33ème Sommet de l'UA: 5éme édition du Prix international de l’Unesco Guinée-équatoriale pour la recherche en sciences de la vie

33ème Sommet de l'UA: 5éme édition du Prix international de l’Unesco Guinée-équatoriale pour la recherche en sciences de la vie

La 5éme édition du Prix international de l’Unesco Guinée-équatoriale pour la recherche en sciences de la vie s'est tenu également en marge du 33ème Sommet des chefs d'Etats et de gouvernement de l'Union africaine à Addis Abeba.
Ce prix destiné à récompenser les projets et les activités de personnes, d’institutions, d’autres entités ou d’organisations non gouvernementales est en faveur de la recherche en sciences de la vie contribuant à améliorer la qualité de la vie des êtres humains.
Parmi les lauréats de l’édition 2019 figuraient le Pr. Cato Laurencin un américain ingénieur biomédical et chirurgien orthopédique. Il dirige le Connecticut Convergence Institute for Translation de la L’ingénierie Régénérative. Ses contributions exceptionnelles au progrès de la science sont mondialement reconnues.
Le deuxième lauréat est le Professeur Kevin McGuigan du Collège Royal de l'Ireland qui a été récompensé pour ses recherches sur le développement et la mise en œuvre de la technique de désinfection solaire de l'eau. Une technique qui permet de lutter contre les maladies d'origine hydrique dont sont victimes les personnes n'ayant pas accès à l'eau potable particulièrement en Afrique et en Asie.
Et enfin le troisième prix est revenu au Professeur Tu Youyou de l’Académie des sciences médicales chinoises, Prix Nobel de médecine 2015, qui a été recompensée pour ses travaux sur les maladies parasitaires. Elle a découvert un traitement antipaludéen entièrement nouveau, l’artémisinine, qui a permis de traiter des milliers de patients en Chine dans les années 1980.
Rappelons que Le Prix a été créé par le Conseil exécutif de l’UNESCO pour contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable définis dans le Programme de développement à l'horizon 2030 et pour soutenir les priorités globales de l’UNESCO inscrites dans sa stratégie à moyen terme 2014-2021.