janvier 24, 2020

Retour du Président de la République à l’issue de sa participation au 13ème sommet ordinaire de l’IGAD

Retour du Président de la République à l’issue de sa participation au 13ème sommet ordinaire de l’IGAD

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a regagné aujourd’hui, vendredi, en milieu d’après-midi le pays, suite à sa participation au 13ème sommet ordinaire de l’Autorité Intergouvernementale pour le Développement (IGAD). 

Le principal ordre du jour de cette réunion ordinaire de l’IGAD était dévolu à l’adoption d’une stratégie commune des Pays membres de l’Organisation en matière de sécurité de la Mer rouge et du Golfe d’Aden, deux voies maritimes d’intérêts majeurs et, en proie ces temps-ci à d’importantes tensions impliquant de nombreuses Puissances. 

La participation du Président de la République à cette assise a essentiellement été marquée par le discours qu’il a prononcé à la tribune de ce sommet. 

Le Chef de l’Etat djiboutien a dédié un important volet de cette intervention à la nécessité, pour les pays membres de l’IGAD,  d’adopter une plus grande collaboration autour de la question de la sécurisation de la Mer rouge et Golfe d’Aden. 

 « Cette zone maritime est d’une grande importance stratégique et commerciale pour l’ensemble des pays riverains et non riverains », a d’emblée fait observer le Président Guelleh qui, s’est félicité de « l’initiative prise à Djibouti de mettre en place une vision et une stratégie communes de l’IGAD ».

En dehors de l’instauration d’une plus grande collaboration des Pays membres de l’IGAD, le Président de la République a estimé que la prévention et le combat des troubles sécuritaires au sein de la Mer rouge et du Golfe d’Aden doivent être menés à travers une plus grande coopération de l’IGAD avec les autres partenaires dans cette problématique.

« Nous devons privilégier la coopération avec les autres initiatives existantes telles que le Conseil de la Mer Rouge et du Golfe d’Aden et réfléchir à la mise en place de mécanismes de communication et de collaboration », a en ce sens déclaré en substance le Président djiboutien.

Outre ce 1er sujet, le 13ème sommet de l’IGAD a intégré d’autres thématiques plus subsidiaires de travail.

La restructuration de l’Organisation, le renouvelement de sa Présidence tournante et l’investiture de son nouveau Secrétaire exécutif faisaient partie des autres sujets à l’ordre du jour de ce 13ème sommet ordinaire de l’IGAD.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Chef de l’Etat reçoit le Président de la Grande Assemblée de Turquie

Le Chef de l’Etat reçoit le Président de la Grande Assemblée de Turquie

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a reçu aujourd’hui, jeudi, en fin de matinée au Palais de la République le Président de la Grande Assemblée de Turquie, M Moustapha Sentop, en visite officielle à Djibouti où, il fait entre autres partie de hôtes de marque de la 42ème réunion des Présidents des Parlements de l’Union africaine qu’abrite ces jours-ci notre pays. 

Les relations d’amitié et de coopération entre les deux pays et les peuples ainsi que les voies et moyens de les promouvoir et les développer davantage ont été au centre des discussions entre le Président Guelleh et l’officiel turc de haut rang. 

Djibouti et la Turquie entretiennent des partenariats privilégiés dans un nombre important de secteurs névralgiques dont, l’Enseignement supérieur et la réalisation d’ouvrages d’intérêts majeurs.

 Dans le domaine de l’Enseignement supérieur, le succès de la coopération djibouto-turque s’était récemment illustrée à travers la coopération fructueuse que les deux pays avaient eue dans le cadre de la mise sur pied de l’Ecole d’ingénieurs de Djibouti.

 Quant en matière de construction d’ouvrages d’intérêts majeurs, les deux pays ont produit les preuves de leur capacité à coopérer avec synergie, à travers notamment la réalisation du Barrage de l’amitié Djibouti-Turquie, sis à Wéa. 

Barrage de 38 mètres de hauteur et de 210 mètres de longueur, cet ouvrage afflue avec de nombreux avantages dont la lutte contre la soif, la réhydratation de la nappe phréatique dans cette localité et la prévention de l’envasement des ports et des zones franches. 

Le Président de l’Assemblée nationale, M Mohamed Ali Houmed, le  Ministre de l'Agriculture, de l'Eau, de la Pêche, de l'Elevage et des Ressources halieutiquesM. Mohamed Ahmed Awaleh, l’Ambassadeur de la République de Djibouti auprès de la République de Turquie, M  Aden Houssein Abdillahi, le Secrétaire Général de la Présidence, M Mohamed Abdillahi Waïs et la Parlementaire djiboutienne, Mme Oumma Mohamed Hamid, ont pris part à la rencontre entre le Chef de l’Etat et le Président de la Grande Assemblée de Turquie. 

A noter également la présence à ces entretiens de l’Ambassadeur de la République de Turquie auprès de la République de Djibouti, Son Excellence Levent Sahainkaya.

 

 

 

PRESIDENCE: Message de condoléance du Président de la République à son homologue français

PRESIDENCE: Message de condoléance du Président de la République à son homologue français

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a adressé aujourd’hui, mardi 26 novembre 2019, un message de condoléance à son homologue français, M Emmanuel Macron dont, le pays déplore la mort de 13 de ses soldats engagés dans le cadre de l’opération Barkhane dédiée à la lutte contre le terrorisme au Mali et dans le Sahel.

Dans son message, le Président Guelleh a exprimé sa « compassion et solidarité » et décrit les soldats décédés comme « des héros au service du combat du terrorisme, l’une des plus grandes problématiques du monde contemporain ».

« Le Peuple et le Gouvernement de Djibouti se joignent à moi pour manifester leur sympathie et soutien à la nation amie française toute entière », a indiqué le Chef de l’Etat.

« Cette tragédie illustre parfaitement l’engagement de la France à faire face aux sacrifices liés au triomphe de la paix et de l’état de droit sur les diktats, l’intolérance, l’obscurantisme et la terreur », a par ailleurs écrit le Président Ismail Omar Guelleh réitérant ses « condoléances attristées » à son homologue français, M Emmanuel Macron.

Départ du Président de la République à destination d’Addis-Abeba

Départ du Président de la République à destination d’Addis-Abeba

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a quitté aujourd’hui, jeudi, en début d’après-midi le pays à destination d’Addis-Abeba, la capitale éthiopienne où, il prendra part au 13ème sommet ordinaire de l’Autorité Intergouvernementale pour le Développement (IGAD). 

Si plusieurs sujets sont portés à l’ordre du jour de cette assise, c’est toutefois l’adoption d’une position commune des pays membres de l’Organisation en matière de sécurisation de la Mer rouge et du Golfe d’Aden qui demeurera la principale thématique de ce sommet.

L’adoption d’une stratégie de défense et de sécurité collégiale des pays membres de l’IGAD au sujet de la Mer rouge et du Golfe d’Aden acquière une accuité de plus en plus importante au regard de nombreuses tensions impliquant de grandes Puissances autour de ces voies maritimes névralgiques. 

Sous l’égide du Président Guelleh, la République de Djibouti qui acquit une importante culture en matière de conception et d’animation des coalitions intégrées de sécurité et de défense mettra en partage son expérience dans le domaine, au sein des travaux de cette réunion de l’IGAD. 

En dehors de cette thématique centrale, le 13ème sommet ordinaire de l’IGAD intègrera d’autres volets plus subsidiaires de travail dont, l’élection de sa Présidence tournante et l’investiture officiel de son nouveau Secrétaire exécutif,  M Workneh Gebeyehu.

En marge de sa participation à cette réunion de l’IGAD, le Président Ismail Omar Guelleh mettra, comme à l’accoutumée, à profit son déplacement à Addis-Abeba pour s’entretenir en aparté avec les principaux responsables politiques d’Ethiopie. 

Il mettra également à profit ce déplacement pour s’entretenir avec plusieurs de ses autres homologues Chefs d’Etat et de Gouvernement des Pays de l’IGAD participant comme lui à ce sommet.

 

 

 

PRESIDENCE: le chef de l’Etat préside la 20eme séance du conseil des ministres.

PRESIDENCE: le chef de l’Etat préside la 20eme séance du conseil des ministres.

Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH, Président de la République, Chef du Gouvernement a eu lieu ce Mardi 26 Novembre 2019, la 20ème Séance du Conseil des Ministres.

 

Ont été examinés et approuvés les textes suivants:

 

En début de séance, le Premier Ministre et le Ministre de l’Intérieur ont fait une communication sur les intempéries et les précipitations intenses de ces derniers jours, les pluies qui ont engendré des graves inondations au niveau de la capitale. L’ensemble des membres de l’Etat-major du plan d’organisation des secours appelé plan ORSEC ont été réuni le 22 novembre 2019 et des mesures ont été prises. Ils ont mis en exergue que tous les moyens humains et matériels de l’Etat ont été mobilisés pour faire face à cette catastrophe. Aussi, il a été procédé à la répartition des tâches des différentes institutions publiques concernées et des postes de commandement opérationnel ont été installés à proximité des différents sites retenus. Les différents corps des forces nationales ont été mobilisés notamment pour les opérations de transports des populations bloquées sur plusieurs endroits de la ville. Ils ont rappelé le caractère exceptionnel de ces inondations. Des réponses ponctuelles ont ainsi été mise en œuvre par les différentes institutions, organismes gouvernementaux et non gouvernementaux, en particulier la mise à disposition d’équipements, de vivres et des kits d’hygiènes aux sinistrés. Ainsi, plus de 5000 personnes sinistrées ont été prises en charge dans les différents sites d’évacuation et d’hébergement. D’autre part, le Ministre de l’Intérieur et le Premier Ministre ont également communiqué au Conseil sur les efforts et les actions urgentes à entreprendre dans les prochains jours pour évacuer les eaux pluviales sur les grandes avenues de la capitale et des quartiers. Pour ce faire, il a été aussi décidé des mesures d’évacuations des boues dans les artères de circulation, le désengorgement des voies d’accès, la désinfection permanente au niveau des sites d’hébergement des sinistrés, la pulvérisation spatiale et lutte anti-vectorielle, la distribution de masses des moustiquaires imprégnées et le renforcement de la surveillance épidémiologique ainsi que la vigilance accrue au niveau des structures sanitaires.

Par ailleurs, le Chef de l’Etat a rappelé aux membres du Gouvernement, l’urgence de prendre toutes les dispositions requises pour renforcer la mobilisation des services, afin d’amplifier l’exécution des opérations de pompage et la libération des canaux de drainage et d’évacuation des eaux pluviales dans les zones affectées. Il a souligné la nécessité de renforcer la coordination des différentes institutions, la mise en place des actions et des mesures de préventions notamment l’élaboration des plans. Il a demandé une meilleure organisation des services concernés pour rapidement porter assistance aux populations affectées. Pour éviter d’éventuelles situations d’urgences et de catastrophes, il a instruit la création des stocks de réserves alimentaires, des médicaments, des équipements et des moyens énergétiques. 

 

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

1ère Question : Communication sur la rentrée universitaire 2019.

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche a fait une communication relative à la rentrée universitaire de l’année 2019 et précise que cette rentrée universitaire s’est bien déroulée. Depuis sa création, les effectifs des étudiants sont en constantes augmentation de 461 en 2001 à 10122 en 2019 repartis sur 7 facultés. Le Ministre a souligné que l’Université possède aujourd’hui un nombre important d’enseignant-chercheurs qualifiés, dont 50% ont moins de 35 ans. Cette jeunesse du corps enseignant représente un atout majeur pour l’Université en termes de dynamisme. Ainsi, le défi majeur pour l’Université est la formation de ces jeunes et la mise en place de dispositifs incitatifs pour les encourager et les retenir surtout après l’obtention de leurs doctorats. D’autre part, avec l’appui du projet de Centre d’Excellence Africain et pour accroitre l’offre de formation, deux Masters ont été créés à savoir le Masters Logistique et Transport et le Masters Data Science. Ces formations visent à répondre à la demande socioéconomique du pays. Il a indiqué que la structuration de la recherche est en cours avec la constitution d’équipes pluridisciplinaires dans le domaine de la logistique et transport, l’énergie, l’environnement et le numérique. Sur le plan de la gouvernance, la modernisation de l’Université permettra la mise en place d’outils de pilotage stratégique. Pour ce faire, des groupes de travail sont lancés pour déterminer les indicateurs de pilotages pertinents à mettre en place pour une gestion optimale de l’université, conformément aux recommandations du Haut Conseil à l’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur. Ce processus inclusif devra aboutir à la fin de l’année universitaire 2019-2020 à la mise en place d’une vision globale avec des indicateurs de performances. En perspectives, l’accent sera mis sur l’élargissement de l’offre de formation, le renforcement des activités de recherches disciplinaires capable de soutenir les enseignements des masters, le renforcement des enseignements des langues avec des méthodes innovantes et l’insertion professionnelle.

 

Ministère de l’Energie chargé des Ressources Naturelles.

2ème Question: Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget Prévisionnel l’an 2020 de la Société Internationale des Hydrocarbures de Djibouti.

Le budget prévisionnel de la Société Internationale des Hydrocarbures de Djibouti pour l’exercice 2020 est arrêté en produits à 35 milliards FD. En 2020, la Société vise la poursuite de son programme de diversification sur toute la chaine de l’activité pétrolière tant en amont qu’en aval surtout dans le secteur du transport, du stockage et du raffinage des produits pétroliers. La Société Internationale des Hydrocarbures de Djibouti prévoit en 2020 de réaliser un programme d’investissement nécessaire à l’accomplissement de ses missions.

 

 

Ministère du Logement.

3ème Question : Projet d’Arrêté portant bilan d’ouverture de la Société Immobilière et d’Aménagement Foncier.

Le projet d’Arrêté a pour objet l’adoption du bilan d’ouverture de la Société Immobilière et d’Aménagement Foncier (SIAF) arrêté à la date du 01 janvier 2018 avec un total d’actif d’une valeur de 18 milliards FD. Le bilan d’ouverture a pour objet de déterminer la valeur du patrimoine pour la constitution de la SIAF créée par la Loi n°08/AN/18. Cette nouvelle entité qui remplace la Société Immobilière de Djibouti a pour mission de mettre en œuvre la politique arrêtée par le gouvernement en matière d’aménagement foncier de terrains destinés à la réalisation d’opération physique de construction de logement ainsi que la production et la commercialisation des matériaux de construction. L’adoption du projet d’Arrêté vient compléter les dispositifs juridiques et institutionnels pour la mise en place effective de la Société et permettre un démarrage effectif des activités de la nouvelle structure.

 

Communications.

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur a fait un rapport de mission sur sa participation au 6ème Sommet annuel sur le Savoir qui s’est tenu du 18 au 20 novembre 2019 à Dubaï.

 

Le Ministre des Affaires Musulmanes a fait un compte rendu sur sa participation au Forum des Ministres de la Culture organisé par l’UNESCO qui s’est tenu du 19 au 21 novembre 2019 à Paris.