Le président Guelleh au pays après le mini sommet de Brazzaville sur la crise libyenne

Le président Guelleh au pays après le mini sommet de Brazzaville sur la crise libyenne

Le président de la République, M. Ismail Omar Guelleh, a regagné la capitale ce jeudi dans la soirée après sa participation au 8e sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du Comité de haut niveau de l’Union africaine (UA) sur la Libye. 
Plusieurs chefs d’états et de gouvernement africains ont pris part à ce sommet.

Des acteurs du conflit en Libye et autres personnalités, qui se donnent pour objectif de relancer le processus de paix, seront également à Brazzaville pour tenter de trouver une solution à cette crise qui perdure depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011. 
Cette rencontre qui se tient quelques jours avant le prochain sommet ordinaire de l’UA prévu à Addis-Abeba permettra aux pays africains de réaffirmer la position de l’Afrique sur la crise libyenne. 
Au cours de ce sommet le président Ismail Omar Guelleh a  prononcé un important discours dans lequel il a évoqué la vision africaine du règlement de cette crise. 
Le chef de l’Etat djiboutien a souligné l’impératif d’examiner avec les parties libyennes et les états voisins, qui eux aussi sont touchés, les voies et moyens de trouver une sortie de crise pacifique qui mettent fin à ce processus infernal et tragique. 
Selon les organisateurs, la rencontre qui s’est tenue aujourd’hui a été l’occasion de discuter des moyens de « mettre un terme aux affrontements et autres ingérences étrangères dans le conflit qui déchire la Libye ».