent sur la réalisation d’un certain nombre de prérequis et de conditions préalables avant la reprise d’activités des différentes secteurs. Cette préparation implique que les conditions fixées dans le décret du 10 mai 2020 soient respectées notamment le port obligatoire du masque, la mise en place d’un dispositif de lavage des mains, l’organisation de la distanciation sociale et la désinfection régulière des endroits ou locaux. Sur le plan sanitaire cette période post déconfienment sera scrutée avec attention  à travers le travail quotidien de dépistage et d’analyse de l’équipe médicale. Enfin, il est prévu un renforcement des capacités  de prise en charge pour être en mesure  de répondre à l’évolution de la situation sanitaire. 

MINISTÈRE DE LA SANTÉ

Communication sur l’évolution de la pandémie Covid-19.

Le Ministre de la Santé a fait une communication sur la situation de l’épidémie COVID-19 dans notre pays et indique qu’à ce jour, notre pays compte 1 256 cas positifs, 886 cas ont été déclarés guéris et 3 décès. Il a souligné que depuis le début de l'épidémie, 16 093 tests ont réalisés. Avec prés de 90% de cas asymptomatiques et des cas symptomatiques présentant des tableaux légers à modérés, l’épidémie revêt un facies particulier dans notre pays. Il a indiqué qu’après avoir atteint un pic de 156 cas diagnostiqués le 15 avril 2020, nous assistons à une décroissance régulière et continue des cas positifs. Aussi il a été décidé de conduire une compagne massive de dépistage à Djibouti-ville dans une première séquence. Les principaux objectifs poursuivis sont de confirmer l’existence d’une transmission communautaire active et fournir d’éventuelles indications sur son niveau, évaluer à un temps T le nombre de cas positifs dans la population de la capitale, identifier d’éventuels foyers devant faire l’objet d’une attention toute particulière et évaluer l’impact des mesures du confinement  sur la dynamique de l’épidémie. Enfin, le ministre de la santé a informé d’une réactualisation des stratégies mise en œuvre dans 3 domaines essentiels en matière diagnostique, des mesures de prévention et de contrôle de l’infection et en matière de thérapeutique. Ces nouvelles orientations seront soutenues par l’élaboration de procédures opérationnelles, un plan de communication et un stock stratégique en matériels de protection individuel, en médicament et équipement médicaux.

MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES AFFAIRES PENITENTIAIRES CHARGE DES DROITS DE L’HOMME

Projet de Loi portant modification de certaines dispositions de la législation en matière de procédure civile.

Le projet de Loi modifie certaines dispositions de la législation en matière de procédure civile. L’accès à la justice est une priorité essentielle et nos compatriotes résidant dans les régions doivent parfois parcourir plus de 200 Km  pour trouver une juridiction. C’est dans cette optique  de mettre un terme à cette inégalité qu’il est créé trois nouveaux pôles judiciaires à Balbala, à Dikhil et à Obock. Les deux derniers comprennent chacun un tribunal de première instance et un tribunal du statut personnel. Le pôle judicaire de Balbala comprend un tribunal de première instance, un tribunal du statut personnel et une Cour d’appel. Ce projet a pour objectif de désengorger les juridictions existantes et permettre aux magistrats d’améliorer la qualité des décisions rendues. L’adoption de ce projet de Loi modificatif vise à renforcer la carte judiciaire de notre pays afin de rapprocher davantage la justice des justiciables.

MINISTÈRE DE L'ÉNERGIE CHARGÉ DES RESSOURCES NATURELLES

Projet de Décret portant approbation de l’évaluation préalable du projet solaire.

Le présent projet de décret a pour objet l’approbation des conclusions de l’évaluation préalable du projet solaire. La société ENGIE a soumis un projet sous forme d’offre spontanée et permettant de développer, construire, d’exploiter une centrale photovoltaïque au Grand Bara d’une capacité de 30 Mégawatts dans une première phase. Ce projet accroîtra les capacités de production nationale d’électricité en vue de satisfaire la demande en électricité de notre pays. Ce projet important est aussi conforme aux objectifs de développement et social de notre pays et permettra la création des nombreux emplois. L’adoption de cette évaluation préalable vise à concrétiser la réalisation du projet de construction de la centrale solaire au Grand Bara.

Projet de Décret portant approbation de l’évaluation préalable du projet de parc d’Energie renouvelable (BIOMASSE).

Le projet de décret a pour objet l’approbation des conclusions de l’évaluation préalable du projet d’Energie renouvelable Biomasse. La société américaine CR Energy Concepts LLC a soumis un projet sous forme d’offre spontanée et porte sur la conception, la construction, l’exploitation et le développement d’un  parc d’énergie renouvelable produisant 40MW d’électricité à partir des déchets solides municipaux dans la localité de Damerjog. Ce projet permettra la création de 200 emplois dans sa phase de construction et 100 emplois permanents. L’objectif visé par ce projet est de renforcer les capacités de production énergétique grâce à l’exploitation  de l’énergie renouvelable en particulier la biomasse. Ce projet s’insère parfaitement à la politique du gouvernement en matière d’indépendance énergétique et apporte une réelle valeur ajoutée dans ce domaine. La concrétisation de ce projet vise aussi à accélérer la transition énergétique notamment 100% d’énergies vertes.

 

 Présidence.