janvier 24, 2020

Le Chef de l’Etat reçoit un Emissaire du Premier Ministre japonais

Le Chef de l’Etat reçoit un Emissaire du Premier Ministre japonais

 Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a reçu ce jeudi 19 décembre 2019, en fin de matinée, au Palais de la République, un Emissaire du Premier Ministre japonais, M Shinzo Abe.

Les relations d’amitié et de coopération entre les deux pays et les deux peuples ainsi que les voies et les moyens de les promouvoir et de les développer davantage ont été au cœur des discussions entre le Président Guelleh et l’officiel japonais reçu, M Kihara Minoru qui, n’est autre que le Conseiller spécial du Premier Ministre Shinzo Abe.

Les entretiens ont ensuite été étendus au partenariat stratégique que les deux nations entretiennent dans une série névralgique de domaines dont, le développement économique, la Défense et la Sécurité.

Signe de la collaboration privilégiée entre la République de Djibouti et l’Etat du Japon, notre pays compte pour l’unique nation au monde abritant une base des Forces japonaises d’autodéfense.

L’Ambassadeur de l’Etat du Japon auprès de la République de Djibouti, Son Excellence Koji Yonetani, a pris part à cette audience.

Côté djiboutien, à noter la présence à ces entretiens de l’Ambassadeur de la République de Djibouti auprès de l’Etat du Japon, M Ahmed Araita Ali et du Secrétaire Général de la Présidence, M Mohamed Abdillahi Waïs.

 

Le Président de la République procède à la clôture du 3ème Forum des Intellectuels somalis

Le Président de la République procède à la clôture du 3ème Forum des Intellectuels somalis

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a procédé ce mercredi 19 décembre 2019, au Palais du Peuple à la clôture du 3ème forum des Intellectuels Somalis dont, les travaux avaient commencé lundi dernier.

Initiative de l’Institut de Recherches et d’Etudes politiques de la Somalie, Héritage, le Forum des Intellectuels Somalis a valeur de plateforme d’échanges d’idées et de vues sur le rôle que les communautés somalis sont à même de jouer dans la paix, la sécurité et le développement dans la région de la Corne d’Afrique.

Il fait office de cadre de discussions approfondies aux élites somalies de tous horizons, politiques, économiques, intellectuels et autres leaders de sociétés civiles.

Ses travaux débouchent sur des recommandations censées servir de matrice de travail et de réflexion aux Gouvernements de la région et à toute autre Organisation ou structure investie de pouvoir d’action.

Le thème de ce 3ème Forum était dédié au renforcement du patrimoine humain somali.

Cela en raison du fait que, les organisateurs de ce symposium estiment que le patrimoine humain est un vecteur propice à la réalisation d’une participation efficiente des Somalis de la région dans la résolution des principaux défis, notamment de paix et de développement économique, dans cette partie du monde.

Dans une allocution faite à la tribune de cet évènement, le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, s’est réjoui du fait que l’Education et la Formation ait été plébiscitée par ce 3ème forum.

PRESIDENCE: le chef de l’Etat préside la 23ème Séance du Conseil des Ministres

PRESIDENCE: le chef de l’Etat préside la 23ème Séance du Conseil des Ministres

 Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH, Président de la République, Chef du Gouvernement a eu lieu ce Mardi 17 Décembre 2019, la 23ème Séance du Conseil des Ministres.

 Ont été examinés et approuvés les textes suivants:

 Ministère du Budget.

1ère Question: Projet de Loi de Finances initial portant budget de l’Etat pour l’exercice 2020.

Le projet du Budget de l’Etat pour l’exercice 2020 est présenté en équilibre et arrêté en recettes et en dépenses à un total de cent quarante six milliards sept cent quatre vingt dix millions FD (146.790.000.000 FD). L’élaboration de ce budget 2020 est marquée par une amélioration de la conjoncture économique. Les ressources intérieures notamment les recettes fiscales enregistrent une augmentation par rapport à la Loi de Finances Rectificative 2019 et les dépenses totales une légère baisse liée essentiellement à la maitrise des dépenses courantes et une baisse des dépenses d’investissements. La perspective de la croissance attendue en 2020 est de7%, tirée principalement pour les exportations de services de transport et de logistique appuyées par les infrastructures mises en services. La Loi de Finances 2020 s’assigne cinq principales orientations: la consolidation de la gouvernance, le renforcement des politiques sociales, la poursuite des réformes institutionnelles et structurelles pour créer un environnement propice aux investissements privés, l’investissement dans les infrastructures urbaines et la préservation des grands équilibres macroéconomiques. Aussi, les secteurs d’activités prioritaires seront les secteurs de l’eau, l’emploi, les infrastructures (route et équipements publics), éducation et santé. Par ailleurs, les investissements dans le secteur industriel, en particulier le secteur manufacturier vont accroitre et ce en créant un environnement propice pour leurs développements. Pour atteindre les objectifs attendus, il est prévu de mettre l’accent sur le suivi et le contrôle fiscaux mais aussi sur une action de recouvrement optimale. Le projet de Loi de Finances 2020 prévoit la continuité des réformes engagées pour assainir les finances publiques, instaurer la discipline dans la gestion budgétaire avec l’élaboration d’un cadre à moyen terme et la normalisation des dépenses ainsi que l’optimisation des recettes fiscales.

  Ministère du Travail chargé de la Réforme de l’Administration.

2ème Question: Projet de Loi portant approbation des comptes financiers de l’exercice 2017 de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.

3ème Question: Projet d’Arrêté portant adoption du Budget prévisionnel de l’exercice 2020 de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.

Le ministre du Travail présente en Conseil des Ministres deux projets de textes. Le 1er projet a pour objet l’adoption des comptes financiers de la Caisse Nationale de la Sécurité Sociale pour l’exercice 2017 avec des résultats bénéficiaires et confirment la bonne performance de cette institution dont le but est d’assurer la prise en charge de la gestion de la sécurité sociale. Le 2ème projet a pour objet l’approbation du Budget prévisionnel 2020 de la CNSS qui est établit en produits à 27 milliards FD et dégage un résultat excédentaire de 3,7 milliards FD. Les recettes prévisionnelles 2020 sont basées sur la poursuite de la croissance économique et ses effets positifs sur la création d’emploi. La CNSS mènera et poursuivra une politique de gestion maitrisée de ses dépenses et assurera une gestion efficiente concernant ses moyens matériels, ressources humaines et procédures organisationnelles, la mobilisation des ressources nécessaires au financement du projet de futur hôpital et l’appui du projet d’informatisation de l’AMU. Ce budget permettra à la Caisse de répondre efficacement à ses prérogatives et fournir à l’ensemble de ses assurés des prestations de qualité.

 4ème Question : Projet de Décret portant nomination au Ministère de la Santé.

Sont nommés :

  • Saleh BonaitaTourab, Secrétaire Général;
  • Abdillahi Youssouf Nour, Inspecteur Général des Services de Santé;
  • Ahmed Saïd Assoweh, Inspecteur Paramédical ;
  • Moussa Farah Guelleh, Inspecteur Administratif et Financier ;
  • Djama Elmi Yabeh, Inspecteur Administratif et Financier ;
  • Mahamoud Ahmed Guedi, Directeur par intérim des Ressources Humaines et de la Formation;
  • Ahmed Houssein Miguil, Directeur Général par intérim de la Centrale d’Achat des Médicaments et des Matériels Essentiels;
  • Chehem Ibrahim Mohamed, Directeur par intérim de la Direction d’Information Sanitaire;
  • Idriss Farah Miguil, Directeur par intérim des Régions Sanitaires;
  • Abdourahman Houssein Araleh, Directeur par intérim de l’Unité de Gestion des Projets;
  • Zakaria Aouled Ahmed, Directeur Général par intérim de l’Hôpital Général Peltier;
  • Mme Hawa Hassan Guessod, Directrice par intérim de l’Hôpital Dar-El-Hanan;
  • Mme Noura Abdi Farah, Directrice par intérim de la Planification et de la Coopération Internationale ;
  • Mme Fatouma Ali Abdallah, Directrice par intérim de la Direction de la Santé de la Mère et de l’Enfant;
  • Mme Mounira Ali Ahmed, Directrice par intérim des Programmes de Santé Prioritaires;
  • Houssein Mohamed Houssein, Directeur Général par intérim de l’Hôpital Dr. Chakib;
  • Timiro Aden Okieh, Directrice Technique de l’Hôpital Cheiko.

 Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

5ème Question: Projet d’Arrêté portant approbation du Budget prévisionnel du CERD pour l’exercice 2020.

Le Budget prévisionnel du CERD pour 2020 s’élève en recettes et en dépenses à 1,1 milliards FD. Ce Budget 2020 poursuivra le développement des activités de recherche au sein des différents instituts et la mise en œuvre des nouvelles orientations de la recherche scientifique. Il intègre un chapitre d’investissement pour renforcer les capacités du Centre afin de pouvoir financer ses stratégies d’opérationnalisation des activités des recherches. A ce titre, il est prévu la construction d’un bâtiment moderne pour l’Observatoire Régional de l’Afrique de l’Est sur le changement climatique et les laboratoires spécialisées.

 6ème Question: Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget prévisionnel de l’exercice 2020 de l’Université de Djibouti.

Le Budget prévisionnel de l’Université de Djibouti pour l’exercice 2020 est présenté en équilibre, en produits et en charges à 4 milliards FDJ avec une augmentation de 5% par rapport à 2019 destiné essentiellement au recrutement des nouveaux enseignants, ainsi que des investissements à réaliser. Ce Budget vise aussi à structurer la recherche en mettant en place des équipes pluridisciplinaires pour favoriser la transversalité, accroitre la dimension internationale et régionale de l’Université en offrant les premières formations doctorales spécialisées de hauts niveaux, ainsi que la mise en place des Master Data Sciences et en Logistiques et Transports et la poursuite de la modernisation de l’environnement numérique.

 7ème Question: Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget prévisionnel de l’exercice 2020 de l’Institut Supérieur des Sciences de la Santé.

Le Budget prévisionnel 2020 de l’Institut Supérieur des Sciences de la Santé est arrêté en charges et en produits à 375 millions FDJ. Ce Budget 2020 va augmenter la capacité d’accueil, introduire la simulation en santé dans tous les curricula et de restructurer les programmes de formation des techniciens de laboratoires et préparateurs pharmacies selon une approche par compétence.

 Ministère de l’Urbanisme, de l’Environnement et du Tourisme.

8ème Question: Projet d’Arrêté approuvant et rendant exécutoire le Budget prévisionnel 2020 de l’Office National du Tourisme de Djibouti.

Le Budget prévisionnel de l’Office National du Tourisme de Djibouti de l’exercice 2020 est présenté en produits à 220 millions FD. En 2020, l’ONTD va poursuivre des activités pour le développement du secteur de tourisme avec comme objectif principal la concrétisation des projets d’investissements prioritaires sur les sites touristiques, le développement des ressources humaines et la structuration de l’offre. 

 Ministère de la Communication, chargé des Postes et des Télécommunications.

9èmeQuestion: Projet d’Arrêté portant adoption du projet du Budget prévisionnel 2020 de la Poste de Djibouti.

Le Budget prévisionnel de la Poste de Djibouti pour l’exercice 2020 est arrêté en produits à 589 millions FD. Ce Budget 2020 prévoit la réalisation des objectifs stratégiques notamment l’accélération du développement des activités existantes et la mise en œuvre d’une politique de croissance externe/interne axée sur la diversification. Il est prévu notamment le développement des TIC au niveau de la Poste, la mise en place d’une plateforme d’exportation des produits artisanaux et le développement de la distribution à domicile. 

 Communications.

Le Premier ministre a fait un compte rendu sur sa participation au 9ème Sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernement des pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique qui s’est tenu du 09 au 10 décembre 2019 à Nairobi.

 Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche a fait un compte rendu sur sa visite de travail qu’il a effectué en France du 01 au 04 décembre 2019. Il a fait également un rapport de mission sur sa participation au Forum pour la Paix, la Sécurité et le Développement de l’Afrique qui s’est tenu du 11 au 12 décembre 2019 à Assouan (Egypte).

Le Chef de l’Etat reçoit le Président de la Région somali d’Ethiopie

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a reçu ce mercredi 18 décembre 2019, en fin de matinée, au Palais de la République, le Président de la Région somali d’Ethiopie, M Moustapha Mohamed Omar, en séjour à Djibouti où, il prend part aux travaux du 3ème Forum des Intellectuels Somalis.

L’audience entre le Chef de l’Etat et le Président de la région somali d’Ethiopie servit de cadre à l’évocation des relations d’amitié et de coopération entre la République de Djibouti et la République Démocratique et Fédérale d’Ethiopie.

Elle permit également d’identifier des partenariats gagnant-gagnant susceptibles d’être entérinées entre notre pays et la région somalie d’Ethiopie.

Région à fort potentiel économique, la région somali d’Ethiopie forme le vœu d’accéder à une collaboration efficiente avec la République de Djibouti, hub logistique de premier plan et plateforme à la croisée de plusieurs ordres commerciaux et financiers du monde.

Au cours de son audience avec le Président Guelleh, le Président de la Région somali d’Ethiopie était accompagné d’une délégation de haut niveau comprenant plusieurs ministres de l’Administration qu’il dirige.

Côté djiboutien, à noter la présence à ces entretiens du Secrétaire Général de la Présidence, M Mohamed Abdillahi Waïs.

La présidente de la Cour des Comptes remet le rapport publique annuel au chef de l'Etat

La présidente de la Cour des Comptes remet le rapport publique annuel au chef de l'Etat

Le président Ismail Omar Guelleh a reçu aujourd’hui au palais présidentiel la présidente de la Cour des Comptes Ismahan Mahamoud Ibrahim  ainsi que ses plus proches collaborateurs.

En effet, la présidente de la Cour des Comptes a remis au président de Djibouti le rapport publique annuel de l'examen effectué de l'année 2019 entre autre les observations effectuées par les agents de la Cour des Comptes lors des opérations dans les différents services publics.

La Cour des Comptes a, par ailleurs, une mission d’assistance au parlement, devant permettre aux représentants du peuple de les éclairées sur la transparence et la responsabilité dans la gestion des deniers publics.