Le chef de l’Etat reçoit les lettres de créances du nouvel ambassadeur du Japon

Le chef de l’Etat reçoit les lettres de créances du nouvel ambassadeur du Japon

Le Président de la République reçoit les Lettres de Créances du nouvel Ambassadeur du Japon à Djibouti

Le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a reçu aujourd’hui, lundi, en fin de matinée, au Palais de la République, les Lettres de Créances du nouvel Ambassadeur de l’Etat du Japon auprès de la République de Djibouti, Son Excellence, Monsieur Omio Otsuka.

Il est à préciser que Monsieur Omio Osuka est un Ambassadeur Résident, extraordinaire et plénipotentiaire de l’Etat du Japon auprès de la République de Djibouti.

Dans une allocution faite à l’occasion de la cérémonie de remise de ses Lettres de Créances, le nouvel Ambassadeur du Japon à Djibouti a fait état de sa motivation à « s’engager dans le renforcement du partenariat d’exception qui lie nos deux pays »

« Je me réjouis de nos relations de confiances renforcées par la coopération », a déclaré en substance M Otsuka qui, a relayé « la reconnaissance profonde du Gouvernement japonais » au Président Guelleh, notamment pour son « soutien résolu aux Forces d’auto-défense japonaise présente sur le sol djiboutien. »

« Djibouti a un immense potentiel de croissance », a par ailleurs indiqué le diplomate japonais, disposé « à œuvrer » de son « mieux afin de renforcer le lien économique » entre les deux nations.

De son côté, lors de cette cérémonie, le Président de la République, Son Excellence Ismail Omar Guelleh, a tout d’abord souhaité « la bienvenue » à Monsieur Omio Otsuka.

Il s’est ensuite réjoui des « liens solides et fraternels basés sur le respect mutuel et l’intérêt commun entre la République de Djibouti et le Japon».

Le Chef de l’Etat mit également à profit cette audience pour saluer l’engagement du Japon en faveur du développement de Djibouti, notamment dans les projets liés au « renforcement des capacités de certaines institutions nationales »

Il a dans la foulée réitéré son attachement aux « relations privilégiées entre nos deux pays dans la lutte contre la piraterie et en faveur de la paix et de la sécurité en Afrique » et, assuré le nouvel diplomate « de son soutien total et de celui de son Gouvernement dans l’accomplissement de sa noble mission dans notre pays ».