LAC ASSAL: Mise en service officielle de l’usine de fabrication de bromure de sodium

LAC ASSAL: Mise en service officielle de l’usine de fabrication de bromure de sodium

 Le président de la République a procédé jeudi 12 décembre 2019 à la mise en service officielle de l’usine de fabrication de bromure de sodium au Lac Assal.

La mise en service de cette usine de bromure de sodium intervient 16 mois après la pose de la première pierre dédiée à sa construction.

Si son financement a nécessité un investissement préalable de 80 millions de dollars, elle génère d’emblée une recette de 800.000 dollars pour l’Etat.

Et produit jusqu’à 22.000 tonnes de bromure de sodium, et entend passer dans un proche avenir à une capacité de production estimée à environ 52.000 tonnes.

A travers sa vocation de contribuer à la création d’emplois, cette usine s’inscrit dans la politique de grands travaux et est destinée à dynamiser le développement des territoires djiboutiens.

En d’autres terme, c’est le développement des diverses facettes du site du lac Assal, principalement dans les domaines minier, chimique, énergétique, touristique, commercial et logistique.

Outre l’inauguration officielle de cette usine de fabrication de bromure de sodium, le Chef de l’Etat a également procédé au lancement de la deuxième phase de ce projet.

Cette seconde étape du projet intégrera entre autres un processus d’extension de l’usine qui, dédiera un volet important de ses activités, toujours à partir du sel de Lac Assal, à la fabrication d’autres composantes chimiques, également très prisées, telles que la soute caustique et le chlore.

C’est en cela que l’Etat projette d’ailleurs de mettre rapidement sur pied dans cette localité du Lac Assal, une zone économique spéciale dédiée à l’industrie chimique.

Sans doute qu’avec la réalisation définitive d’un pôle industriel, la localité du Lac Assal qui faisait déjà office de fleuron de notre industrie touristique et énergétique, est promise à un bel avenir économique et social.