Action gouvernementale: Clôture des ateliers de réflexion sur les mécanismes de suivi-évaluation.

Action gouvernementale: Clôture des ateliers de réflexion sur les mécanismes de suivi-évaluation.

Le chef de l’Etat, Ismail Omar Guelleh a présidé ce matin la cérémonie de clôture des Ateliers de Réflexion sur les Mécanismes de Suivi-Évaluation de l’action gouvernementale. 

Après quatre semaines d’atelier de réflexion, des recommandations sur les secteurs désignés par le gouvernement ont été émises.
Une cérémonie qui a rassemblé tous les membres du gouvernement, les secteurs clés concernés, les représentants du secteur privé mais aussi les cadres diplomatiques.
En fait, ces ateliers de réflexions ont porté sur des secteurs clés, notamment l’énergie et le tourisme.
Ces deux secteurs ont été définis comme prioritaires par le gouvernement afin de les traduire en actions. Une vision du chef de l’Etats fondée sur le principe de conduire l’action gouvernementale avec plus d’efficacité et de visibilité, afin de réaliser les objectifs fixés et de répondre aux attentes de la population.
Des projections ont été faites portant sur les mécanismes et les recommandations qui doivent être faits pour que ces deux secteurs puissent devenir des vecteurs clés qui contribuent à la croissance et au développement économique en vue des emplois.
Rappelons que le Gouvernement par le biais de la Primature a entrepris de mettre en place ces ateliers sectoriels, dans le respect de l’aspiration nationale à une économie inclusive, durable et créatrice d’emplois, conformément à la Vision Djibouti 2035 et à la Stratégie pour la Croissance Accélérée et la Promotion de l’Emploi (SCAPE).
Dans une allocution prononcée a cette occasion le président Ismail Omar Guelleh a indiqué que cet exercice auquel toute l’équipe gouvernementale a pris part, témoigne, avant tout, de ma volonté d’inscrire l’action gouvernementale dans un nouveau paradigme organisationnel avec plus d’efficacité, de transparence, de rigueur et de bonne gouvernance.
Poursuivant son discours, le chef de l’Etat a indiqué qu’il "attachait beaucoup d’importance au plein succès de ce mécanisme qui vient d’être mis en place. Un mécanisme qui permettra a-t-il dit de faciliter et d’accélérer l’obtention de résultats afin que nous puissions anticiper les problèmes, identifier les alertes, favoriser les coordinations et enfin accélérer la prise de décision"