janvier 28, 2021

Le Président de la République prend part aux funérailles de feu Mohamed Mahamoud Haid

Le Président de la République prend part aux funérailles de feu Mohamed Mahamoud Haid

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a pris part hier soir aux funérailles de feu Mohamed Mahamoud Haid, personnalité très connue et appréciée à Djibouti où, entouré des siens, il rendit son dernier souffle au terme d’une vie remplie de succès familial, amical et professionnel.

Preuve du degré élevé d’estime et de considération que feu Mohamed Mahamoud Haid suscitait auprès de ses compatriotes, son enterrement qui eut lieu au cimetière de PK12 revêtit les allures d’un adieu collectif à un digne fils du pays.

A l’annonce de son décès, les Djiboutiens étaient nombreux hier soir à déplorer la disparition d’un patriote généreux, accessible et proche des gens.

Feu Mohamed Mahamoud Haid coulait dernièrement une retraite paisible à l’issue d’une brillante carrière menée d’abord au sein de l’ancien Chemin de Fer Djibouto-Ethiopien (CDE) avant de se reconvertir dans le secteur privé où, il officia longtemps en qualité de cadre managérial au sein de plusieurs compagnies de voyage.

Outre le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, le Président du Somaliland, M. Moussa Bihi Abdi, mit par ailleurs à profit le séjour qu’il effectue ces jours-ci à Djibouti, pour prendre part aux funérailles de feu Mohamed Mahamoud Haïd.

Le défunt illustre djiboutien n’était autre que le grand frère de notre Première Dame et Présidente de l’Union Nationale des Femmes Djiboutiennes (UNFD), Madame Kadra Mahamoud Haid. Il laisse derrière lui une importante famille composée d’une épouse et de plusieurs enfants. Puisse Dieu l’accueillir dans son Paradis Eternel Inna lillahi wa inna illayhi rajioun.

Le Chef de l’Etat reçoit le Président du Somaliland

Le Chef de l’Etat reçoit le Président du Somaliland

Le Chef de l’Etat, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a reçu ce mercredi, en fin de matinée, au Palais de la République, le Président du Somaliland, M Moussa Bihi Abdi, en mission de travail à Djibouti.

L’audience entre le Président de la République et M Moussa Bihi Abdi servit de cadre à l’évocation de la coopération et des partenariats stratégiques que les deux parties entretiennent dans le domaine de la sécurité et du renforcement de la paix et de la stabilité dans la région.

Les deux responsables politiques ont abordé en priorité ce sujet précis au regard du statut de plateforme privilégiée pour le règlement des différends et l’adoption de consensus propices à la paix et à la stabilité que, sous l’égide du Président Guelleh, notre pays acquit dans cette partie du monde.

Le choix porté sur la République de Djibouti pour abriter le récent sommet crucial de l’IGAD et à l’issue, la mission de médiation entre le Kenya et la Somalie dont elle est investie par l’Organisation, illustrent parfaitement le rôle de promoteur de paix et de stabilité dévolu à notre pays, au niveau de toute la région.

En dehors des questions liées et à la paix et à la stabilité régionale, les entretiens entre le Chef de l’Etat et le Président du Somaliland ont porté sur la réalisation, entre les deux parties, d’une plus grande fluidité dans les échanges économiques et commerciaux à la frontière terrestre de Loyada et d’un plus grand partage d’expertises en matière d’approvisionnement en eau.

Lors de son audience avec le Chef de l’Etat djiboutien, le Président du Somaliland était accompagné d’une importante délégation comprenant entre autres son Ministre des Affaires étrangères, M Yacin Hadj Mahamoud.

Le Représentant du Somaliland auprès de la République de Djibouti, Son Excellence Abdoulfatah Said Ahmed, a également pris part à ces entretiens.

Côté djiboutien, le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M Mahamoud Ali Youssouf, le Ministre de l’Agriculture, de la Pêche, de l’Elevage et des Ressources halieutiques, M Mohamed Ahmed Awaleh et le Représentant de la République de Djibouti auprès du Somaliland, M Houssein Omar Kawalieh, ont participé à cette rencontre.

Le métier d’enseignant, un métier pas comme les autres: Les enseignants Djiboutiens à l’honneur

Le métier d’enseignant, un métier pas comme les autres: Les enseignants Djiboutiens à l’honneur

Ce matin, lundi 21 décembre 2020, au Palais du peuple, s’est tenu le forum sur la Politique Nationale Enseignante sous le HAUT patronage du Président de la République Son Excellence Ismail Omar Guelleh.

La 1ère dame et présidente de l’UNFD Mme KADRA MOHAMOUD HAID a aussi honoré de sa présence la cérémonie d’ouverture de ce forum organisé pour mener des discussions sur le métier d’enseignant  qui fut le sien dans les années 70. 

Ce Forum constitue la 3ème étape des consultations sur le métier d’enseignant commencées dans les établissements scolaires au début du mois. 

L’événement a réuni les membres du gouvernement, les parlementaires, les responsables de l’UNFD, les partenaires techniques et financiers, des représentants des associations des parents, des représentants de la société et des délégués des enseignants qui sont venus en nombre. 

Après les présentations sur le sujet et la récitation d’un poème par un enseignant qui célébrait les spécificités du métier et les efforts consentis par l’Etat sous la houlette du président de la République, le Ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle MOUSTAPAHA MOHAMED MOHAMOUD est revenu sur les objectifs de cette politique, le chemin parcouru dans le domaine de la formation, du recrutement, de l’amélioration des conditions de travail de l’enseignant et sur les récentes réalisations en faveur de l’enseignant djiboutien. 

Il a insisté sur le caractère participatif de ces discussions dont est tributaire la qualité de la rédaction de la Politique Nationale Enseignante et de sa mise en œuvre. 

Le discours du Président de la République Son Excellence Ismail Omar Guelleh fut le point d’orgue de l’événement. 

Après avoir rappelé sa volonté à bâtir une Nation éduquée, forte et fière, le Président de la République, ému,  a réaffirmé son engagement à soutenir les enseignants. Il  a déclaré en substance qu’on ne peut atteindre les objectifs de développement sans des éducateurs convaincus, bien formés, bien encadrés et surtout soutenus. 

L’intervention a du Président a touché plus d’un puisqu’il a affirmé sans équivoque qu’il est très attentif sur les préoccupations des enseignants et qu’il est disponible pour engager le métier dans une voie qui rendra, à coups sûrs, le métier plus attrayant et les enseignants plus performants puisqu’il est question d’éducation de ce que nous avons de plus cher: les enfants.

Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH,Président de la République, Chef du Gouvernement a eu lieu ce Mardi 22 Décembre2020, la 21ème Séance du Conseil des Ministres.

Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH,Président de la République, Chef du Gouvernement a eu lieu ce Mardi 22 Décembre2020, la 21ème Séance du Conseil des Ministres.

Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH,Président de la République, Chef du Gouvernement a eu lieu ce Mardi 22 Décembre2020, la 21ème Séance du Conseil des Ministres.

Ont été examinés et approuvés les textes suivants : 

Ministère de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie.

1ère Question : Projet de Loi portant ratification de l’Accord de Prêt pour le Projet de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (PGIRE).

Le projet de Loi a pour objet la ratification d’un Accord de Prêt d’un montant d’environ 1,173 milliards de francs Djibouti entre la République de Djibouti et le Fonds International de Développement Agricole signé le 14 octobre 2020. Cette Convention de Prêt accordé à des conditions de financement favorables a pour objectif d’améliorer l’accès durable des ménages ruraux à l’eau et aux ressources des parcours, leur résilience face au changement climatique, leur sécurité alimentaire et nutritionnelle et leurs revenus en particulier pour les femmes et les jeunes. Ce projet intervient dans le bassin versant de Awdaac, Deydey Weyn, Medeho Bara/Ambouli et Grand Bara. Ce projet comprend l’amélioration de la disponibilité et de l’efficacité de la gestion de l’eau, l’amélioration des moyens d’existence des ménages ruraux et des investissements hydroagricoles déjà réalisés et les nouveaux investissements du PGIRE.

2ème Question : Projet d’Arrêté portant adoption du Budget Prévisionnel de l’Exercice 2021 du Fonds de Garantie Partielle des Crédits de Djibouti.

Le Budget Prévisionnel 2021 du Fonds de Garantie Partielle des Crédits de Djibouti est arrêté en recettes et charges à 81 millions FD. Le Fonds est une institution financière spécialisée ayant un capital social de 200 millions FD et d’un Fonds de Garantie opérationnel de 300 millions FD. Le Fonds de Garantie a démarré ces activités en 2019 et qu’à ce jour, il enregistre une dizaine d’opérations. En 2021, il est prévu le démarrage des activités du FGPCD avec la finance islamique et les CPEC.  

Ministère de l’Equipement et des Transports.

3ème Question : Projet de Loi autorisant la ratification des protocoles portant amendement de la Convention de Chicago relative à l’Aviation Civile Internationale (article 83bis, article 3bis).

Le projet de Loi a pour objet la ratification de deux protocoles portant amendement de la Convention de Chicago relative à l’aviation civile internationale (art83bis et art3bis). Ces deux amendements ont été respectivement adopté le 10 mai 1984 pour l’article 3bis et le 06 octobre 1980 pour l’article 83bis à Montréal par consensus des Etats membres de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale lors de deux assemblées. Ces deux protocoles ont été insérés dans la Convention de Chicago afin de renforcer la sécurité aérienne et contiennent des principes fondamentaux qui renforceront le développement de l’Aviation Civile Internationale. Cette Convention reconnait solennellement et unanimement que le recours à la force à l’encontre d’un aéronef civil est interdit en toute circonstances à la seule exception de l’exercice du droit légitime défense. Depuis 1978, date de notre adhésion à l’OACI, notre pays s’est efforcé de mettre sur pied un arsenal législatif et réglementaire visant à organiser le secteur de l’aéronautique.

Présidence de la République.

4ème Question : Projet de Loi portant adoption des Comptes Financiers 2018 de l’Agence Nationale des Systèmes d’Informations de l’Etat.

Les Comptes Financiers de l’Agence Nationale des Systèmes d’Informations de l’Etat pour l’exercice 2018 fait ressortir des dépenses de l’ordre de 319 millions FD liées aux équipements du Datacenter national et aux mobiliers et climatisations. Au cours de cet exercice, l’ANSIE a pu réaliser les activités telles que la mise en place du site de secours (Backup), la poursuite de la mise à niveau des LANS Ministériels, la poursuite de la mise en réseau intégré de l’Etat (boucle fibre optique d’interconnexion) l’implémentation des outils communications unifiée et de visioconférence, la gestion électronique des courriers la mise en norme des différents sites web du gouvernement.  

5ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation et rendant exécutoire le Budget Prévisionnel de l’Exercice 2021 du Fonds de Développement Economique de Djibouti.

Le Budget Prévisionnel du Fonds de Développement Economique de Djibouti pour l’exercice 2021 est arrêté en produit à plus de 508 millions FD. Ce Budget Prévisionnel 2021 est élaboré sur la base du Budget d’exécution provisoire 2020 en tenant compte de la situation socio-économique du pays suite à l’apparition de la pandémie du Covid-19. Les produits sont essentiellement constitués, en l’absence de toute nouvelle ligne de crédits, de recettes générées par le recouvrement des prêts. Le FDED est une institution de financement des projets qui joue un rôle dans le développement économique et social du pays notamment l'accompagnement des projets structurants. 

6ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation et rendant exécutoire le Budget Prévisionnel de l’Exercice 2021 de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements.

Le Budget Prévisionnel de l’ANPI pour l’exercice 2021 est arrêté en charges et produits à 212 millions FD. L’Agence a pour vocation de créer les synergies entre tous les acteurs intervenants dans la promotion et le développement du secteur privé. En 2021, l’Agence poursuit les objectifs stratégiques notamment le renforcement de ses capacités et le développement de ses prestations de services pour mettre en phase avec les défis croissants d’un environnement mondial de compétitivité d’attraction des investissements.

7ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget Prévisionnel 2021 de l’Office Djiboutien de Développement de l’Energie Géothermique.

Le Budget Prévisionnel de l’Office Djiboutien de Développement de l’Energie Géothermique pour l’exercice 2021 est arrêté en charges et en produits à plus de 1 milliards FD. En 2020, l’Office a accéléré toutes les activités préparatives pour l’exécution des programmes de forage (Galle le Koma et Hanlé). Pour 2021, l’ODDEG est prévu la mise en service de la foreuse PM225 au site de Galle le Komapour la réalisation de 8 forages de production et 2 forages de réinjection. Parlement, l’Office compte aussi poursuivre la réalisation des nouvelles études de surface et des études complémentaires (études géophysique, géologique et géochimique) sur les différents sites géothermiques notamment le site de Nord-Goubhet, Alol et AssalOuest.

8ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget Prévisionnel 2021 de l’Agence Nationale des Personnes Handicapées.

Le Budget Prévisionnel de l’Agence Nationale des Personnes Handicapées est arrêté en recettes et en dépenses à 361 millions FD. Durant l’année 2020 et malgré les difficultés économiques dues à la pandémie du Covid 19, l'ANPH a réalisé un nombre important d’activités visant à améliorer la vie quotidienne des personnes vivant avec un handicap comme l’appui alimentaire, des prises en charge sanitaire mais également le renforcement de capacités des professionnelles des divers secteurs sociaux. En 2021, l’Agence prévoit la réalisation d’un programme d’investissements à savoir la rénovation et extension des locaux du Centre d’appareil orthopédique et de réadaptation, l’acquisition des matériels d’aides techniques pour les personnes handicapées, la réhabilitation des antennes régionaux de l’Agence et l’installation du Système de gestion intégrée des dossiers des Personnes Handicapées.   

Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle.

9ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget Prévisionnel de l’Exercice 2021 du CFEEF.

Le Budget du Centre de Formation des Enseignants de l’Enseignement Fondamental pour l’exercice 2021 est arrêté en charges et produits à 210 millions FD. Le CFEEF est une institution importante pour la valorisation du métier de l’enseignement en offrant aux enseignants débutants une formation initiale et les autres une formation continue. En 2021, le Budget du CFEEF va permettre d’atteindre les objectifs à savoir la continuation de la formation initiale des élèves professeures, l’organisation et l’accompagnement des moments de stages pratiques dans les écoles d’applications, la mise en place de la téléformation pour les régions et formations à distance dans le cas d’utilisation des outils TICE dans les pratiques professionnels du métier enseignant, la réalisation et la mise en ligne des ressources éducatives libres et l’encadrement et l’évaluation des mémoires professionnelles des professeurs stagiaires issus du cadre unique concourant à leurs certifications. 

Ministère de la Santé.

10ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget Prévisionnel 2021 de la CAMME.

Le projet d’Arrêté a pour objet l’approbation du Budget Prévisionnel de l’exercice 2021 de la Centrale d’Achat des Médicaments et Matériels Essentiels qui est arrêté en produit à 2,5 milliards FD. L’objectif principal du projet 2021 de la CAMME est de pérenniser la disponibilité des médicaments et matériels essentiels mis à la disponibilité de la population, améliorer les procédures administratives relatives à la distribution des médicaments et matériels essentiels aux différentes structures sanitaires, rationaliser les dépenses et réduire les prix et faciliter l’approvisionnement du stock de remplacement.

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

11ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget Prévisionnel du CERD pour l’Exercice 2021.

Le Budget Prévisionnel du CERD pour 2021 s’élève en recettes et en dépenses à 830 millions FD. Ce Budget 2021 prévoit le renforcement des capacités humaines pour consolider le rôle et la visibilité internationale des laboratoires de recherche et d’autre part aux dotations inhérentes aux fonds de recherche visant à redynamiser les activités de recherche pour réaliser une telle performance afin de donner un nouvel élan à la recherche inhérent au développement du pays. Ce Budget permettra d’atteindre les objectifs à savoir le renforcement des ressources humaines, la création et renforcement des laboratoires modernes au sein du CERD, la mise en œuvre de la stratégie nationale en vue de faire de la recherche scientifique un levier de développement économique et social du pays et l’amélioration de la recherche appliquée orientée vers l’innovation. 

12ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget Prévisionnel de l’Exercice 2021 de l’Université de Djibouti.

Le Budget Prévisionnel de l’Université de Djibouti pour l’exercice 2021 est présenté en équilibre, en produits et en charges à 4,1 milliards FD avec une augmentation de 3% par rapport à 2020 destiné essentiellement au recrutement des nouveaux enseignants, ainsi que des investissements à réaliser. Ce Budget 2021 de l’Université s’inscrit dans un contexte qui modifie sa programmation budgétaire à savoir avec la mise en place des Centres de recherche, le processus de création de nouveaux masters pour accroitre l’offre de l’Université la mise en place de Bachelors dans le domaine du biomédical et la poursuite de la mise en ligne des cours pour offrir aux étudiants des cours en ligne pour formations en mode hybride. 

13ème Question : Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget Prévisionnel de l’Exercice 2021 de l’Institut Supérieur des Sciences de la Santé.

Le Budget Prévisionnel 2021 de l’Institut Supérieur des Sciences de la Santé est arrêté en charges et en produits à 294 millions FD. Ce Budget 2021 va augmenter la capacité d’accueil, introduire la simulation en santé dans tous les curricula et de restructurer les programmes de formation des techniciens de laboratoires et préparateurs pharmacies selon une approche par compétence. 

Ministère de l’Energie chargé des Ressources Naturelles.

14ème Question : Projet d’Arrêté portant approbation du Budget Prévisionnel de l’Agence Djiboutienne pour la Maîtrise de l’Energie pour l’Exercice 2021.

Le projet de Budget Prévisionnel de l’exercice 2021 de l’Agence Djiboutienne de Maîtrise de l’Energie qui est arrêté en produits à 31 millions de FD. Ce Budget vise à poursuivre les missions de l’Agence dans le domaine de la maîtrise de l’énergie et de l’efficacité énergétique. L’Agence prévoit en 2021 d’étendre l’audit énergétique des bâtiments publics, la mise en œuvre des campagnes de sensibilisation pour la population aux différentes méthodes d’économie d’énergie et la mise en place d’un laboratoire de test des équipements électroménager et matériaux de construction.  

Communications.

Le Premier Ministre a fait un compte rendu sur sa participation à la Cérémonie Officielle de prestation de serment du Président de la République de Guinée, S.E. Professeur ALPHA CONDE le 15 décembre 2020 à Conakry.  

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Porte-parole du Gouvernement a fait un rapport de mission sur le 38ème Sommet Extraordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’IGAD qui s’est tenu dans notre pays le 20 décembre 2020.  

Le Ministre de la Santé a fait une communication au Conseil des Ministres sur le vaccin contre la COVID-19 et a indiqué que les premières doses de vaccin contre le nouveau coronavirus seront disponibles dans notre pays en mars prochain. Cependant, il a précisé qu’au vu du caractère infectieux du COVID-19, nous devons continuer à prendre toutes les précautions et respecter rigoureusement les mesures barrières et la protection des personnes vulnérable notamment la distanciation physique (d’au moins 1 m), le port du masque et lavage des mains au savon ou au gel hydro-alcoolique.

 

Le Président de la République reçoit les Lettres de Créances de 3 nouveaux Ambassadeurs

Le Président de la République reçoit les Lettres de Créances de 3 nouveaux Ambassadeurs

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a reçu ce lundi au Palais de la République, les Lettres de Créances de 3 nouveaux Ambassadeurs accrédités par leurs pays respectifs auprès de la République de Djibouti. Il s’agit de:

Son Excellence, Monsieur Salad Ali Jele, Ambassadeur de la République Fédérale de Somalie auprès de la République de Djibouti.

Son Excellence, Monsieur Crisantos Obama Ondo, Ambassadeur de la République de Guinée Equatoriale  auprès de la République de Djibouti.

Son Excellence Monsieur Mohammad  Javed Patwary, Ambassadeur de la République Populaire du Bangladesh auprès de la République de Djibouti.

Dans une allocution faite lors de la remise de ses Lettres de Créances,  chacun de ces nouveaux  Ambassadeurs a fait état de son engagement à contribuer au développement et renforcement des relations d’amitié, d’échanges et de coopération entre son pays et la République de Djibouti.

De son Côté, le Chef de l’Etat, Son Excellence Ismail Omar Guelleh a souhaité  la bienvenue à Djibouti à chacun de ces diplomates et les a assurés qu’ils trouveront auprès du Gouvernement et du Peuple de Djibouti tout l’appui et l’assistance nécessaires à l’accomplissement de leurs nobles missions.

A noter que le nouvel Ambassadeur de la République fédérale de Somalie auprès de la République de Djibouti Son Excellence Salad Ali Jele est, parmi les trois diplomates ayant remis ce lundi leurs Lettres de Créances au Président de la République, le seul Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de son pays auprès de la République de Djibouti.