janvier 28, 2021

Le sommet extraordinaire de l’IGAD clôture ses travaux sous le signe de la réussite et du succès

Le sommet extraordinaire de l’IGAD clôture ses travaux sous le signe de la réussite et du succès

La République de Djibouti donne, une fois de plus, à travers le sommet crucial de l’IGAD qu’elle a abrité ce dimanche, la pleine mesure de sa capacité à cadrer avec le profil de plateforme privilégiée de règlement des différends qui émergent dans cette partie du monde.

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, est bien entendu l’artisan et l’animateur principal de cette diplomatie djiboutienne de bons offices.

Ce sommet de l’IGAD servit d’ailleurs de stand propice à l’appréciation de son attachement profond à la résolution des conflits et des litiges par la voie du dialogue.

En effet, dans l’allocution faite au sein de cette réunion de l’IGAD, le Chef de l’Etat a systématiquement plaidé la recherche de règlementnégocié pour venir à bout de tous les différends portés à l’ordre du jour de cette assise.

Aussi, au sujet du litige entre la Somalie et le Kenya, l’un des dossiers les plus épineux de cette réunion, a-t-il « appelé nos voisins et frères du Kenya et de la Somalie à parvenir à une compréhension mutuelle et à dépasser leurs différences en respectant les intérêts de chacun ».

L’Ethiopie, dans le contexte de rétablissement réussi de l’ordre constitutionnel dans la région du Tigré, était également portée à l’ordre du jour de ce sommet de l’IGAD.

A ce sujet, le Président Guelleh qui s’est réjoui « d’une opération militaire achevée » a fait état de sa confiance à « Son Excellence Monsieur Abiy Ahmed, le Premier Ministre et son Gouvernement pour préserver les acquis démocratiques du pays».

Dans son allocution, le Président Ismail Omar Guelleh a touché mot également aux prochaines élections en Somalie et, émit l’espoir que ces consultations servent « de prélude à une nouvelle ère et représente une étape majeure vers la réalisation d’une paix durable et d’un développement inclusif ».

La Pandémie du Coronavirus constituait une autre thématique de cette assise de l’IGAD.

A son propos, le Chef de l’Etat djiboutien a suggéré qu’elle soit appréhendée, à l’échelle de la région, sous le signe de la solidarité.

« Nous devons rester vigilants et nous préparer à la 2ème vague prévue », a-t-il déclaré, plaidant la création, « au niveau régional », d’un « comité technique chargé de formuler une stratégie commune de vaccination »

La réunion des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’IGAD avait débuté par d’une cérémonie inaugurale comprenant le discours d’ouverture du Président en exercice de l’IGAD, le Premier Ministre soudanais, Son Excellence Abdallah Hamndok et d’une allocution du Secrétaire exécutif de l’Organisation, Dr Workeneh Gebeyehu.

Cette séance était marquée par un discours de bienvenue du Président hôte, Son Excellence Ismail Omar Guelleh.

Elle avait intégré aussi une intervention du Président de la Commission de l’Union africaine, M Moussa Faki, qui a surtout profité de l’occasion pour rendre un vibrant hommage au Chef de l’Etat djiboutien loué pour sa « sagesse, sa clairvoyance et son leadership, gages de stabilité politique durable ».

En prélude à ce sommet, le Président de la République s’était tour à tour, en aparté, entretenu sur les sujets à l’ordre du jour avec chacun des Chefs d’Etat et des délégations participant à cette réunion.

Dans ces audiences séparées, il s’était particulièrement évertué à créer un cadre propice à l’appréciation des problématiques à travers le prisme du consensus et des solutions négociées.

L’Ethiopie, la Somalie, le Kenya et le Soudan sont respectivement représentés à ce sommet de l’IGAD par le Premier Ministre AbiyAhmed Ali, le Président Mohamed Abdilahi Mohamed dit Formajo, le Président Uhuru Kenyatta et le Prermier Ministre Abdallah Hamdok.

Quant au Soudan du Sud et l’Ouganda, ils sont respectivement représentés par la Vice-présidente de la République, Mme Rebecca Nyandeng de Mabior et l’Ambassadrice Rebecca Otengo.

La réussite de ce sommet de l’IGAD procède indéniablement de l’aptitude élevée de la République de Djibouti à souscrire à une éthique diplomatique de non ingérence et de bons offices.

Le chef de l’Etat préside les travaux de la 20ème séance du conseil des ministres

Le chef de l’Etat préside les travaux de la 20ème séance du conseil des ministres

Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH, Président de la République, Chef du Gouvernement a eu lieu ce Mardi 15 Décembre 2020, la 20ème Séance du Conseil des Ministres.

Ont été examinés et approuvés les textes suivants :

Ministère de l’Equipement et des Transports.

1ère Question : Projet de Loi portant adoption des comptes financiers 2018 de l’Aéroport International de Djibouti.

Les comptes financiers de l’Aéroport International de Djibouti pour l’exercice 2018 a relevé une légère hausse des produits d’exploitations. Au courant de l’année 2018, l’Aéroport a poursuivi sa politique de rationalisation des dépenses courantes à court et moyen terme, mais aussi l’accroissement des recettes de l’Etablissement par la diversification des activités génératrices des revenus supplémentaires.

2ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget Prévisionnel 2021 de l’Aéroport International de Djibouti.

Le Budget prévisionnel de l’Aéroport pour l’exercice 2021 est arrêté en produits à 2,4 milliards FD. L’élaboration du Budget 2021 de l’Aéroport intervient dans un contexte de crise économique liée au COVID-19. Il prévoit un résultat net de l’ordre de 6 millions FD. En 2021, l’Aéroport prévoit la réalisation d’importants projets d’investissements notamment la réhabilitation et la modernisation de l’Aérogare en vue de répondre aux besoins des trafics et de passagères continue et la finalisation du règlement de la commande du radar civil. Ce projet de Budget permettra à l’Aéroport de répondre à sa mission et aux exigences en matière de sécurité et de la navigation aérienne.

3ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation et rendant exécutoire le Budget Prévisionnel 2021 de l’Agence Djiboutienne des Routes.

Le Budget prévisionnel de l’Agence Djiboutienne des Routes pour l’exercice 2021 est arrêté en produits et en charges à 2,7 milliards FDJ. Au courant de l’année 2021, l’Agence compte poursuivre ses actions d’entretien et de réhabilitation du réseau routier national notamment la réhabilitation des voies urbaines (Av 13, Av 26, Route Guelleh Batal etc…), la construction de 2 nouvelles voies dont une à Hayableh, à Dogley et l’autre de la route Ougass Hassan à l’école d’excellence. Il est programmé les travaux de rénovation et de modernisation des routes nationales. En matière d’investissement, le Budget prévisionnel prévoit l’acquisition d’engins et de camions lourds.

4ème Question : Projet d’Arrêté portant adoption du Budget Prévisionnel 2021 du Laboratoire Central du Bâtiment et de l’Equipement.

Le Budget prévisionnel de LCBE pour l’exercice 2021 est arrêté en produits à 277 millions FD. Ce Budget 2021 du Laboratoire vise à soutenir la stratégie de développement mise en place fin 2019. Ce Budget prévisionnel 2021 met l’accent sur 3 axes majeurs qui sont l’accroissement de la visibilité et l’influence du Laboratoire Centrale auprès du grand public et des entrepreneurs, l’aménagement d’un cadre de travail adapté pour le personnel et le renforcement des capacités institutionnelles notamment l’acquisition des normes ISO. En 2021, le Laboratoire prévoit aussi de renforcer les contrôles-qualités des matériaux de construction importés dans le pays.

Ministère de l’Urbanisme, de l’Environnement et du Tourisme.

5ème Question : Projet de Loi portant adoption des Comptes Financiers 2018 de l’Office National du Tourisme de Djibouti.

Les comptes financiers de l’Office National du Tourisme de Djibouti pour l’exercice 2018 est arrêté en produits à 184 millions FD. Au cours de cet exercice, les produits d’exploitations ont connu une hausse par rapport aux recettes réalisées au cours de l’année 2017. En 2018, l’ONTD a réalisé des investissements pour augmenter sa capacité opérationnelle.

6ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget Prévisionnel 2021 de l’Office National du Tourisme de Djibouti.

Le Budget prévisionnel de l’Office National du Tourisme de Djibouti de l’exercice 2021 est présenté en produits et en charges à 152 millions FD. Ce Budget est élaboré dans un contexte de crise au COVID-19 qui a impacté les ressources financières de l’Etablissement tirées principalement des redevances sur les séjours des touristes dans les hôtels. En 2021, l’ONTD va poursuivre ses actions pour renforcer l’attractivité de notre pays.

Présidence de la République.

7ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget Prévisionnel du Palais du Peuple pour l’Exercice 2021.

Le Budget prévisionnel pour l’exercice 2021 du Palais du Peuple est arrêté en charges et en produits à 424 millions FD. Ce Budget 2021 destiné au fonctionnement de l’institution permettra d’assurer l’entretien et la maintenance des infrastructures techniques pour une exploitation optimale du Palais du Peuple.

8ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget Prévisionnel 2021 de l’Agence Nationale des Systèmes d’Information de l’Etat.

Le Budget prévisionnel de l’Agence Nationale des Systèmes d’Information de l’Etat pour l’exercice 2021 est arrêté en charges et en produits à plus de 227 millions FD. L'ANSIE a pour mission de mutualiser les ressources informatiques de l’Etat, de développer des modèles fonctionnels de délivrance de services en ligne et de mettre en place la sécurité des systèmes d'information. En 2021, l’Agence vise à atteindre les objectifs à savoir la poursuite de la mise à niveau des LANS Ministériels, la poursuite de la migration sur le Réseaux Intégré de l’Etat et son extension, l’augmentation des capacités du Datacenter et la poursuite de la mise en œuvre du Projet de modernisation de l’Administration Publique. Ce projet de Budget prévoit également la poursuite des

actions prioritaires dont la modernisation du Système de Gestion des Impôts, la mise en place effective d’un Système Intégré de Gestion Electronique des Documents et la mise en place d’un centre pilote des services aux citoyens.

Ministère de l'Agriculture, de l'Eau, de la Pêche, de l'Elevage et des Ressources Halieutiques.

9ème Question : Projet d’Arrêté portant adoption du projet de Budget Prévisionnel 2021 du Laboratoire National d’Analyses Alimentaires.

Le Budget prévisionnel de l’exercice 2021 du Laboratoire National d’Analyses Alimentaires est arrêté en produits à 498 millions FD. Dans le cadre de ce Budget 2021, le Laboratoire va atteindre les objectifs à savoir une amélioration de la qualité des produits alimentaires importés grâce à la surveillance et la mise en place d’un Système intégré de contrôle sanitaire, un appui pour l’émergence d’une industrie agroalimentaire au niveau national, la mise à disposition pour le professionnel de l’agroalimentaire des outils de diagnostiques rapides et fiables et la mise en place d’un réseau de surveillance sanitaire auprès des restaurateurs. En 2020, le Laboratoire National d’Analyses Alimentaires a obtenu l’accréditation ISO 17025-2017 en juillet 2020 qui est une norme internationale spécifiant les exigences générales concernant la compétence des laboratoires d’étalonnages et d’essai.

Ministère des Affaires Musulmanes, de la Culture et des Biens Waqfs.

10ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget Prévisionnel du Diwan des Biens Waqfs pour l’Exercice 2021.

11ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget Prévisionnel 2021 du Diwan de la Zakat.

Le Ministre des Affaires Musulmanes a présenté deux projets d’Arrêté. Le Budget prévisionnel pour l’exercice 2021 du Diwan des Biens Waqfs est arrêté en produits à 535 millions FD. Ce Budget a été établi avec la volonté de maitriser les dépenses de fonctionnement tout en maintenant le niveau et la qualité des services rendus aux citoyens, de contenir la dette en limitant le recours à l’emprunt et de moderniser la direction en introduisant des outils de gestion. Le Budget prévisionnel pour l’exercice 2021 du Diwan de la Zakat est arrêté en produits à 460 millions FD. Le Budget prévisionnel 2021 s’inscrit dans la poursuite et le développement des activités à savoir la collecte et la distribution des revenus de la Zakat aux ayants droits ainsi que la gestion du programme de parrainage des orphelins et des couches sociales les plus démunis. Ce présent Budget permettra également la redynamisation des projets socioéducatifs.

Ministère du Travail chargé de la Réforme de l’Administration.

12ème Question : Projet d’Arrêté portant adoption du Budget Prévisionnel de l’Exercice 2021 de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.

Le Budget prévisionnel de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale pour l’exercice 2021 est établit en produits à 28,4 milliards de francs Djibouti et dégage un résultat excédentaire de plus de 2 milliards francs. Le Budget prévisionnel 2021 de la CNSS repose sur une reprise des activités normales de productions des entreprises et sociétés présentes sur le sol national. Elle compte poursuivre sa politique de mieux valoriser les avoir de l’institution par le placement à deux taux préférentiels via les institutions financières existantes comme les banques de la place mais aussi avec le Fonds Souverain qui sera un acteur majeur dans ce domaine. La CNSS prévoit de poursuivre sa politique de gestion maitrisée de ses dépenses tout en permettant un fonctionnement efficace de ses différents services et de ses centres de soins.

13ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget Prévisionnel de l’Exercice 2021 de l’Agence Nationale de l’Emploi, de la Formation et de l’Insertion Professionnelle.

14ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget Prévisionnel de l’Institut National d’Administration Publique de l’Exercice 2021.

Le Ministre du Travail a présenté aussi deux projets d’Arrêté. Le Budget prévisionnel pour l’exercice 2021 de l’Agence Nationale de l’Emploi, de la Formation et de l’Insertion Professionnelle est arrêté en produits et en charges à 637 millions FD. En 2021, l’Agence prévoit d’améliorer la qualité de l’accueil des demandeurs d’emploi et des employeurs, de lancer la plateforme qui permettra la communication entre les employeurs et les demandeurs d’emploi et l’amélioration de l’employabilité et l’insertion des jeunes. Le Budget prévisionnel pour l’exercice 2021 de l’Institut National d’Administration Publique est arrêté en produits et en charges à 259 millions FD. En 2021, l’INAP vise à poursuivre les objectifs de son plan quinquennal 2019-2023 et à mieux valoriser ses actions et missions qui sont liées à la formation et au recyclage du personnel de l’Etat mais aussi de la société civile et au secteur privé.

Ministère du Logement.

15ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget Prévisionnel pour l’Exercice 2021 de la Société Immobilière et d’Aménagement Foncier.

Le Budget prévisionnel pour l’exercice 2021 de la Société Immobilière et d’Aménagement Foncier est arrêté en produits à plus de 2,2 milliards FD. Le Budget prévisionnel 2021 a été élaboré en tenant compte de la contrainte de la pandémie du COVID-19 qui justifie une révision des objectifs affichés en 2020. Ce Budget 2021 permettra à cet établissement de poursuivre ses efforts de redynamisation et de modernisation de ses structures. Au cours de l’année 2021, la SIAF prévoit la réalisation d’un programme d’investissement à savoir la poursuite des travaux de terrassement et de viabilisation au lotissement NAGAAD, les travaux d’infrastructures du lotissement de 100 hectares à Balbala Sud et travaux de viabilisation de 16,8 hectares à Balabal Sud.

Ministère de la Communication, chargé des Postes et des Télécommunications.

16ème Question : Projet d’Arrêté portant adoption du projet du Budget Prévisionnel de la Radiodiffusion Télévision de Djibouti pour l’Exercice 2021.

Le Budget prévisionnel de la Radiodiffusion Télévision de Djibouti pour l’exercice 2021 est arrêté en produits et en charges à 1,8 milliards FD. Ce présent projet prévoit une augmentation des produits grâce à un dynamisme des activités de productions et de ventes commerciales. En 2021, la RTD compte mettre en œuvre un programme d’activité, à savoir mettre en place le nouvel organigramme, le renouvellement des équipements numériques TV et Radio, la réhabilitation du Centre de station Radio AM de Doraleh, le renforcement des équipements du centre d’Arta, innovation des nouveaux supports de productions et l’augmentation des programmes créatifs diversifiés.

17ème Question : Projet d’Arrêté portant adoption du projet du Budget Prévisionnel 2021 de l’Imprimerie Nationale de Djibouti.

Le Budget prévisionnel de l’Imprimerie Nationale de Djibouti pour l’exercice 2021 est arrêté en produits à 389 millions FD. Ce Budget prévisionnel 2021a été élaboré dans la perspective d’un accroissement du volume d’impression qui lui sera confié pour les élections présidentielles 2021. Ce Budget prévoit aussi des investissements à savoir l’acquisition des matériels et équipements et l’amélioration des prestations et la qualité d’impressions. L’adoption du projet d’Arrêté permettra à l’Imprimerie de poursuivre les efforts déjà engagés de redynamisation de l’entreprise.

18ème Question : Projet d’Arrêté portant adoption du projet du Budget Prévisionnel 2021 de La Poste de Djibouti.

Le Budget prévisionnel de la Poste de Djibouti pour l’exercice 2021 est arrêté en produits à 630 millions FD. Ce Budget 2021 de la Poste poursuit les objectifs stratégiques à savoir être un acteur incontournable du e-commerce et de logistique urbaine, renforcer l’inclusion financière dans tout le territoire national en nouant des partenariats avec les banques, créer des nouveaux services de proximité et devenir un acteur de la digitalisation et de la confiance numérique pour faciliter les services administratifs aux citoyens. L’adoption de ce Budget permettra à la Poste de poursuivre sa modernisation en vue de l’adapter aux exigences de l’évolution du marché.

Secrétariat d’Etat à la Jeunesse et aux Sports.

19ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget Prévisionnel 2021 du Stade « Al Hadj Hassan Gouled Aptidon ».

Le Budget prévisionnel du Stade Hassan Gouled pour l’exercice 2021 est arrêté en produits à plus de 48 millions de francs Djibouti. Le Budget prévisionnel 2021 permettra à l’établissement d’améliorer sa gestion administrative et financière et poursuivre ses objectifs notamment la préservation et l’entretien efficace des installations, la réhabilitation des tribunes (Ouest et Est) et la mise à disposition des fédérations et des particuliers des espaces sportifs aménagés pour répondre aux besoins de la jeunesse Djiboutienne. Ce présent Budget prévoit aussi d’assurer la rentabilité de l’établissement par la location des salles aux différentes fédérations et la diversification des activités culturelles.

20ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget Prévisionnel 2021 de l’Institut National de Formation Sportive.

Le Budget prévisionnel de l’Institut National de Formation Sportive pour l’exercice 2021 est arrêté en charges et en produits à plus de 48 millions de francs Djibouti. Cet établissement de formation sportive a pour mission principale la gestion des Centres Sportifs, la formation des ressources humaines et la promotion du développement du sport national à travers la détection des jeunes talents. Ce Budget 2021 vise la poursuite des missions confiées notamment la réhabilitation et la rénovation des centres, l’entretien de la piscine, la mise à disposition des fédérations, des particuliers des espaces sportives aménages.

Communication.

Le Ministre de la Communication, chargé des Postes et des Télécommunications, a fait un compte rendu sur la participation du Président de la République par visioconférence de la 9ème Réunion du Conseil d’Administration de Smart Africa qui s’est tenue le 07 décembre 2020.

Message de félicitation du Président de la République à son homologue kenyan

Message de félicitation du Président de la République à son homologue kenyan

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a adressé ce dimanche un message de félicitation à son homologue kenyan, M. Uhuru Kenyatta dont, le pays célèbre l’anniversaire de sa Fête nationale.

Dans son message, le Président Guelleh a formé des vœux de « santé et de bonheur » à M. Uhuru Kenyatta ainsi que « davantage de progrès, de développement et de prospérité au peuple frère kenyan. »

Le Chef de l’Etat s’est ensuite réjoui « du caractère privilégié des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays et les deux peuples » et, fait état de sa « détermination à œuvrer toujours au renforcement et à la consolidation de ces liens déjà excellents ».

Il mit également à profit ce télégramme pour saluer « l’engagement sans cesse continu dont fait montre la nation sœur et amie kenyane en vue d’accroitre le niveau de stabilisation et d’intégration économique de notre région. »

Et le Président Ismail Omar Guelleh de réitérer ses vœux de « succès et de réussite » à M Uhuru Kenyatta et ceux de « bonne fête à l’ensemble du Peuple frère et ami du Kenya. »

Le chef de l’État reçoit le Secrétaire d’Etat français, Chargé du Tourisme, des Français de l’Etranger et de la Francophonie

Le chef de l’État reçoit le Secrétaire d’Etat français, Chargé du Tourisme, des Français de l’Etranger et de la Francophonie

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a reçu ce dimanche après-midi, au Palais de la République, le Secrétaire d’État français, Chargé du Tourisme, des Français de l’Étranger et de la Francophonie, M Jean-Baptiste Lemoyne. 

L’audience entre le Président Guelleh et le membre du Gouvernement français servit de cadre à l’évocation des relations d’amitié et de coopération entre les deux nations ainsi que du partenariat exceptionnel qu’elles entretiennent dans le domaine militaire et de la Défense. 

La réalisation d’un plus grand engagement des entreprises françaises dans le développement Djiboutien, a également été abordée au cours de cette rencontre. 

Les discussions ont par ailleurs été étendues à l’identification de pôles stratégiques nouveaux de collaboration entre les deux parties dans une région souvent mouvementée et un monde en perpétuelle reconfiguration. 

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Mahamoud Ali Youssouf et l’Ambassadeur de la République de Djibouti auprès de la République française, M Ayeid Mousseid Yahya, ont pris part à ces entretiens. 

A noter aussi la présence à cette audience du Secrétaire Général de la Présidence, M. Mohamed Abdillahi Waiss et de la Conseillère diplomatique du Chef de l’État, Mme Fathia Djama Oudine. 

Côté français, l’Ambassadeur de la République française auprès de la République de Djibouti, M. Arnaud Guillois, a pris part à cet évènement. 

Le déplacement de M. Jean-Baptiste Lemoyne à Djibouti s’inscrit dans le cadre des contacts directs et périodiques entre les responsables politiques des deux pays qui, entretiennent des relations séculaires, tissées par le fil de l’Histoire et relayées au quotidien par une communauté d’action et d’engagement sur le terrain, dans la quasi-totalité des domaines d’activités.

Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH, Président de la République, Chef du Gouvernement a eu lieu ce Mardi 08 Décembre 2020, la 19ème Séance du Conseil des Ministres.

Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH, Président de la République, Chef du Gouvernement a eu lieu ce Mardi 08 Décembre 2020, la 19ème Séance du Conseil des Ministres.

En début de séance, le ministre de la Santé a rappelé le taux de létalité qui demeure stable à ce jour auteur de 1%, un taux de positivité des tests qui se maintient à moins de 5% sur les 5 derniers mois. Il a indiqué que ces données enregistrées sont rassurantes et soutiennent l'hypothèse d'une épidémie en large régression. Par ailleurs, il a affirmé que de la poursuite de notre stratégie sur les 3 T « Tester - Tracer - Traiter » avec l‘application des mesures barrières. D’autre part, il a informé que dans le contexte sanitaire actuel, des efforts sans précédent ont été déployés à l’échelle internationale pour accélérer la conception de vaccins efficaces contre le covid-19. C'est dans cette optique, qu'a l‘instar de 53 autres pays africains, notre pays a exprimé l’intérêt pour l‘initiative mondiale COVAX, afin d’être la plus à même de sécuriser des lots suffisants de vaccins homologués au bénéfice de nos populations. Le ministre a souligné que cet engagement s'est matérialisé par la soumission, le lundi 07 décembre 2020, d’une demande officielle adressée à l'Alliance pour les vaccins qui permettra l‘acquisition gratuite d'une quantité de doses de vaccins contre le Covid-19. A cet effet, la demande nationale se caractérise notamment par un début de campagne de vaccination fixe au 01 mars 2021.

Le ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle a fait une communication au Conseil des Ministres sur les travaux de commémoration du 20ème Anniversaire de la refondation de notre Ecole Djiboutienne. Il a informé que son département compte organiser des activités de commémoration qui porteront sur plusieurs thématiques notamment un forum sur le nouveau cadre partenarial avec les acteurs de l’école, des consultations nationales et forum sur la politique nationale enseignante, des foires, des manuels scolaires au niveau international et continental, un bilan de réalisation transformationnelle du système éducatif et une cérémonie de clôture des activités, chorales et exposions sur les 20 ans de l’Ecole Citoyenne par la communauté éducative.

Ont été examinés et approuvés les textes suivants :

Ministère du Budget.

1ère Question : Projet de Loi de Finances portant Budget Initial de l’Etat pour l’Exercice 2021.

Le projet de Budget de l’Etat pour l’exercice 2021 est présenté en équilibre et arrêté en recettes et en dépenses à un total de 141 milliards de francs Djibouti. L’élaboration de ce Budget 2021 intervient dans un contexte marqué par la propagation de la pandémie du COVID-19 et ses impacts sanitaires économiques et sociaux négatifs. A cet effet, les ressources intérieures notamment les recettes enregistrent une baisse par rapport à la Loi de Finances Rectificative 2020. En matière d’investissement, le Budget prévoit des dépenses de 37 milliards de francs qui se traduisent par la mise en œuvre des certains projets à savoir les projets d’exploitation géothermique, le projet d’électrification durable et projets des secteurs sociaux. La croissance projetée à 8,3% avant COVID a été revue à la baisse à 1,6% soit de 6,7 points de croissance. L’exécution de ce projet de finances est axée essentiellement sur la consolidation de la gouvernance, le renforcement de la politique et des actions sociales et la préservation des grands équilibres macroéconomiques. Enfin, ce projet Budget prend en compte également la mise en œuvre d‘un ensemble de mesures visant à mobiliser les ressources intérieures pour faire face aux retombées de la crise Sanitaire du COVID-19 ainsi que l’amélioration de la gouvernance et la transparence dans la gestion publique.

2ème Question : Projet d’Arrêté portant attribution d’une parcelle de terrain au profit de la Société « MAAC » SARL.

3ème Question : Projet d’Arrêté portant attribution des parcelles de terrain au profit de la Société « Habone Construction ».

4ème Question : Projet d’Arrêté modifiant et complétant l’Arrêté n°2018-198/PR/MB en date du 23 décembre 2018.

Le Ministre du Budget a présenté au conseil plusieurs projets d’Arrêté. Le premier projet d’Arrêté a objet l’attribution au profit de la Société MAAC SARL, une parcelle de terrain d’une superficie de 10,3 hectares située à Balbala Sud. Cette parcelle de terrain est destinée à l’implantation d’un projet immobilier. Le deuxième projet a pour objet au profit de la Société Habone Construction des parcelles de terrain d’une superficie totale de 33 hectares situées dans la Zone de Balbala Sud. Ces parcelles de terrain sont destinées à l’implantation d’un projet immobilier. Le troisième projet d’Arrêté a pour objet de modifier et compléter l’Arrêté n°2018-198/PR/MB. Il est attribué au profit du Ministère du Logement, l’affectation d’une parcelle de terrain sise à Balbala Sud, d’une superficie de 110 hectares pour le programme Zéro Bidonville. Ladite parcelle est mise à la disposition de l’Agence de Réhabilitation Urbaine et du Logement Social est destinée pour le site de relogement du programme Zéro Bidonville.

Ministère de l’Intérieur.

5ème Question : Projet de Décret fixant la date des élections présidentielles et portant convocation du collège électoral.

Le projet de Décret a pour objectif de fixer la date des élections présidentielles d’Avril et convoquer le collège électoral. La date du premier tour des élections présidentielles est fixée au Vendredi 09 Avril 2021. Le scrutin est ouvert de 06h00 du matin à 18h00 du soir sur l’ensemble du territoire de la République. Le projet de Décret fixe également le second tour des élections présidentielles si nécessaire le Vendredi 23 Avril 2021 conformément à la Loi électorale.

Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle.

6ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget Prévisionnel de l’Exercice 2021 du CRIPEN.

Le Budget Prévisionnel du CRIPEN pour l’exercice 2021 est arrêté en charges et produits à 502 millions FD. En 2021, le CRIPEN envisage la réalisation d’un programme de conception des manuels arabe destinées aux établissements scolaires privés arabisants sur la base du curricula du fondamental et secondaire en vigueur dans l’enseignement public. Il est prévu la poursuite de la conception des manuels de 3ème et 7ème année au titre de l’année scolaire 2020/2021. Il est programmé aussi pour l’année 2021, des travaux de révision du curricula et livret du préscolaire et de manuels et livrets de 1ère année de l’école bilingue. L’adoption du projet d’Arrêté permettra au Centre d’assurer le bon déroulement des missions et de participer pleinement à la politique d'amélioration de la qualité de l’enseignement.

Ministère de la Santé.

7ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget Prévisionnel consolidé 2021 de l’Hôpital Général Peltier.

8ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget Prévisionnel consolidé 2021 de l’Hôpital de Balbala.

9ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget Prévisionnel 2021 de l’Hôpital Dr. Chakib Saad.

10ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget Prévisionnel 2021 de l’Hôpital Dar-El-Hanan.

11ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget Prévisionnel consolidé 2021 du Centre National de Référence en Santé de la Reproduction « Housseina ».

12ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget Prévisionnel consolidé 2021 de l’INSPD.

Le Ministre de la Santé a présente au Conseil des Ministres plusieurs projets portant sur les Budgets prévisionnels 2021 des structures de santé et établissements sous sa tutelle. Le premier projet a pour objet l’approbation du Budget prévisionnel de l’exercice 2021 de l’Hôpital Général Peltier présenté en produit à 2,8 milliard de FD. Ce Budget 2021 de l’Hôpital vise la poursuite des missions notamment assurer le diagnostic, le traitement, la surveillance et l’hébergement des malades, assurer la qualité des soins prodiguer et garantir d’un accès équitable aux soins pour toute la population. L’Hôpital prévoit aussi la réalisation d’un programme d’investissements en vue de renforcer ses missions. Le deuxième projet a pour objet l’approbation du Budget prévisionnel de l’exercice 2021 de l’Hôpital de Balbala arrêté en recettes et en dépenses à 741 millions de FD. Ce Budget 2021 mettra l’accent principalement sur la réorganisation des services des urgences et le renforcement des équipements médicaux. Le troisième projet a pour objet l’approbation du Budget prévisionnel 2021 de l’Hôpital Dr. Chakib Saad qui s’élève en recettes à 288 millions de FD. Ce Budget 2021 se caractérise par la poursuite des objectifs et missions de l’établissement notamment l’amélioration de la qualité des soins prodigué et la prise en charge de différentes pathologies. Le quatrième projet a pour objet l’approbation du Budget prévisionnel de l’exercice 2021 de l’Hôpital Dar-El-Hanan présenté en équilibre, en recettes et en dépenses à 701 millions de FD. En 2021, l’Hôpital Dar-El-Hanan compte renforcer le plateau technique en néonatologie, l’augmentation de la capacité de ces différentes unités. Le cinquième projet d’Arrêté est relatif au Budget prévisionnel pour l’exercice 2021 du Centre National de Référence en Santé de la Reproduction Housseina. Ce Budget est présenté en équilibre, en recettes et en dépenses à 87 millions de FD. Ce Budget 2021 prévoit les objectifs à savoir la prévention et la promotion de la santé reproductive. Enfin, le sixième projet d’Arrêté concerne le Budget prévisionnel de l’Institut National de Santé Publique de Djibouti pour 2021qui est arrêté en charges et produits à 141 millions FD. Ce Budget prévisionnel 2021 va contribuer à la surveillance de l’état de santé et du bien-être de la population, assurer la sécurité sanitaire et la détection des épidémies et renforcer le cadre institutionnel, juridique et les capacités techniques de l’Institut.

Ministère de l’Agriculture, de l’Eau, de la Pêche, de L’Elevage et des Ressources Halieutiques.

13ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget Prévisionnel de l’ONEAD pour l’Exercice 2021.

Les comptes prévisionnels de l’Office National de l’Eau et de l’Assainissement de Djibouti pour l’exercice 2021 sont arrêtés en produits à la somme de 9 milliards de FD et dégage un résultat bénéficiaire de 34,9 millions FD. Les prévisions budgétaires de l’ONEAD pour l’exercice 2021 font ressortir une hausse prévisionnelle de 6.8% du chiffre d’affaires lié essentiellement sur le renforcement de la production. En 2021, l’ONEAD poursuivra les objectifs notamment augmenter le nombre de branchement neufs dans toutes les zones de la ville de Djibouti et ses environs, améliorer et renforcer la fonction commerciale par la mise à disposition de moyens nécessaires afin d’accroitre le nombre des abonnées. L’ONAED projette la réalisation de divers projets de développement.

Ministère des Affaires Sociales et des Solidarités.

14ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation et rendant exécutoire le Budget Prévisionnel de l’Exercice 2021 de l’Agence Djiboutienne de Développement Social.

Le Budget prévisionnel de fonctionnement de l’Agence Djiboutienne de Développement Social est arrêté en produits et en charges à 445 millions de francs Djibouti. Le Budget de l’ADDS connaît une légère augmentation. En 2021, il est prévu un volet investissement de 4 milliards de francs Djibouti destiné aux différents projets en exécution. L’adoption de ce projet de Budget vise à renforcer les moyens de l’ADDS en vue de s’acquitter de sa mission pour atténuer les inégalités sociales et améliorer les conditions de vie des populations démunies.

Ministère de l’Energie chargé des Ressources Naturelles.

15ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget Prévisionnel d’Electricité de Djibouti pour l’Exercice 2021.

Le Budget prévisionnel de l’EDD pour l’exercice 2021 est présenté en produits à plus 29 milliards de francs Djibouti et dégage un résultat bénéficiaire de 801 millions de francs Djibouti. Ce Budget 2021 de l’EDD est élaboré sur la base optimiste de 6% de l’augmentation de la demande. Il est prévu en 2021, une production totale d’énergie de 674.740 Mwh. Ce Budget 2021 intègre aussi des investissements de l’ordre de 26 milliards FD destinés au projet de construction d’une centrale éolienne de 60 MW, l’étude de faisabilité du projet géothermique de Fialé et le projet d’une centrale solaire à Grand Bara. L’EDD compte également réaliser le projet de développement du réseau national interconnecté et du parc de production, la construction de la seconde ligne d’interconnexion et l’alimentation des logements sociaux Nassib et de la Fondation IOG. L’adoption du projet d’Arrêté permettra à l’EDD de satisfaire la demande croissante en énergie.

16ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget Prévisionnel l’an 2021 de la Société Internationale des Hydrocarbures de Djibouti.

Le Budget prévisionnel de la Société Internationale des Hydrocarbures de Djibouti pour l’exercice 2021 est arrêté en produits à plus de 29 milliards de francs Djibouti avec un résultat net 674 millions. En 2021, la Société prévoit un programme d’investissement nécessaire à l’accomplissement des missions. L’adoption de ce projet d’Arrêté va permettre à SIHD d’assurer son rôle d’approvisionneurs des produits pétroliers à des prix compétitifs dans notre pays.

Ministère du Logement.

17ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget Prévisionnel 2021 de l’Agence de Réhabilitation Urbaine et du Logement Social.

Le Budget prévisionnel pour l’exercice 2021 de l’Agence de Réhabilitation Urbaine et du Logement Social est arrêté en produits à 3,8 milliards FD. Ce Budget est élaboré dans le cadre d’un accroissement des activités de cette Agence. En 2021, plusieurs projets seront réalisés. Il s’agit notamment du projet de reconstruction des logements incendiés, la finalisation de 30 appartements à Tadjourah ainsi que la viabilisation du logement Barwaqo 2 et des nouveaux projets de parcellisations. Ainsi, il est prévu la poursuite du programme Zéro Bidonville qui est dans sa phase d’exécution, la poursuite de la construction de 840 logements au nord PK12 et le projet de construction 440 appartements. Ce Budget prévisionnel 2021 permettra à l’Agence de consolider les activités et d’atteindre les objectifs en matière de production de logements abordables et de réhabilitation des quartiers précaires.

Ministère du Commerce.

18ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget Prévisionnel de l’Office Djiboutien de la Propriété Industrielle et Commerciale de l’année 2021.

Le Budget prévisionnel de l’année 2021 de l’Office Djiboutien de la Propriété Industrielle et Commerciale est arrêté en produits à 312 millions FD. En 2021, l’ODPIC prévoit l’amélioration de l’environnement des affaires en vue d’attirer les investissements directs étrangers et notamment la facilitation des procédures de création et le Guichet Unique. En 2020, le taux de création d’entreprise a atteint 1186 entreprises.