Le Président Guelleh prend part à la signature d’un accord de paix historique inter-soudanais

Le Président Guelleh prend part à la signature d’un accord de paix historique inter-soudanais

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a quitté ce samedi matin le pays à destination de Djouba, la capitale du Soudan du Sud qui, abritera la signature d’un accord historique de paix inter-soudanais.

Il s’agit d’un accord qui interviendra entre le Conseil Souverain de Transition du Soudan et une alliance intégrée des principaux mouvements politiques et groupes rebelles de ce pays.

Censé accroitre la stabilité et la concorde au Soudan, cet accord est également appelé à servir de gage à la réalisation d’un partage équitable du pouvoir et des richesses dans ce pays.

Il prévoit aussi la démilitarisation des groupes rebelles et leur réinsertion au sein des Forces armées du pays devant, à terme, intégrer l’ensemble des composantes démographiques du Soudan.

La participation du Président Guelleh à la cérémonie de signature de l’accord de paix inter-soudanais succède à une invitation officielle qu’il reçut du Président du pays hôte de cet évènement, M Salva Kiir.

Elle s’inscrit également dans la lignée de la diplomatie de bons offices que la République de Djibouti n’eut toujours de cesse d’offrir à la résolution des conflits et des litiges dans cette partie du monde.

Lors de cette cérémonie de signature d’accord de paix, le pays concerné, le Soudan, sera représenté par ses trois principaux responsables politiques, en l’occurrence le Président du Conseil Souverain de Transition du Soudan, le Général Abdoulfatah Al-Burhan, le Vice-président de cette Instance, le Général Mohamed Hamdan Daglo et le Premier-Ministre soudanais et Président en exercice de l’IGAD, Dr Abdallah Hamdok.

Les pays riverains du Soudan prennent également part à la cérémonie de signature de cet accord de paix.

Le Président tchadien, M Idriss Deby, le Premier Ministre égyptien, M Moustapha Madbouli participent effectivement à cet événement.

A noter aussi la participation à cette cérémonie des Chefs d’Etat des pays membres de l’IGAD dont l’Éthiopie, représentée par sa Présidente, Mme Sahle-Work Zewde.

Les partenaires au développement du Soudan dont le Royaume d’Arabie saoudite et l’État du Qatar, seront également présents à cet événement.

Hier, le centre de développement communautaire de quartier 4 a abrité le lancement d’un concours d’épellation de mot, dans le cadre de la promotion des activités éducatives de ces plateformes, pôles d’intégration sociale.

Ont pris part à ce événement toujours le dynamique chef de service Ahmed Ali Ahmed et plusieurs directeurs de différents centres de développement.

Selon le chef de service Ahmed Ali, cette initiative s’inscrit dans le cadre d’appui scolaire par le Secrétariat d’Etat à la jeunesse et aux sports, soucieux de proposer des programmes d’encadrement visant d’offrir à nos jeunes scolarisés l’opportunité d’une éducation mieux accomplie.

Le chef de service Ahmed Ali a indiqué pour finir que ce jeu d’épellation de mots en langue française servira sans nul doute de développer les facultés cognitives et éducatives des jeunes, et favorisera de saines émulations prometteuses en termes d »apprentissage de la langue de Molière.

Ce concours tel un tournoi, opposera les jeunes de tous les centres de développement communautaire de la capitale avec des qualifications et une finale qui sera couronnée par des prix et des récompenses.

Le Secrétaire d’Etat à la jeunesse et aux sports s’est félicité de cette initiative, considérant que l’Etat est un corps, un tout que chacun doit apporter sa pierre, pour des avancées porteuses de développement globalement cohérent