Activité présidentielle: pose de la première pierre du futur siège de l'IGAD.

Activité présidentielle: pose de la première pierre du futur siège de l'IGAD.

Le président djiboutien Ismail Omar Guelleh a, ce matin, procédé à la pose de la première pierre du nouveau siège de l'Autorité intergouvernementale pour le développement connu sous l'acronyme de l’IGAD à Gabode 4.

A son arrivé, le chef de l’Etat a été accueilli par le Premier ministre Abdoulkader Kamil, le chef de la diplomatie djiboutienne, et le secrétaire exécutif de l’IGAD, Workinet Gebyehu.

Cette cérémonie de pose de la première pierre pour les nouveaux quartiers de l’IGAD a rassemblé, les hauts cadres de la délégation venue du Soudan, les membres du gouvernement, des parlementaires, les représentants des organisations Onusiennes, des ambassadeurs, divers hauts gradés de l’armée.

Cette nouvelle structure imposante aux allures futuristes qui verra le jour très bientôt va conserver le type original fait de blocs de corail épais tout en embellissant son environnement avec une sensation nouvelle et rajeunissante.

Après le discours officiel le chef de l'Etat, en compagnie du secrétaire exécutif de l’IGAD, Mr Workinet Gebyehu et le Premier ministre soudanais a procédé à, la pose de la première pierre de l'édifice de l'IGAD. Ce complexe de l'organisation régionale va réunir divers bureaux pour une synergie et une efficacité administrative et logistique sans faille.

En d’autres termes, un édifice qui poursuit sa mission d’aider les Etats des pays membres à promouvoir et maintenir la paix et la sécurité ainsi qu’à favoriser la coopération économique et l’intégration régionale.

Cette cérémonie, d’aujourd’hui, a marqué un moment rituel de l'histoire de l'IGAD, ainsi l’organisation intergouvernementale ouvre une nouvelle ère stratégique dans son potentiel transformateur.

Il convient de rappeler que la république de Djibouti est hôte de l’IGAD depuis sa création en 1996 après que le gouvernement et le peuple djiboutien ont fait un don de ce terrain de 10.000 mètre carré.

Ce geste symbolique traduit ainsi la vision de Djibouti pour une Corne d’Afrique en paix et prospère à tout jamais.