Le Président Guelleh apporte un coup de punch final à la campagne djiboutienne pour le siège non permanent du Conseil de sécurité

Le Président Guelleh apporte un coup de punch final à la campagne djiboutienne pour le siège non permanent du Conseil de sécurité

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a dans le cadre d’une allocution faite hier, dernier jour de la campagne officielle pour l’élection au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité, apporté un coup de punch final à la candidature de notre pays pour ce siège.

 Dans une déclaration faite en trois langues (anglais, français et arabe) par visioconférence et suivie par les membres de l’Assemblée générale des Nations unies appelés à départager aujourd’hui, mercredi, notre pays et le Kenya par le moyen d’un vote, le Chef de l’Etat djiboutien mit en lumière le profil hautement privilégié dont dispose notre pays pour s’acquitter avec brio des missions du Conseil de sécurité.

 Il a cet effet décrit la recherche de la paix et de la stabilité, le règlement des différends par le dialogue, l’état de droit, le multilatéralisme comme autant de préoccupations majeures du Conseil de sécurité qui, sont au centre de la diplomatie de bons offices de Djibouti dans le cadre de la résolution des crises régionales, continentales et internationales.

 Et illustré ce portrait de notre pays à travers l’appui constant qu’il a toujours, depuis son accession à l’indépendance, apporté à la stabilité régionale et à l’assistance humanitaire des populations fuyant les guerres et les conflits à répétition dans cette partie du monde.

 Dans son intervention, le Président Guelleh définit par ailleurs le rôle de plateforme de rédistribution qu’assure la République de Djibouti dans les échanges économiques et commerciaux, sa contribution à la sécurisation du détroit névralgique de Bal El Mendeb et sa place centrale dans le programme mondial de lutte contre le terrorisme et la piraterie maritime comme les atouts phares d’une capacité supérieure à concilier les valeurs et les idéaux du Conseil de sécurité.

 A noter que le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M Mahamoud Ali Youssouf et l’Ambassadeur de la République de Djibouti aux Etats-Unis d’Amérique et Représentant permanent de notre pays auprès des Nations Unies, M Mohamed Siad Doualeh, ont succédé à  la parole le Chef de l’Etat dans le cadre de cette visioconférence pour plaider dans le même sens.

 L’intervention du Président Ismail Omar Guelleh a valeur de couronnement d’une compagne médiatique et diplomatique djiboutienne entamée en décembre dernier en vue de l’élection de notre pays au poste non permanent, d’un des sièges pour l’Afrique, du Conseil de sécurité des Nations unies.

 Nul doute que, quel que sera l’issue du scrutin auquel elle est en lice pour ce poste de membre non permanent du Conseil de sécurité, la République de Djibouti n’aura menagé aucun effort pour gagner, dans la transparence et le respect des dispositions légales et en vigueur, cette élection.